26/12/2017

Des Fêtes à visage humain

On se bagarre on se déchire pour savoir si on va maintenir ces fameuses Fêtes de Genève qui seraient devenues une sorte de tradition à ne pas supprimer. Et pourquoi cette bastringue devrait-elle se maintenir alors qu'elle ne satisfait plus du tout la population genevoise? Pour quelques pecnots venus de l'Orient qui se délectent et sont bien les seuls à apprécier cette véritable démonstration d'une pollution dans tous les domaines. Une consommation à outrance sans réflexion ni visage humain enfin en un mot une foire inutile et totalement  déplacée dans laquelle seule compte le superficiel.

Un peu de bon sens messieurs les politiciens et ne jouez  pas aux aveugles alors que ce ne fut, le plus souvent et surtout ces dernières années qu'un feu d'artifices ( de paille) pour nous jeter de la poudre aux yeux,un grand bluff qui ne sert à rien si ce n'est coûter cher aux genevois.

C'est le moment de réfléchir à l'utilité de ces monstrueuses Fêtes qui polluent énormément et donnent la nausée à bon nombre de gens  qui sont là seulement pour les subir.

Cet argent ne pourrait-il pas servir par exemple à aider les plus démunis?

Béatrice Deslarzes

 

16:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/12/2017

Joyeux Noël de la CSS

Un geste vraiment mal placé de mon assurance maladie la CSS qui envoie 2 jours avant Noël la prime d’assurance pour trois mois à payer jusqu'au 31 décembre 2017 j'ai bien dit le 31 décembre 2017 : ce n'est rien d'autre qu'une nouvelle délicatesse de la part d'une assurance maladie  qui doit déstabiliser bien des budgets et cela juste quelques jours avant les Fêtes de fin d'année, un geste pour le moins inélégant : un vrai cadeau empoisonné.

Je pense que toutes ces primes de dernière minute  qui couvrent les trois premiers mois de 2018 doivent servir à payer les étrennes des conseils administratifs qui sont tous dans le besoin!

J'avais vraiment très envie de signaler ce fait qui doit nous encourager à lutter de plus en plus contre le pouvoir grandissant des assureurs maladie qui n'ont plus aucun égard ni aucun respect pour les assurés que nous sommes tous.

J'espère que Noël vous apportera d'autres cadeaux un peu plus gratifiants et agréables.

Béatrice Deslarzes

 

 

 

 

 

17:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/12/2017

Elles ont eu sa peau

Et voilà par l'intermédiaire de son avocat Yannick Buttez renonce à son job de Conseiller National poussé par la pression de toutes ces femelles dont l'acharnement n'a pas cessé de l'écraser.

Il est vrai qu'une plainte a été déposée contre lui par une ancienne maîtresse qui ne supportait plus ses jérémiades d'amant délaissé.

Il est encore plus vrai qu'un homme imbibé d'alcool qui se transforme en "gros lourd" obnubilé par le genre féminin est insupportable. Mais de là à aller jusqu'à la plainte qui brise son avenir cela me paraît nettement exagéré.

On sait depuis longtemps qu'un valaisan éméché devient le plus souvent impossible à fréquenter mais de là à en faire un obsédé sexuel, un harceleur à toutes heures il y a un grand pas.

La majorité de mes congénères vont me jeter la pierre car mon cri de ras le bol de ce harcèlement tout azimut est une sacrée pente glissante vers une castration quasi inévitable de nos partenaires masculins.

Enfin tout semble arrangé au parlement puisque nos parlementaires femmes pourront aller pleurnicher dans le tout nouveau confessionnal qui sera créer pour elles début janvier 2018 .

Gageons qu'il y aura peut être aussi parfois des parlementaires masculins qui oseront utiliser cette nouvelle structure.

Béatrice Deslarzes 

 

 

21:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | |

09/12/2017

Une folie....

Non je ne parle pas de l'enterrement de Johnny qui fut entre parenthèse très émouvant mais cette folie dont je veux parler touche une aberration totalement différente. Dans la TDG d'aujourd'hui un grand article sur le développement des croisières dans ces horribles monstres des mers dans lesquels s'entassent des milliers de personnes.

Un véritable parque à moutons qui fait de nous de vrais numéros sans plus aucune initiative ni surtout de créativité. Prisonniers dans une petite cellule exiguë et plus ou moins luxueuse dans un environnement complétement bling-bling totalement superficiel et très éloigné des plaisirs naturels.

Ne pas oublier aussi l'énorme pollution que ces navires provoquent autour d'eux. Cela est d'ailleurs bien souligné dans cet article. Très néfastes pour l'environnement et polluant à tour de bras sans aucune limite soit disant pour le bien être de nos congénères complétement séduits par cette attraction hors normes.

Que penser mais surtout que faire contre cet engouement irraisonné et irraisonnable? Cette prise en charge complétement abêtissante qui s'est emparé de toute une foule de consommateurs?

Croisières plus ou moins gériatriques mais entrainant aussi des jeunes qui risquent bien de ne plus réfléchir car devenus des sortes d'automates irresponsables.

Béatrice Deslarzes

 

 

 

18:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |