09/12/2017

Une folie....

Non je ne parle pas de l'enterrement de Johnny qui fut entre parenthèse très émouvant mais cette folie dont je veux parler touche une aberration totalement différente. Dans la TDG d'aujourd'hui un grand article sur le développement des croisières dans ces horribles monstres des mers dans lesquels s'entassent des milliers de personnes.

Un véritable parque à moutons qui fait de nous de vrais numéros sans plus aucune initiative ni surtout de créativité. Prisonniers dans une petite cellule exiguë et plus ou moins luxueuse dans un environnement complétement bling-bling totalement superficiel et très éloigné des plaisirs naturels.

Ne pas oublier aussi l'énorme pollution que ces navires provoquent autour d'eux. Cela est d'ailleurs bien souligné dans cet article. Très néfastes pour l'environnement et polluant à tour de bras sans aucune limite soit disant pour le bien être de nos congénères complétement séduits par cette attraction hors normes.

Que penser mais surtout que faire contre cet engouement irraisonné et irraisonnable? Cette prise en charge complétement abêtissante qui s'est emparé de toute une foule de consommateurs?

Croisières plus ou moins gériatriques mais entrainant aussi des jeunes qui risquent bien de ne plus réfléchir car devenus des sortes d'automates irresponsables.

Béatrice Deslarzes

 

 

 

18:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Oui mais. A vue de nez, il y a autant de chances qu'il y ait un nouveau "Costa Concordia" qu'un "big One" à San Francisco. Une vague scélérate particulièrement scélérate, un iceberg suffisamment petit pour ne pas être décelé, un sous-marin russe ou américain, une collision avec un tanker. Une erreur humaine genre Tchernobyl. Etc, etc...
A la base, je n'étais pas de nature à souhaiter le malheur des gens, mais là, vu l'évolution...

Écrit par : Géo | 10/12/2017

Les clients des croisières savent très bien ce qu'ils achètent et pourquoi ils le font. Vous faites bien peu de cas de leur autonomie et libre arbitre. Faudrait peut-être les envoyer en camp de rééducation a la Brévine ?

NB Perso je déteste les croisières, comme tous voyages organisés d'ailleurs. Mais ce n'est pas une raison pour l'interdire.

Écrit par : Eastwood | 10/12/2017

Les commentaires sont fermés.