25/10/2017

Un poison en liberté

Un article assez complet dans la TDG d’aujourd’hui le 25 octobre concernant "La bataille du glyphosate qui empoisonne l'UE". Le lobbying de Monsanto est décrié et les 18 Etats doivent se prononcer aujourd'hui même sur la prolongation de cette licence.

Plusieurs études sérieuses ont montré le danger de ce produit mais les Monsanto Papers sèment le doute parmi les décideurs en publiant des études douteuses et même en détournant des scientifiques pour prétendre le contraire c'est à dire la non dangerosité de ce produit extrêmement contesté.

Ne pas oublier que le glyphosate se trouve dans le roundUp ,herbicide qui est un produit phare de Monsanto qui n'a pas l'intention de se priver de cette manne qui lui rapporte des milliards.  Cette firme qui ne pense qu'à ses propres intérêts n'hésite certainement pas à tricher certains résultats pour conserver son juteux chiffre d'affaires.

Ce combat me fait tout à fait penser à la guerre du tabac pour lequel les cigarettiers usaient du même procédé pour ne pas écouter les scientifiques qui clamaient la nocivité avéré du tabac. Ces mêmes firmes  n'hésitaient pas à publier de fausses études pour pouvoir faire leur fric au dépend de la santé.

C'est le même pouvoir du profit qui guide les Monsanto Papers qui essayent de semer le doute sur la toxicité du glyphosate ce produit dont on affirmera certainement bientôt l'effet nocif pour la santé mais.... il sera peut-être un peu tard....

 

Béatrice Deslarzes

Médecin

 

16:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je partage votre indignation. ET vous faites bien de mentionner l'industrie du tabac qui a subit un joli revers en Amérique du sud.
Mais balayons devant notre porte et apportons notre pierre à l'édifice en validant l'initiative des jeunes socialistes pour contrer la timidité du CF dans le cadre du négoce des matières premières et des sociétés transnationales qui sont devenues les maitres du monde.

Écrit par : Pierre Jenni | 26/10/2017

Les commentaires sont fermés.