13/02/2017

Le peuple a le pouvoir



Trés bel hommage à Patti Smith dans la TDG d'aujourd'hui lundi 13 février 2017 et du même  coup la votation de ce weekend sur la RIEIII prend tout son sens.
Toute la salle de l'Alhambra debout presque le poing en l'air pour acclamer cette égérie provocatrice et véridique. C'était samedi soir la veille des élections et certainement que dimanche soir cet hymne prenait encore plus de valeur au vue du résultat : un non massif à l'économie qui croit dicter sa loi au peuple.
Quelle coïncidence que ce concert révolutionnaire et surtout ce morceau emblématique qui mimait pleinement cette victoire du peuple suisse.
Pouvoir ainsi niquer la puissance de l'économie qui domine trop notre société qui perd de plus en plus ses vraies valeurs et qui fonce toujours plus en avant vers rien que le progrès en écrasant les minorités.
La gauche, la droite qu'est-ce que cela veut dire par rapport à notre réelle puissance lorsque nous sommes tous ensemble?
Nous avons la force de construire et cette résistance dont nous avons fait preuve dimanche le prouve.
Merci aussi à Patti Smith de nous l'avoir rappelé. Surtout merci à tous ceux qui ont montré que le peuple détient le pouvoir de se faire entendre contre le monde du fric  qui se croit tout permis et qui cherche à nous mater.

Béatrice Deslarzes
Ancienne conseillère municipale verte.

www.bea-music.com

18:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

"qui fonce toujours plus en avant vers rien que le progrès en écrasant les minorités."
La mode, cf. micron, est de dire qu'on n'est ni de gauche ni de droite, mais progressiste. Être progressiste, c'est: toujours plus de croissance, toujours plus de destruction de l'environnement, de pollution, de bruit, de contrôle sur la vie privée, toujours plus de destruction des espèces animales ET végétales, toujours plus de guerres toujours plus meurtrières (aaaah le progrès dans la mise au poind d'armes de destruction massive, d'obus à l'uranium...). Toujours plus pour AVOIR plus, et ÊTRE moins.

Écrit par : Charles | 13/02/2017

Les commentaires sont fermés.