07/06/2018

Une victoire pour chaque patient

L'assouplissement des directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) en fin de vie et particulièrement pour l'assistance au suicide est un énorme pas en avant dans le respect du choix de sa mort pour chaque individu qui décide de mettre fin à ses jours par l’intermédiaire d'EXIT. La  "souffrance insupportable" qui permet cette assistance reconnaît enfin le pouvoir du patient et non plus celui du corps médical qui devrait décider à sa place. Cette "souffrance" est enfin reconnu comme un critère à la place de celui de mort imminente qui était le critère à respecter dans l'ancienne version de ces directives.

Ce nouveau critère fait débat car la Fédération des Médecins Suisses (FMH) voudrait le conserver ; elle qui s'oppose à la nouvelle version actuellement.Elle doit prendre une décision définitive cet automne. 

Cela n'empêchera pas EXIT d'accepter les cas de "pathologies invalidantes" car ce qui est essentiel pour cette association, dans laquelle comme médecin je milite depuis plus de 40 ans, c'est que seul le respect du choix du patient est essentiel car il y a de plus en plus de personnes âgées qui décident de partir sans forcément être à l'article de la mort.

Merci à l'ASSM d'avoir franchi ce pas qui permet enfin de prendre en compte la volonté de chaque patient tout en respectant  des critères bien définis.

Béatrice Deslarzes

Accompagnatrice et médecin conseil d'EXIT

 

 

11:36 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

05/06/2018

Un monstre,

Le plus grand pollueur de tous les temps se cache dans les bras d'une firme bien connue et à la réputation relativement bonne pour pouvoir sévir dans l'anonymat. Une bien méchant loup caché dans la peau d'un énorme mouton qui parait  moins nocif....et surtout pour agir dans l'ombre mais toujours avec la même verve. Et oui Monsanto vient de se fondre dans Bayer et sournoisement il pourra continuer son œuvre malfaisante et dangereuse.

C'est un piège un peu trop grossier pour qu'il nous échappe. Monsanto ne va pas mourir mais il va pouvoir agir d'autant plus efficacement qu'il s'appuie sur une énorme machine à gagner qui va lui permettre d'agir en toute impunité.

Plus de critiques, plus de manifs officiellement contre l'ennemi numéro un car c'est comme s'il n'existait plus bien tapi dans le corps de son protecteur et à l'abri de toute attaque personnelle comme il a du subir dans le passé.

Toute cette transaction me fait penser à l'autruche qui cache sa tête dans le sable et qui croit disparaitre entièrement.

Ne soyons pas dupes Le monstre à deux têtes  que représente cette alliance est bien plus dangereux qu'avant et malheureusement il va encore nous donner du fil à retorde pour lutter contre sa puissance néfaste.

Béatrice Deslarzes

17:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |