25/05/2016

Honte à Generalli,

C'est la grande parade du tennis à Roland Garros et c'est aussi celle des publicitaires qui s'en donnent à coeur joie.

En particulier il y en a un qui me paraît totalement déplacé et scandaleux c'est bien Generalli avec ses nombreuses assurances dans tous les domaines.

On y voit des tous jeunes enfants s'amuser avec des raquettes de tennis pour l'assurance ménage. Mais le plus terrible c'est à n'en pas douter l'assurance auto qui nous montre un jeune garçon qui ramasse le maximum de petites voitures dans ses bras avec un regard avide absolument insatiable.L'image d'un consommateur effréné et égocentrique.

Un bien triste tableau qui, je l'espère vivement, va choquer les gens au point de ne surtout pas conclure un quelconque contrat avec cet assureur qui devrait avoir un peu plus de respect des enfants en évitant de se servir de leur image pour faire de l'argent uniquement.

La publicité est nécessaire mais pas avec n'importe quel moyen.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

17:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

28/04/2016

Face à face

Un face à face sur une loi obligeant les établissements médicaux à accepter l'assistance au suicide est débattue dans le TDG de ce jeudi 28 avril 2016.

Les arguments pour me paraissent tout à fait positifs et valables car la volonté dernière d'un patient sera ainsi toujours respectée ce qui n'est pas le cas actuellement car cela se fait selon le bon vouloir des différents établissements. Cette loi, qui a déjà était acceptée par le canton de Vaud (sans créer une nette augmentation des suicides) permettra à chacun de finir ses jours selon sa volonté. De plus elle correspond actuellement à un choix exprimé par une grande majorité de la population.

Quant aux arguments contre cette loi avancés par le pasteur ils sont complètement démodés et ressemblent curieusement à ceux qui étaient utilisés par les adversaires de l'interruption de grossesse. Le droit des patients est primordial et leur choix doit être respecté absolument.Toute une vie entière à prendre ses responsabilités et pourquoi pas pour le choix de sa fin de vie.En tant que médecin je pense que selon le serment d'Hippocrate (utilisé par le pasteur) on  se doit d'accompagner son patient jusqu'au bout et ne pas oublier que la médecine à, certes, fait d'énormes progrès mais qu'elle doit aussi connaître ses limites et ne pas prolonger une vie qui souvent n'en est plus une.

Les soins palliatifs ou l'assistance au suicide c'est un choix que chaque personne doit pouvoir faire tout à fait librement sans aucune entrave venant des convictions d'autrui qui ne correspondraient pas à leur choix.

Béatrice Deslarzes

Médecin

 

 

 

 

 

 

18:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

08/04/2016

Suicide assisté une loi?

Je tiens à réagir à l'article concernant le projet de loi déposé par une député socialiste à Genève qui demande de garantir le droit à l'assistance au suicide dans les établissements médicaux et dans les EMS.

Je rejoins complètement l'avis de mon confrère vice président d'EXIT Suisse Romande mais par contre je ne comprends pas du tout les arguments contre cette loi donnés par le président de la Fegems qui se contente de la situation actuelle et qui prétend que l'on peut choisir son EMS en s'informant si cet établissement est pour ou contre l'assistance au suicide avant d'y entrer.Les places en EMS sont rares et chères et le choix ne  peut pas se faire sur un tel critère.

D'autre part lorsque une personne âgée entre en EMS elle ne pense pas à mourir mais à vivre le mieux possible son séjour. Elle n'aura recours à la demande d'assistance que si son état s'aggrave et qu'elle ne peut pas envisager une autre solution.

Je suis persuadée que , même si les demandes sont rares, chaque individu a le droit de choisir sa mort si il le désire et que cette loi permettra de le faire selon ses convictions que l'établissement devra respecter.

Béatrice Deslarzes

Accompagnatrice et médecin conseil d'EXIT

11:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

08/02/2016

Une sacrée hypocrisie

Premier tube, deuxième tube on entretient les tubes et on ne tient pas compte de la réalité.

Puisque les partisans de ce fameux nouveau tube joue sur la sécurité ( surtout en faisant peur aux citoyens) ce qui me paraît normal  c'est qu'un tunnel dangereux doit être fermé pour qu'il puisse être aux normes le plus rapidement possible.

Si on fait ce nouveau tunnel ,l'ancien va encore être dangereux pendant au moins 15 ans et va couter le même prix que si il est rénové plus tard car les travaux doivent se faire. Logique!

Mais surtout pourquoi être si "pressés"au lieu de transférer les automobilistes et les marchandises par voie ferroviaire dés le mois de juin de cette année.Attendre le résultat de ce transfert pendant la rénovation du tunnel existant  qui sera ainsi prêt dans 3 ans .C'est une solution raisonnable, économique et écologique.

Isolation du Tessin? Un argument qui ne tient pas la route puisque le nouveau tunnel ferroviaire sera ouvert en juin 2016. De plus vue la rapidité de ces trains (250/heure pour les voitures et 160/heure pour les marchandises)on gagnera du temps pour gagner le Tessin qui sera alors à portée de main.

Une sacrée hypocrisie ce deuxième tunnel du Gothard!

Ce pourrait-il qu'il y ait des "drôles de manoeuvres" non seulement sur le terrain mais dans la tête et peut-être les poches de certains?

Votez donc NON au tunnel du Gothard le 28 février 2016. 

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

17:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

14/01/2016

Coup de gueule

Hier soir sur RTS1 diffusion du film prenant et terriblement réaliste de Fernand Melgar "L'Abri"qui a su nous retourner les tripes en nous montrant une image très triste de la précarité de ceux qui doivent dormir dans la rue faute de toit pour les héberger. Une situation qui a du retourner la plupart des téléspectateurs bien assis dans leur fauteuil mais gagnés par une émotion grandissante devant une telle situation. Je me suis même prise à me culpabiliser devant tant de misère.

Avant le débat d'"Infrarouge" quelle ne fut pas ma surprise de subir,après un tel choc, tout une série de pubs ne montrant que l'image d'un capitalisme dévergondé avec un étalage insupportable de nombreuses acquisitions possibles toutes plus chères les unes que les autres!

Choquée je le fut en me demandant comment la RTS pouvait montrer de telles publicités juste après ce film terriblement bouleversant alors qu'il aurait fallu un peu de répit pour pouvoir digérer une telle réalité avant d'entrer dans le débat.

Cet acte est tout simplement pour moi un manque de respect flagrant face à cette misère humaine qui nous a tous plus ou moins remués.

J'ai du oublier que le monde de l'argent est présent partout et qu'il ne cesse de nous  pousser à  faire  toujours plus de profit!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com 

14:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/01/2016

Pauvre Warluzel

Que de méchantes remarques sur celui qui fut un brillant avocat , un peu arrogant il est vrai mais actuellement tellement diminué. Malgré tout ce qu'il peut s'offrir, je me demande bien qui voudrait être à sa place dans cet état critique physiquement, moralement et psychiquement. Je ne pense pas qu'il faille excuser son geste mais il est tout a fait compréhensible vu sa situation. Pour ma part , je le considère comme un grand malade qui ne peut plus se raisonner et surtout dominer tous ses gestes. Potentiellement dangereux c'est certain mais horriblement mutilé et peut-être médicalement irresponsable.

Ne lui jetons pas la pierre trop vite souvent par jalousie de tout ce qu'il a été mais pensons un peu plus à sa souffrance actuelle qui est immense et faisons lui cadeau de notre pitié et notre tolérance.

Je dois l'avouer à sa place il y a certainement un bout de temps que je ne serai plus de ce monde car ce n'est plus une vie mais un sursaut de survie très difficile à supporter.Peut-être faut-il aussi un certain courage pour être encore "vivant".

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

17:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

04/01/2016

La grande faucheuse

Comme médecin je l'ai souvent vu de prêt, comme médecin conseil d'Exit encore plus intimement mais de très proche personnellement heureusement pas trop souvent en tous les cas pas comme il y a quinze  jours lorsque sur une poussée d'hypertension j'ai failli passer l'arme à gauche en faisant un Oedème Aigu Pulmonaire (OAP) rattrapée de justesse par le 144 et toute leur équipe vraiment très efficace.

On en parle souvent de cette grande faucheuse qui fait son boulot un peu partout sans beaucoup d'état d'âme mais de la frôler de tout prêt c'est vraiment impressionnant. On se rend compte que l'on est bien peu de choses et que l'on ne sait pas pourquoi la balance penche du côté de la vie ou de la mort.

Pessimiste mon blog d'aujourd'hui? Plutôt un besoin de réflexion philosophique pour dire oui à la vie au début de cette nouvelle année et réaliser que malgré nos nombreux problèmes parfois difficiles à résoudre il y a plein de petits bonheurs qu'il faut savoir saisir et apprécier.

N'oubliez pas que c'est un peu nous mêmes qui allons faire de 2016 une année pleine de beaux moments de joie et de plaisir!

Bonne année à tous et à bientôt.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

10:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

16/12/2015

Réponse au cri d'alarme de Sami Kannaan

Très bonne mise au point du magistrat de la Culture dans la TDG de ce mercredi 16 décembre 2015 et bravo à son cri d'alarme concernant la prise en otage des artistes.Ils seront les premiers touchés par les restrictions budgétaires votées par le Conseil Municipal de la ville de Genève qui seront certainement suivies par celles cantonales du Grand Conseil.

Par souci d'un budget de la Culture équilibré et pour compenser cette perte je leur suggère, a tous ceux qui ont voté ce budget, d'ouvrir leur propre bourse pour créer leur structure pour développer un soutien privé qui devra augmenter  dans le futur.Ce mécénat privé devra prendre en charge surtout la jeune création qui souffrira le plus des récentes coupes prévues.

Le mécénat privé pourra ainsi recréer un équilibre  avec le soutien public de l'Etat. Cela représente une solution pour ne pas former des artistes chômeurs et fera en même temps preuve de civisme de la part des conseillers municipaux.

Une idée pas si saugrenue puisque nous avons pu créer en 2003, avec mon mari, la Fondation Bea pour Jeunes Artistes et ainsi soutenir, pendant plus de 10 ans, des jeunes artistes de moins de 30 ans au début de leur carrière même avec un budget restreint. 

Peut-être un exemple à suivre par ceux qui veulent réduire les subventions!

Béatrice Deslarzes

Fondatrice de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes

 www.fondationbea.com

16:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/12/2015

Il y a un grand pas

Tout le monde crie victoire même une partie des écologistes qui chantent le résultat mirobolant de la COOP21 , cet accord obtenu par 195 pays et qui devrait avoir un caractère contraignant pour tous.

Pour moi cela peut être effectivement une réussite dans le sens que le problème du danger qui guette notre planète a été abordé enfin sérieusement par la majorité des politiques. 

Nous sommes bien entendu tous concernés par notre mode de vie essentiellement consommateur mais il y a une production de gaz à effet de serre monumental industriellement contre lequel les états doivent se mobiliser.

N'oublions pas la forte pression économique qui va freiner le bel élan de cette réunion historique.

Il risque bien d'y avoir encore un très grand pas entre la théorie et la mise en pratique promise par ce  "séduisant" résultat obtenu à Paris.

 

Béatrice Deslarzes

Médecin et militante écologique

www.bea-musi.com

 

 

 

 

14:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/11/2015

Le piège

Platini risque d'être banni à vie de la présidence de la FIFA?

Il vient non seulement d'être suspendu mais cette sanction risque bien de compromettre grandement sa candidature et tout cela pourquoi? Parce qu'il a touché 2 millions pour un travail qu'il n'aurait pas fourni et selon un accord passé avec le bouillant président à l'époque Sepp Blatter qui se prétendait alors être son ami.

J'ai la nette impression que Blatter sentant son heure arrivée  pour quitter définitivement la FIFA a voulu entraîner Platini dans sa chute car il était devenu un concurrent qu'il fallait absolument éliminer et donc son principal ennemi.

Malin et roublard comme il l'a toujours été Blatter a imaginé ce piège ingénieux pour faire du tord à Platini et ainsi le condamner à se justifier par rapport au soupçon de corruption dont il est accusé. Très subtile cette souricière dans laquelle se débat Platini et dont il aura de la peine à sortir.

De toutes façon, dans cette organisation de la FIFA tout est plus ou moins corrompu et malsain; Platini n'est probablement pas complètement "innocent" mais pas autant que le voulait Sepp Blatter pour assouvir sa vengeance et éliminer enfin celui qui est devenu son pire ennemi.

Piège machiavélique et fatal ? L'avenir nous le dira.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

18:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

13/11/2015

Un grand pas en arrière

"Berlin pénalise le suicide assisté" titre la TDG du week-end passé. 

C'est une très mauvaise nouvelle même pour la Suisse qui, elle, autorise le suicide assisté pratiqué par les différentes associations car il n'est pas punissable lorsqu'il intervient sans mobile égoïste ( art.115 du code pénal suisse).

C'est une régression qui aura des conséquences négatives sur l'autodétermination de chaque individu et qui va à l'encontre de l'opinion publique qui réclame le droit du choix de sa mort.

Tout autour de nous dans les différents pays les médecins vont devenir très réticents à aider leur patient à mourir car ils risquent non seulement de perdre leur droit de pratique mais aussi d'être condamnés a faire de la prison.

La France, avec la loi Léonetti, est devenue également plus restrictive; à voir les dernières condamnations d'un médecin et d'un vieux monsieur qui a aidé sa femme à mourir.

La Suisse va-t-elle être débordée par les demandes venant de l'étranger? 

Même si dans notre pays le Code pénal est clair cette décision va donner de l'eau au moulin des adversaires du suicide assisté et en particulier aux Eglises qui rêvent de l'interdire tout simplement.

Cette décision allemande devrait être en faveur du développement des soins palliatifs d'après ceux qui ont voté pour cette loi.Je ne le pense pas car si un traitement est interrompu (euthanasie passive) ou une quantité de médicaments  anti-douleur suffisante peut entraîner la mort (euthanasie active indirecte) le médecin peut également être condamné par cette loi.

En Suisse nous sommes tous des privilégiés concernant ce thème mais n'oublions pas de tout faire pour conserver le privilège de pouvoir choisir sa fin de vie grâce aux différentes associations pour le droit de mourir dans la dignité.

Béatrice Deslarzes

Accompagnatrice et médecin conseil d'EXIT

www.bea-music.com

 

 

11:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

09/11/2015

Bravo à Mauro Poggia

En tant que verte, je n'ai pas souvent partagé les idées politiques du MCG en la personne de Mauro Poggia mais cette fois ci je retrouve celui qui ,pendant des années, a défendu les droits des assurés et pourfendu les caisses maladie dans un coup de gueule qui dévoile le triste lobby au sein du parlement qui pourrit l'objectivité  des décisions dans les débats et les commissions dans le domaine de la Santé.

Bravo à lui d'avoir la volonté et même le courage de dénoncer les manipulations des assurances qui s'infiltrent et corrompent les parlementaires qui acceptent de faire partie des différents conseils d'administration.

Comme médecin  je ne peux qu'être d'accord avec cette dénonciation qui malheureusement restera probablement sans lendemain vu les intérêts financiers en jeu.

La cerise sur le gâteau est certainement la candidature UDC au Conseil Fédéral de Heinz Brand qui, comme le dit très bien ce blog, n'est autre que le président du conseil d'administration de santésuisse. Un véritable scandale car c'est vraiment introduire le défenseur des caisses maladie et donc l'ennemi juré des assurés au sein même du gouvernement.

La corruption ne sévit pas seulement aux Bahamas mais elle pourrit lentement mais sûrement nos autorités suprêmes en introduisant, au sein du Parlement fédéral de nombreux traitres à la solde des assureurs qui "continuent impunément à danses sur notre ventre".

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

 

 

11:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

23/10/2015

Médecine, un choix?

Hier soir sur RTS1 l'émission "Temps Présent" traitait du thème "La médecine à tout prix".

On nous a montré des jeunes étudiantes qui faisaient leur médecine en Roumanie et qui ensuite revenaient en Suisse pour faire leur formation complète sans aucun problème.

Cet aspect de l'émission voulait montrer la persévérance de  ces étudiantes mais cachait à mon avis une façon assez lâche de l'Etat qui se débarrasse du paiement d'études qui coûtent très cher: éliminer de nombreux étudiants , les faire prendre en charge par la Roumanie et ensuite les accepter car il manque des médecins dans notre pays.

Ce qui m'a frappé ce sont les interviews de certains responsables de la Santé qui n'hésitent pas à parler de pilotage du choix de la spécialisation médicale par les cantons et qui ont oublié que la médecine est une profession libérale et que, après de longues années d'études et de formation, il semble normal que l'on choisisse sa spécialité en toute liberté.

Quel médecin voudrait à ce jour prendre la place de la caricature du médecin présentée en début d'émission? Si l'on veut plus de généralistes il faut leur offrir des conditions de travail modernes et agréables et surtout rémunéré à leur juste valeur.

Mais ce qui m'inquiète le plus c'est que les politiques semblent de plus en plus glisser vers une réglementation de la médecine qui risque bien d'être une forme d'étatisation derrière laquelle se profile le pouvoir des caisses maladie qui ont déjà la fâcheuse habitude, elles, de choisir les médecins qu'elles veulent bien rembourser.

Béatrice Deslarzes

Médecin ORL FMH

www.bea-music.com

 

 

 

11:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

19/10/2015

Politique ?

La Politique:
C'est comme une drogue dure
On peut plus s'en passer
Même si dans le futur
On tente d'y échapper
On est marqué à vie
Même si c'est terminé
C'est proche de la folie
On reste bien accroché
C'est ça la politique
Elle vous nique

Niqué, niqué,niqué
On le reste toujours
Et on est même prêt
A faire encore un tour
C'est ça la politique
Elle vous nique

 

www.bea-music.com

11:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/10/2015

Des pigeons!

Comment peut-on accepter que deux politiciens en la personne d'Olivier Jornod et Pierre Maudet fassent le beau ou mauvais temps, en l'occurrence le mauvais temps dans le canton de Genève?

Parce-que la gestion des comptes de ce canton sont très mal gérés par ces mêmes politiciens qu'ils peuvent impunément puiser dans la poche du citoyen en augmentant d'un coup les contraventions!

Ils sont déjà responsables d'une gestion catastrophique de nos prisons et ils se permettent de faire encore une bavure de plus.

Nous nous retrouvons ainsi presque dans un régime totalitaire avec une espèce de direction bicéphale qui impose ses lois et prend les citoyens à pied, à velo ou en voiture pour de vulgaires payeurs.

Mais pourquoi acceptons-nous ce régime qui nous prend tous pour des pigeons?

Béatrice Deslarzes

Citoyenne 

www.bea-music.com

 

17:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

30/09/2015

Deux frères siamois.

Un couple tout sauf discret se démêle avec le sport mais reste irrémédiablement collé comme deux frères siamois inséparables.Tantôt amis tantôt véritables ennemis ils s'adorent puis se déchirent sans aucune pitié. L'un a tout fait pour entraîner l'autre dans sa déchéance en lui faisant un cadeau empoisonné de 2 millions pour service rendu en toute légalité.

L'un rusé comme un renard (pauvre renard) l'autre probablement pas assez méfiant mais tout aussi avide de pouvoir, ils briguent tour à tour la présidence d'une organisation corrompu jusqu'à l'os : la FIVA.

Une vaste comédie? Une terrible tragédie? Comment séparer ces deux frères devenus féroces ennemis et maîtres tous puissants du monde du sport?

Blatter reste certainement le plus malin et surtout il compte bien entraîner dans sa chute son frère Platini qui va laisser pas mal de plumes dans cette aventure.

Un troisième homme pourrait bien venir faire un peu d'ordre dans ce milieu pourri.

Mais n'est-il pas déjà trop tard?

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com 

18:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

15/09/2015

Elle aura sa peau

Toute un article bien ficelé dans la TDG d'aujourd'hui mardi 15 septembre sur cette femme à caractère bien trempé  et avec une très forte personnalité qui est chargé de faire toute la lumière et surtout le nettoyage au sein de la FIFA. Loretta Linch, ministre américaine de la Justice aura du travail pour mettre en évidence toutes les différentes formes de corruption qui sévissent au sein de cette organisation. Travail pour lequel elle est bien secondé par le procureur suisse Michael Lauber.

Il est déjà certain qu'il y a de nombreux suspects mais il faut pouvoir apporter des preuves de cette culpabilité habillement masquée par ceux qui sont au pouvoir.

Depuis des années il y a des bruits qui courent et grâce à la ténacité de Loretta Linch il y aura des têtes qui vont tomber.

Mais une question reste importante : jusqu'où pourra t-elle aller pour prouver la responsabilité de son président Sepp Blatter qui est seulement soupçonné de malversations à la tête de la FIFA?

Pour ma part j'espère vivement qu'elle arrivera à faire apparaître les liens certains et directs de ce bonhomme avec toute la corruption qui règne depuis des années, même si il est terriblement malin et roublard et qu'il a su et sait encore cacher son double jeu.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

 

 

17:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

04/09/2015

Indigne

Elle en parlait plus ou moins  discrètement, elle faisait des allusions, elle a même publié une photo sur laquelle on ne voyait pas tout avec une plage tranquille mais aujourd'hui vendredi 4 septembre elle a cédé à la pression médiatique et à celle d'un public avide de sensations fortes....elle l'a publié cette fameuse photo atroce qui a fait le tour du monde, la photo de cet enfant mort sur une plage et qui rappelle cet horrible drame de l'immigration pour lequel toute l'Europe cherche mais ne trouve pas de solution faute d'humanité.

Mais j'allais oublier de vous dévoiler le nom de celle  qui s'est laissé aller à ce geste: notre bonne vieille TDG que nous lisons chaque jour et qui, cette fois-ci, a tout de même  manqué d'un peu de dignité. Journalisme oblige!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

16:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

17/08/2015

Confusion

Je ne peux bien entendu pas parler du contenu du  film "La Vanité" puisqu'il vient seulement d'être projeté lors du festival de Locarno mais je suis frappée par le titre de l'article de la TDG du vendredi 14 août 2015 et par l'interview de Lionel Bair réalisateur de ce film.

Il y a un terrible mélange entre les termes "d'assistance au suicide" et celui de "l'euthanasie" à plusieurs reprises.
Je voudrais juste faire un rappel concernant ces définitions qui sont par ailleurs très souvent confondues non seulement par les journalistes mais aussi par le public en général.
 

L'euthanasie active directe en Suisse est assimilable à un meurtre même si elle est pratiquée à la demande de la personne (Article 114 du Code Pénal Suisse).Le geste est fait par un tiers (médecin ou autre).

L'assistance au suicide selon l'article 115 du Code Pénal Suisse n'est pas punissable lorsqu'elle intervient sans mobile égoïste. La personne qui souhaite mourir accomplit elle-même le geste (absorption de la potion mortelle)qui entraîne la mort.

Il y a donc une très grosse différence entre ces 2 termes  surtout qu'en Suisse l'euthanasie est condamnable tandis que le suicide assisté pratiqué par les associations EXIT ne l'est pas dans notre pays.Le fait que la personne fasse le geste elle-même est essentiel.

 

Béatrice Deslarzes

Médecin Conseil d'EXIT Suisse Romande.

10:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

06/08/2015

Météo

Chaque soir à la TV le journal est suivi de la météo.

Je me demande vraiment quest-ce qu'ils ou elles ont à rabâcher tout le temps qu'il fera un beau soleil, que la journée sera belle avec un soleil éclatant et que le mauvais temps ne passera pas sur nos têtes;ç'est même un temps idéal pour des activités en plein air voir des grillades!

Quel mauvais temps alors que depuis des semaines la canicule sévit dans notre pays avec des températures qui mettent en danger la faune et la flore et même l'homme si il ne prend pas certaines mesures de prévention? 

La sécheresse est très importante partout mais la météo continue d'annoncer des belles journées ensoleillées sans aucune jugeote; et pourtant elle  devrait leur permettre de tempérer leur annonces en restant dans la réalité et non pas nous bercer dans une utopie de beau temps pour lequel tout le monde en a marre.

De la pluie rien que de la pluie enfin, c'est ce qu'il nous faut le plus vite possible quitte à appeler cette manne du ciel qui nous ferait tellement du bien même si les météorologues continuent à la nommer  mauvais temps sans réfléchir à ce qu'ils disent.

Notre planète va bientôt cramer mais l'homme continue à siroter béatement sur une terrasse bien ensoleillée.

Béatrice Deslarzes

 

 

 

18:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |