28/09/2016

Tous de gentils moutons

Nous acceptons tous l'augmentation inacceptable de nos primes maladie sans broncher, sans réagir et en nous morfondant bien gentiment chacun dans notre coin. Des regrets nous pouvons en avoir puisque nous avons tout simplement refusé d'entrer en matière sur une caisse unique. Nous sommes tout sous le joug des caisses maladie qui nous dansent sur le ventre soutenues par le lobby des parlementaires qui siègent dans leur conseil d'administration.

Depuis des années que faisons nous pour tenter de changer les choses? Mais surtout que font nos politiques "achetés" par ces mêmes caisses? Ce n'est rien d'autre que du vol organisé! Une véritable mafia qui s'en met plein les poches.

Tout cela nous en sommes tous conscients mais nous laissons faire et nous subissons cette loi en nous lamentant chaque année un peu plus.

Pourquoi ne pas relancer une sorte de caisse unique et publique dans toute la Suisse Romande? Des caisses uniques cantonales sur un même modèle certainement plus efficace et surtout moins vorace?

Nous devons être plus solidaires et pousser nos politiciens à se réveiller et à entreprendre enfin une réforme complète du système de la LAMAL qui a fait la preuve de son incapacité.

Béatrice Deslarzes

Médecin

 

16:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

L'insoutenable avidité d'une certaine droite versus La cause du peuple !

Écrit par : asger | 29/09/2016

Bonsoir, tant que assurances ET médecins/cliniques s'enrichissent outrageusement sur le dos des patients (genre, 4 .- un compresse, plusieurs francs pour une prise de glycémie, à la permanence, et la facturation de 3x5mn alors que le médecin vous a vu 3mn, etc) que pouvons-nous faire, concrètement? L'assurance est obligatoire.....et depuis qu'elle l'est, l'industrie pharmaceutique a largement augmenté ses bénéfices, les cliniques aussi.....et les malades, n'hésitent pas à consulter parfois inutilement pour "rentabiliser" les primes....
C'est un cercle vicieux; le business de la santé est florissant, en Suisse....
Oui, il faudrait tout remettre sur le tapis, y compris le prix honteux des médicaments, la facturation exagérée des "urgences", etc.....
Si les puissants qui tirent les ficelles se laissent faire, je serais bien étonné!

Écrit par : vieuxschnock | 30/09/2016

Les commentaires sont fermés.