27/07/2016

Une sacrée lâcheté,


Comment peut-on qualifier l'attitude du CIO devant leur responsabilité face à l'ampleur de la magouille russe concernant la tricherie du dopage d'Etat?
Tout paraissait clair pour exclure en bloc la Russie des GO de Rio mais voila il fallait aussi compter sur le refus du CIO qui n'a pas oser franchir le pas de l'exclusion.
On ne peut que penser qu'il y a aussi magouille qu sein de cette instance qui n'a pas fait son boulot. La patate il est vrai était très chaude et la peur de se brûler était bien présente.
Que d'intérêts en jeu par rapport à la puissance moscovite qui a fait pencher la balance du côté du refus de sanctionner et qui sait aussi de quel copinage a fait preuve cette organisation.
Un exemple a ne pas suivre et surtout à ne pas accepter même si on ne peut , malheureusement, pas faire grand chose qui pourrait une bonne fois faire un grand nettoyage de ce monde faussement sportif.
On ne peut que constater une énorme couardise qui a mené le CIO à cette forme de veulerie.

Béatrice Deslarzes
Médecin

15:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Ça n'a rien a voir avec de la lâcheté a mon avis,c'est le propre intérêt du CIO de ne pas exclure une federation de poids:

Pas d'athlètes russe = moins de compétition = moins de spectacle = moins d'audience = moins de droits de diffusion = moins de $

Écrit par : Eastwood | 28/07/2016

Chère Madame,

Avant d'écrire n'importe quoi, il faut également consulter d'autres médias, notamment russes pour avoir une vision un peu plus complète de la situation.

Le fameux rapport Mc Laren ne contient pas suffisamment de preuves tangibles et cela ressemble furieusement à un guerre froide occident vs Russie. C'est une honte.
Les russes ont d'ailleurs officiellement nié tout dopage d'Etat, il y a donc une présomption d'innocence pour les athlètes qui n'ont jamais été testés positifs.

Le CIO n'a pas la compétence d'interférer dans les affaires des fédérations sportives. Cette une décision juste et courageuse du CIO.
D'ailleurs, la majorité des fédérations sportives ont déjà pris leurs responsabilités. Je suis par contre choqué que l'IAAF n'ait pas eu le courage de disqualifier Justin Gatlin, multi-récidiviste alors que des athlètes russes propres ne pourront pas participer à Rio simplement parce que leur nom figure dans ce fameux rapport. ça c'est de la lâcheté.

L'AMA et M. Mc Laren ont essayé de prendre le CIO en otage et c'est raté. C'est bien la preuve que ce rapport est une foutaise.

A priori, vous n'avez aucune connaissance du monde sportif. Un très grand nombre de sportifs pratiquent leur disciplines tout a fait proprement et auraient été punis par une telle décision, alors qu'ils s'entrainent durement jour après jour pendant des années pour peut-être participer une fois aux JO.

CQFD

Écrit par : jacphil | 29/07/2016

Les commentaires sont fermés.