21/06/2017

Hello IQUOS,

Une jolie nom....un petit oiseau très coloré et le tour est joué: c'est le nouveau dada de Philip Morris qui devrait rapporter gros et remplacer l'horrible cigarette qui brûle les poumons de nombreux tabagiques. C'est le nouveau Nirvana que promet ce cigarettier car IKOS ne brule pas mais chauffe seulement. Bien entendu d’après les "études" toujours menées par ce même cigarettier il n'y aurait aucun danger d'utiliser ce nouveau mode de fumer. Philip Morris va même créer au Flon à Lausanne le premier temple de ce mode à la gloire du tabac.

Oui mais voilà que des troubles fêtes viennent brouiller cette belle image. Une équipe de chercheurs de Lausanne vient de publier ( JAMA internal Medecine du 22 mai 2017) un article sur leur étude montrant "un rejet,en particulier via une processus de pyrolyse, de substances aussi nocives que celles émises par la cigarette normale".

Une virulente attaque avec menace juridique de Philip Morris faisant fi de la liberté académique qui doit absolument être garantie aux chercheurs a demandé le retrait de cette étude par une lettre recommandée adressée au doyen de la faculté de biologie et médecine de l'université de Lausanne qui n'a pas du tout l’intention de se laisser faire.

Comment vont réagir les organismes publics de financement pour soutenir cette étude? Vont-ils aider les études nécessaires prolongeant celle-ci ou vont-ils être intimidés et ne pas affronter la puissance financière et politique de Philip Morris? Quel est le poids de la vérité scientifique et de la santé publique face à ce monstre ?

 

Béatrice Deslarzes

Médecin FMH-ORL

 

16:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

15/06/2017

Une véritable catastrophe

Suite à mon précédent blog concernant le pouvoir grandissant des caisses maladie une nouvelle catastrophe  guette les médecins mais surtout les patients. Suite au départ surprenant de Didier Burkhalter du Conseil Fédéral Ignazio Cassis serait le favori pour prendre la place vacante.Il a peut-être de nombreux atouts et connaissances dans le domaine politique mais un gros point négatif pour la population concernant son rôle au niveau des assurances maladie. Il est à la tête de Curafutura l'une des faitières du secteur qui groupe 3 des plus grosses caisses en Suisse.

Vive le lobby des assurances qui va entrer au Conseil Fédéral soutenu par celui qui les représente.

Pour le coup que toutes les initiatives pour baisser les primes seront bien vite enterrées et éliminées  par ce candidat tessinois qui va défendre avant tout son propre intérêt.

Il faut absolument éviter cette nomination car c'est introduire le loup dans la bergerie et compliquer encore plus le problème des assurances maladie qui seront encore moins au service des patients.

Béatrice Deslarzes

 

 

14:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

14/06/2017

Les assureurs mènent le bal

Une page toute entière dans le TDG d'aujourd'hui mercredi 14 juin pour faire part d'un réaction parfaitement justifiée de plusieurs confrères médecins concernant la révision des tarifs médicaux proposés (voire imposés) par Alain Berset à la solde des assureurs maladie. Ces dernières nous massacrent avec leur primes et maintenant elles veulent en plus faire la loi concernant les tarifs des médecins. Comparer une opération de la cataracte à une coupe chez le coiffeur c'est tout simplement impensable car totalement disproportionné!

Combien d'années de  formation faut-il pour faire une cataracte? Quelle comparaison entre la responsabilité du médecin et celle d'un coiffeur?Ce nouveau dictat des assurances ne fait que nous écraser encore un peu plus dans le non respect de leur rôle au service des patients c'est à dire de nous tous.

Payer de moins en moins pour pouvoir continuer à s'enrichir sur notre dos et suivre une loi qui leur  apporte le maximum de profit.

Ras le bol de cette domination insupportable. Révoltons nous contre elle et unissons nous pour enfin bénéficier d'une assurance maladie au service des patients comme l'est avant tout la médecine.

Béatrice Deslarzes

Médecin et patiente aussi.

 

17:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

09/06/2017

Un vrai scandale

La grande messe de Roland Garros bat son plein. De beaux matchs et vive le sport. Mais il y a un mais.....

C'est la présence quasi constante de Generalli l'assurance universelle qui utilise des enfants pour sa pub.Assurance ménage avec des enfants qui cassent tout avec leur raquettes; et surtout assurance automobile toujours avec des enfants dont l'un amasse les petites voitures dans ses bras avec un regard avide et possessif.

Comment peut-on tolérer de telles images qui gâchent totalement l'esprit sportif de ce noble sport qu'est le tennis?

C'est bien vrai que ce tournois est doté de prix faramineux mais il y a des limites à ne pas franchir et même si l'argent est roi on a pas le droit de se prostituer de cette façon et d'imposer un tel spectacle aux téléspectateurs.

Choquée complétement choquée par ce que peut faire la pub et jusqu'où elle peut aller pour attirer des futurs clients.C'est presque pire que l'industrie du tabac qui bénéficie aussi de trop de laxisme de la part des politiques puisque le parlement vient de refuser l'interdiction de la pub pour le tabac.

Décidément l'argent n'a toujours pas d'odeur et les jeunes ne sont pas assez protégés pour remplir les poches de certaines firmes sans aucune mesure.

Béatrice Deslarzes

 

 

 

 

16:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)