25/11/2015

Le piège

Platini risque d'être banni à vie de la présidence de la FIFA?

Il vient non seulement d'être suspendu mais cette sanction risque bien de compromettre grandement sa candidature et tout cela pourquoi? Parce qu'il a touché 2 millions pour un travail qu'il n'aurait pas fourni et selon un accord passé avec le bouillant président à l'époque Sepp Blatter qui se prétendait alors être son ami.

J'ai la nette impression que Blatter sentant son heure arrivée  pour quitter définitivement la FIFA a voulu entraîner Platini dans sa chute car il était devenu un concurrent qu'il fallait absolument éliminer et donc son principal ennemi.

Malin et roublard comme il l'a toujours été Blatter a imaginé ce piège ingénieux pour faire du tord à Platini et ainsi le condamner à se justifier par rapport au soupçon de corruption dont il est accusé. Très subtile cette souricière dans laquelle se débat Platini et dont il aura de la peine à sortir.

De toutes façon, dans cette organisation de la FIFA tout est plus ou moins corrompu et malsain; Platini n'est probablement pas complètement "innocent" mais pas autant que le voulait Sepp Blatter pour assouvir sa vengeance et éliminer enfin celui qui est devenu son pire ennemi.

Piège machiavélique et fatal ? L'avenir nous le dira.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

18:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2015

Un grand pas en arrière

"Berlin pénalise le suicide assisté" titre la TDG du week-end passé. 

C'est une très mauvaise nouvelle même pour la Suisse qui, elle, autorise le suicide assisté pratiqué par les différentes associations car il n'est pas punissable lorsqu'il intervient sans mobile égoïste ( art.115 du code pénal suisse).

C'est une régression qui aura des conséquences négatives sur l'autodétermination de chaque individu et qui va à l'encontre de l'opinion publique qui réclame le droit du choix de sa mort.

Tout autour de nous dans les différents pays les médecins vont devenir très réticents à aider leur patient à mourir car ils risquent non seulement de perdre leur droit de pratique mais aussi d'être condamnés a faire de la prison.

La France, avec la loi Léonetti, est devenue également plus restrictive; à voir les dernières condamnations d'un médecin et d'un vieux monsieur qui a aidé sa femme à mourir.

La Suisse va-t-elle être débordée par les demandes venant de l'étranger? 

Même si dans notre pays le Code pénal est clair cette décision va donner de l'eau au moulin des adversaires du suicide assisté et en particulier aux Eglises qui rêvent de l'interdire tout simplement.

Cette décision allemande devrait être en faveur du développement des soins palliatifs d'après ceux qui ont voté pour cette loi.Je ne le pense pas car si un traitement est interrompu (euthanasie passive) ou une quantité de médicaments  anti-douleur suffisante peut entraîner la mort (euthanasie active indirecte) le médecin peut également être condamné par cette loi.

En Suisse nous sommes tous des privilégiés concernant ce thème mais n'oublions pas de tout faire pour conserver le privilège de pouvoir choisir sa fin de vie grâce aux différentes associations pour le droit de mourir dans la dignité.

Béatrice Deslarzes

Accompagnatrice et médecin conseil d'EXIT

www.bea-music.com

 

 

11:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

09/11/2015

Bravo à Mauro Poggia

En tant que verte, je n'ai pas souvent partagé les idées politiques du MCG en la personne de Mauro Poggia mais cette fois ci je retrouve celui qui ,pendant des années, a défendu les droits des assurés et pourfendu les caisses maladie dans un coup de gueule qui dévoile le triste lobby au sein du parlement qui pourrit l'objectivité  des décisions dans les débats et les commissions dans le domaine de la Santé.

Bravo à lui d'avoir la volonté et même le courage de dénoncer les manipulations des assurances qui s'infiltrent et corrompent les parlementaires qui acceptent de faire partie des différents conseils d'administration.

Comme médecin  je ne peux qu'être d'accord avec cette dénonciation qui malheureusement restera probablement sans lendemain vu les intérêts financiers en jeu.

La cerise sur le gâteau est certainement la candidature UDC au Conseil Fédéral de Heinz Brand qui, comme le dit très bien ce blog, n'est autre que le président du conseil d'administration de santésuisse. Un véritable scandale car c'est vraiment introduire le défenseur des caisses maladie et donc l'ennemi juré des assurés au sein même du gouvernement.

La corruption ne sévit pas seulement aux Bahamas mais elle pourrit lentement mais sûrement nos autorités suprêmes en introduisant, au sein du Parlement fédéral de nombreux traitres à la solde des assureurs qui "continuent impunément à danses sur notre ventre".

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

 

 

11:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

23/10/2015

Médecine, un choix?

Hier soir sur RTS1 l'émission "Temps Présent" traitait du thème "La médecine à tout prix".

On nous a montré des jeunes étudiantes qui faisaient leur médecine en Roumanie et qui ensuite revenaient en Suisse pour faire leur formation complète sans aucun problème.

Cet aspect de l'émission voulait montrer la persévérance de  ces étudiantes mais cachait à mon avis une façon assez lâche de l'Etat qui se débarrasse du paiement d'études qui coûtent très cher: éliminer de nombreux étudiants , les faire prendre en charge par la Roumanie et ensuite les accepter car il manque des médecins dans notre pays.

Ce qui m'a frappé ce sont les interviews de certains responsables de la Santé qui n'hésitent pas à parler de pilotage du choix de la spécialisation médicale par les cantons et qui ont oublié que la médecine est une profession libérale et que, après de longues années d'études et de formation, il semble normal que l'on choisisse sa spécialité en toute liberté.

Quel médecin voudrait à ce jour prendre la place de la caricature du médecin présentée en début d'émission? Si l'on veut plus de généralistes il faut leur offrir des conditions de travail modernes et agréables et surtout rémunéré à leur juste valeur.

Mais ce qui m'inquiète le plus c'est que les politiques semblent de plus en plus glisser vers une réglementation de la médecine qui risque bien d'être une forme d'étatisation derrière laquelle se profile le pouvoir des caisses maladie qui ont déjà la fâcheuse habitude, elles, de choisir les médecins qu'elles veulent bien rembourser.

Béatrice Deslarzes

Médecin ORL FMH

www.bea-music.com

 

 

 

11:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

19/10/2015

Politique ?

La Politique:
C'est comme une drogue dure
On peut plus s'en passer
Même si dans le futur
On tente d'y échapper
On est marqué à vie
Même si c'est terminé
C'est proche de la folie
On reste bien accroché
C'est ça la politique
Elle vous nique

Niqué, niqué,niqué
On le reste toujours
Et on est même prêt
A faire encore un tour
C'est ça la politique
Elle vous nique

 

www.bea-music.com

11:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

14/10/2015

Des pigeons!

Comment peut-on accepter que deux politiciens en la personne d'Olivier Jornod et Pierre Maudet fassent le beau ou mauvais temps, en l'occurrence le mauvais temps dans le canton de Genève?

Parce-que la gestion des comptes de ce canton sont très mal gérés par ces mêmes politiciens qu'ils peuvent impunément puiser dans la poche du citoyen en augmentant d'un coup les contraventions!

Ils sont déjà responsables d'une gestion catastrophique de nos prisons et ils se permettent de faire encore une bavure de plus.

Nous nous retrouvons ainsi presque dans un régime totalitaire avec une espèce de direction bicéphale qui impose ses lois et prend les citoyens à pied, à velo ou en voiture pour de vulgaires payeurs.

Mais pourquoi acceptons-nous ce régime qui nous prend tous pour des pigeons?

Béatrice Deslarzes

Citoyenne 

www.bea-music.com

 

17:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

30/09/2015

Deux frères siamois.

Un couple tout sauf discret se démêle avec le sport mais reste irrémédiablement collé comme deux frères siamois inséparables.Tantôt amis tantôt véritables ennemis ils s'adorent puis se déchirent sans aucune pitié. L'un a tout fait pour entraîner l'autre dans sa déchéance en lui faisant un cadeau empoisonné de 2 millions pour service rendu en toute légalité.

L'un rusé comme un renard (pauvre renard) l'autre probablement pas assez méfiant mais tout aussi avide de pouvoir, ils briguent tour à tour la présidence d'une organisation corrompu jusqu'à l'os : la FIVA.

Une vaste comédie? Une terrible tragédie? Comment séparer ces deux frères devenus féroces ennemis et maîtres tous puissants du monde du sport?

Blatter reste certainement le plus malin et surtout il compte bien entraîner dans sa chute son frère Platini qui va laisser pas mal de plumes dans cette aventure.

Un troisième homme pourrait bien venir faire un peu d'ordre dans ce milieu pourri.

Mais n'est-il pas déjà trop tard?

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com 

18:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2015

Elle aura sa peau

Toute un article bien ficelé dans la TDG d'aujourd'hui mardi 15 septembre sur cette femme à caractère bien trempé  et avec une très forte personnalité qui est chargé de faire toute la lumière et surtout le nettoyage au sein de la FIFA. Loretta Linch, ministre américaine de la Justice aura du travail pour mettre en évidence toutes les différentes formes de corruption qui sévissent au sein de cette organisation. Travail pour lequel elle est bien secondé par le procureur suisse Michael Lauber.

Il est déjà certain qu'il y a de nombreux suspects mais il faut pouvoir apporter des preuves de cette culpabilité habillement masquée par ceux qui sont au pouvoir.

Depuis des années il y a des bruits qui courent et grâce à la ténacité de Loretta Linch il y aura des têtes qui vont tomber.

Mais une question reste importante : jusqu'où pourra t-elle aller pour prouver la responsabilité de son président Sepp Blatter qui est seulement soupçonné de malversations à la tête de la FIFA?

Pour ma part j'espère vivement qu'elle arrivera à faire apparaître les liens certains et directs de ce bonhomme avec toute la corruption qui règne depuis des années, même si il est terriblement malin et roublard et qu'il a su et sait encore cacher son double jeu.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

 

 

17:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

04/09/2015

Indigne

Elle en parlait plus ou moins  discrètement, elle faisait des allusions, elle a même publié une photo sur laquelle on ne voyait pas tout avec une plage tranquille mais aujourd'hui vendredi 4 septembre elle a cédé à la pression médiatique et à celle d'un public avide de sensations fortes....elle l'a publié cette fameuse photo atroce qui a fait le tour du monde, la photo de cet enfant mort sur une plage et qui rappelle cet horrible drame de l'immigration pour lequel toute l'Europe cherche mais ne trouve pas de solution faute d'humanité.

Mais j'allais oublier de vous dévoiler le nom de celle  qui s'est laissé aller à ce geste: notre bonne vieille TDG que nous lisons chaque jour et qui, cette fois-ci, a tout de même  manqué d'un peu de dignité. Journalisme oblige!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

16:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

17/08/2015

Confusion

Je ne peux bien entendu pas parler du contenu du  film "La Vanité" puisqu'il vient seulement d'être projeté lors du festival de Locarno mais je suis frappée par le titre de l'article de la TDG du vendredi 14 août 2015 et par l'interview de Lionel Bair réalisateur de ce film.

Il y a un terrible mélange entre les termes "d'assistance au suicide" et celui de "l'euthanasie" à plusieurs reprises.
Je voudrais juste faire un rappel concernant ces définitions qui sont par ailleurs très souvent confondues non seulement par les journalistes mais aussi par le public en général.
 

L'euthanasie active directe en Suisse est assimilable à un meurtre même si elle est pratiquée à la demande de la personne (Article 114 du Code Pénal Suisse).Le geste est fait par un tiers (médecin ou autre).

L'assistance au suicide selon l'article 115 du Code Pénal Suisse n'est pas punissable lorsqu'elle intervient sans mobile égoïste. La personne qui souhaite mourir accomplit elle-même le geste (absorption de la potion mortelle)qui entraîne la mort.

Il y a donc une très grosse différence entre ces 2 termes  surtout qu'en Suisse l'euthanasie est condamnable tandis que le suicide assisté pratiqué par les associations EXIT ne l'est pas dans notre pays.Le fait que la personne fasse le geste elle-même est essentiel.

 

Béatrice Deslarzes

Médecin Conseil d'EXIT Suisse Romande.

10:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

06/08/2015

Météo

Chaque soir à la TV le journal est suivi de la météo.

Je me demande vraiment quest-ce qu'ils ou elles ont à rabâcher tout le temps qu'il fera un beau soleil, que la journée sera belle avec un soleil éclatant et que le mauvais temps ne passera pas sur nos têtes;ç'est même un temps idéal pour des activités en plein air voir des grillades!

Quel mauvais temps alors que depuis des semaines la canicule sévit dans notre pays avec des températures qui mettent en danger la faune et la flore et même l'homme si il ne prend pas certaines mesures de prévention? 

La sécheresse est très importante partout mais la météo continue d'annoncer des belles journées ensoleillées sans aucune jugeote; et pourtant elle  devrait leur permettre de tempérer leur annonces en restant dans la réalité et non pas nous bercer dans une utopie de beau temps pour lequel tout le monde en a marre.

De la pluie rien que de la pluie enfin, c'est ce qu'il nous faut le plus vite possible quitte à appeler cette manne du ciel qui nous ferait tellement du bien même si les météorologues continuent à la nommer  mauvais temps sans réfléchir à ce qu'ils disent.

Notre planète va bientôt cramer mais l'homme continue à siroter béatement sur une terrasse bien ensoleillée.

Béatrice Deslarzes

 

 

 

18:02 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

23/07/2015

Braconnage

Triste découverte en Valais sous les Dents du midi de l'autre côté du torrent des Crêtes qui fait la limite entre la réserve dans laquelle il est interdit de chasser: plusieurs "caches" faites pas les chasseurs de l'autre côté du torrent depuis lesquelles il se permettent de tirer dans la réserve où ils répandent du sel pour attirer le gibier. C'est un jeu d'enfant de transporter ensuite  l'animal abattu à travers la rivière et de le charger dans une voiture qui se trouve sur le chemin forestier sur le territoire dans lequel la chasse est autorisée.

Je l'ai toujours dit : dans tout chasseur valaisan sommeille un braconnier!

Béatrice Deslarzes

2015-07-17 11.52.22.jpeg

17:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

24/06/2015

Migration: le vrai problème!

Nous venons d'attribuer le prix de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes à un élève de la HEAD section Communication Visuelle. La présentation de son travail s'est fait sur trois photos de migrants parfaitement intégrés en Suisse. Donc il est clair que cela est tout à fait possible et encourageant concernant le sujet de la migration qui agite notre pays et toute l'Europe.

Pour moi le fonds de ce problème réside dans l'étiologie de cette affluence de personnes qui doivent fuir des pays en guerre dans lesquels elles ne peuvent plus vivre.

Mais qui provoquent les conflits? Qui les déclenche? Qui permet aux différentes ethnies de se déchirer? En un mot qui fournit les armes pour ces combats souvent fratricides?

Il  est là le fonds du problème et pour moi il n'y a qu'une seule réponse:c'est nous les responsables car le marché des armes est très rentable et par ce marché nous provoquons et entretenons les guerres.

L'aberration et l'hypocrisie de ce système c'est que ensuite on cherche à réparer nos dégâts en essayant de résoudre ce terrible problème de la migration.

Cessons de livrer des armes et les guerres cesseront; le flux migratoire se tarira car les gens n'auront plus besoin de fuir et pourront enfin vivre dans leur pays d'origine.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

18:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

14/06/2015

Le sexe est roi

On peut le prendre comme une bonne ou mauvaise nouvelle cela dépend pour qui: DSK n'est pas condamné pour proxénétisme. Etonnant non; jugement à la gloire du sexe dépravé où tout est permis.

Aucun égard pour le témoignage des prostituées qui n'ont pas fait le poids face au libertinage de ce soit-disant grand monsieur. C'est qu'il a tout un passé mondain que n'ont pas ces dames; ce qui peut aider dans de telles circonstances!

La France peut donc rêver car un nouveau candidat va probablement se présenter à la présidence de 2017! Ce serait un comble mais on peut tout à fait se l'imaginer vu l'envergure de ce personnage peu recommandable. Comme il est totalement blanchi son retour à la politique est tout à fait possible et même envisageable.

Est-ce qu'il va détonner face aux autres candidats qui se profilent? 

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

16:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

12/06/2015

Soutenir la raison

Par ces quelques mots je veux simplement soutenir les élus de Veyrier qui ont  le courage de se battre contre l'ex-maire Thomas Barth qui refuse d'accepter un blâme  du Conseil D'Etat qu'il a bien mérité tant il a pourri l'ambiance du Conseil Municipal pendant la dernière législature.

Je suis de tout coeur avec Luc Malnati,Sophie Lüthi,Charles Hutzli, Maude Bessat  et Virginia Bjertnes et je suis certaine que si il y a une vraie justice notre ex-maire va enfin payer le mal qu'il nous a fait.

Il ne pourra pas entacher la nouvelle législature qui s'annonce totalement dirigée vers le bien des Veyrites grâce à une solidarité qu'il a lui-même provoquée.

Je la suivrai de loin puisque les Verts n'ont pas obtenu le quorum nécessaire à Veyrier pour être réélus.

 

Béatrice Deslarzes

Ex-conseillère municipale Les Verts

www.bea-music.com

09:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

10/06/2015

Conférence du Dr. Emanuel

La conférence avait lieu hier soir mardi 9 juin à Uni Bastions.
Je constate tout d'abort que ce monsieur à une vision très dévalorisante (mais pas forcément complètement fausse) de la vieillesse qui n'a plus rien de productif ni de créatif donc qui ne trouve plus de raison de vivre. A ma question pourquoi est-il contre l'assistance au suicide? il a pas mal bafouillé et oppose sa façon de mourir "plus naturel" en refusant , à partir de 75 ans,un bon nombre de traitement sans rien faire d'autre donc avec uns agonie lente et terrible
Il a été pratiquement tout le temps dans un paradoxe flagrant.
Pour moi c'est un personnage qui bluff pas mal et qui cache bien son envie de freiner tous les traitements qui ,d'après lui, sont inutiles à partir de 75 ans puisque les personnes âgées n'ont plus de sens à leur vie et coûtent très cher.
 
Pour moi je suis très négative face au Dr. EMANUEL et je ne crois pas que ses idées farfelues devaient prendre une telle ampleur médiatique. Elles n'en valaient pas la peine.
J'ai trouvé que pas moments il était même dangereux.
Voilà ma réflexion.
Béatrice Deslarzes
Médecin
 

16:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

02/06/2015

le capitaine quitte le navire

Je viens d'apprendre que Sepp Blatter a donné sa démission et qu'il quitte le présidence de la FIFA.

Cette attitude étonne pas mal de monde juste quelques jours après sa réélection.

Pour moi ce n'est que la confirmation qu'il est encore plus malin que ce que l'on croyait.

Il quitte le navire avant de se faire attraper  car la justice devait certainement arriver à lui dans toute cette affaire de corruption qui règne à la FIFA. Il risquait gros comme responsable de cette organisation et il essaye de se mettre à l'abri en se retirant.

Il ne faut pas oublier que cela fait 17 ans qu'il sévit à la tête de la FIFA même si d'un air qui se veut naïf (c'est un excellent comédien) il est prêt à lâcher ceux qui ont travaillé avec lui et à soit disant faire le ménage car il n'était pas au courant (?)de toutes ces malversations.

J'espère que malgré sa démission il n'échappera pas à la justice qui pourra certainement mettre en évidence sa lourde responsabilité dans les pots de vin pratiqués par la FIFA.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

20:33 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

20/05/2015

Un exemple à suivre

"Gandur sort du bois" titre la TDG d'aujourd'hui 20 mai 2015.

Je pense que c'est le moment après tout ce qu'il a accepté de la part de la ville de Genève concernant le Musée d'Art et d'Histoire. Ce dossier traîne depuis des années et à la place  de ce mécéne il y a bien longtemps que j'aurais retiré ma donation. 

Un exemple que le Conseil Municipal pourrait suivre. C'est celui de l'évolution du lieu pour les musiques actuelles Le Port Franc à Sion qui n'arrivait pas à voir le jour depuis des années.

A travers notre fondation créée en 2003 la Fondation Bea pour Jeunes Artistes j'ai fait un don pour ce projet en versant une grande partie de l'héritage de mon père pour faire démarrer ce projet.Ce geste glorifié par tous les représentants politiques de la Ville a boosté ce projet et le budget nécessaire à sa réalisation a été voté presque à l'unanimité très rapidement.

Au lieu de tergiverser comme on le fait à Genève ce don a été une sorte de déclencheur, de coup de pouce que les autorités politiques ont su saisir et c'est après seulement 4 ans que nous avons pu inaugurer fin avril 2015 cette endroit dont les valaisans avaient un grand besoin.

Cette histoire montre bien qu'il faut savoir saisir sa chance car ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre un mécéne qui est prêt à verser plusieurs dizaines de millions pour la culture comme Mr. Gandur le propose.Même si dans son cas il s'agit plutôt de partenariat que de vrai mécénat.

Franchement qu'est-ce que nos autorités genevoises attendent pour suivre l'exemple du Valais?

 Béatrice Deslarzes

www.fondationbea.com

16:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

07/04/2015

Bonne conscience

Que de guerres partout dans le monde qui nécessitent l'intervention de la Croix Rouge pour venir en aide aux nombreux réfugiés qui en résultent.

Ce n'est à mon avis qu'un pansement sur une jambe de bois puisque avec cet organisme on soulage mais on ne diminue en rien les conflits.Aucune prévention pour les empêcher. On peut même se demander comment les armes arrivent dans ces pays et continuent à attiser les haines et ne cessent d'augmenter les morts et les malheureux qui en résultent.

Ne vaudrait-il pas mieux prendre le problème à la base et se demander qui est le vrai responsable de ces guerres sans limite?

La Croix Rouge n'est qu'un pis-aller qui fait un travail extraordinaire mais si la paix régnait on en aurait plus besoin. C'est un moyen pour que les pays livreurs d'armes puissent avoir bonne conscience.C'est un paradoxe éternel on alimente les guerres et ensuite on fait appel à cette institution pour réparer les dégâts que l'on a causés.L'industrie de l'armement est toute puissante et c'est elle qui alimente ces conflits; c'est un véritable cercle vicieux dont on ne peut pas voir la fin.

Arrêtons de livrer des armes et le problème des réfugiés sera vite résolu.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale à Veyrier

www.bea-music.com

17:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

30/03/2015

Le secret medical en procés

Et ça recommence....On veut toujours trouver des excuses en attaquant le secret médical très bien défendu par Jean Martin ancien médecin cantonal vaudois dans la TDG d'aujourd'hui lundi 30 mars 2015.

Il y a quelque temps c'était l'affaire Adeline qui ébranlait je secret médical avec des arguments qui veulent trouver un bouc émissaire pour cacher la réalité et maintenant c'est l'état de santé du copilote qui a conduit l'Airbus A320 au crash qui soulève une polémique grave et inutile sur le secret qui lie un médecin à son patient. 

Comme le dit très bien ce confrère ce n'est jamais un obstacle lorsqu'il y a un danger pour autrui.

Je l'ai déjà dit à plusieurs reprises et je continuerai à le clamer bien fort le secret médical est une clef essentielle pour que le patient parle librement et ainsi révèle tout ce qu'il a fait et va faire car il est en confiance. Avec le code actuel les médecins ils sont tout à fait capables de juger de la nécessité de prévenir la justice en cas de nécessité.

Dans le cas qui nous occupe actuellement c'est plutôt le patient , en l'occurrence le copilote, qui a triché avec son médecin en détruisant des documents médicaux qu'il avait établis et en lui cachant la vérité sur ses intentions.

Cessons de croire que le médecin va, par magie, résoudre tous les problèmes que les institutions n'arrivent pas à mettre en lumière en supprimant un élément essentiel qui permet, bien souvent, de faire avancer la justice.

Béatrice  Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

15:58 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)