16/11/2018

Un pas en arrière

Dans le  Bulletin des Médecins Suisses(BMS) un message très étonnant et pour le moins ambigu  du président de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) qui répond à la décision de la Fédération des Médecins Suisses (FMH) qui vient de refuser les nouvelles directives de l'ASSM "Attitude face à la fin de vie et à la mort" en particulier le chapitre concernant l'assistance au suicide.

Au lieu d'affirmer le bien fondé des nouvelles directives qui ont été acceptées et publiées après une étude approfondie de plus de 3 ans il ouvre une grande porte à un éventuel changement  dans la direction du refus de la FMH. Il cite même un point soulevé par cette dernière "la souffrance subjectivement ressentie comme insupportable" qui ne figure pas dans la version de l'ASSM qui se contente de parler"d'une souffrance insupportable" sans faire allusion au côté subjectif de cette souffrance qui est soulevé par les opposants de la FMH.

Ce billet en pleine page du BMS me paraît extrêmement léger et contreproductif pour la véracité des nouvelles directives et tous ceux qui ont travaillé pour qu'elles correspondent à une évolution inévitable vers plus de reconnaissance de l'autodétermination du patient dans toutes décisions médicales et également en fin de vie.

C'est à la FMH de se remettre en question et de faire un pas en avant.

Le pouvoir médical a décidément la peau dure!

Dr. Béatrice Deslarzes

 

 

 

16:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

11/11/2018

Flicaillerie

Le 25 novembre nous allons pouvoir nous protéger de la surveillance des assureurs qui dépassent les bornes. J'ai bien dit des assureurs car ce sont eux qui cherchent à prendre encore plus de pouvoir sur nous les assurés en se permettant une intrusion inadmissible dans nos activités et même nos vies. Méfions nous de ces détectives qui vont nous poursuivre jusque dans notre intimité alors que la majorité d'entre eux ne sont même pas assermentés.

Puisque nous avons la parole en votant ne nous laissons pas mener par le bout du nez et refusons tous en bloc cette loi intrusive qui va enfreindre nos libertés.Ne suivons pas l'avis mensonger du Conseil Fédéral qui nous promet monts et merveilles si nous acceptons cette loi le 25 novembre.

Une bonne et nouvelle idée:  faire une loi pour surveiller les assurances pour qu'elles aient enfin une certaine transparence qui leur fait défaut. On pourrait enfin savoir ce qui mijote dans leur caisse et connaître  avec plus de précision où va notre argent et ce qu'elles font avec  nos primes.

Surveillance des assurés votons tous un NON clair et net pour sauvegarder encore un brin de liberté pour   protéger notre sphère privée.

Béatrice Deslarzes

 

 

 

 

 

 

17:09 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

07/11/2018

La grosse tête

La TDG titre aujourd'hui  mercredi 7 novembre 2018 "Pourquoi les élus peinent à se fixer des limites". C'est comme une épidémie qui sévit chez nos politiciens. Depuis "l'affaire Maudet"c'est une véritable escalade que l'on découvre jour après jour. Un manque total d’honnêteté qui s'empare de ces messieurs-dames qui puisent tour à tour dans les deniers publiques.

Et comble de tout si l'on se met à creuser encore un peu plus on découvrira certainement d'autre pépites qui vont se rajouter à la liste déjà assez longue de ces profiteurs car la politique ne rime souvent pas avec intégrité.

C'est en tous cas l'exemple que nous montrent les différentes affaires qui mettent en lumière ces activités malhonnêtes. 

On est souvent pas loin d'une certaine corruption que l'on critique fortement dans certains pays lointains.

Tous pourris ....car la gloire qui fait partie d'une certaine fausse élite leur monte à la tête et leur  donne le droit de faire n'importe quoi avec n’importe qui et n'importe comment.

Un brin de modestie leur ferait du bien et les empêcherait d'avoir trop souvent la grosse tête en se comportant comme des voleurs de bas étage.

 

Béatrice Deslarzes

17:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |