09/03/2011

Ami ou ennemi?

bea_signature_pol_2011.jpgLundi soir su TSR2 un bon documentaire intitulé "Kadhafi notre meilleur ennemi" qui a donné un portrait très intéressant et réaliste du rapport de ce despote avec l'occident avec de nombreux témoignages de personnalités politiques connues et cela sur fonds de terrorisme et de forte odeur de pétrole.

Ce que l'on pouvait découvrir surtout c'était l'image hypocrite des dirigeants politiques face à celui devant lequel ces mêmes hommes politiques rampaient et acceptaient toutes les excentricités en particulier la France et tout cela pour des raisons d'intérêts financiers que Kadhafi s'est empressé de ne pas respecter par la suite.

Les américains de leur côté semblent n'avoir toujours pas aimé ce dictateur même si ses représentants étaient reçu en grande pompe chez lui comme tous ceux qui lui mangeaient dans la main.

Terrible personnage qu'aucun mensonge ne retenait.

De toutes façons actuellement il découvre complètement sa félonie et s'accroche au pouvoir désespérément.

Je ne sais pas si il est  "notre meilleur ennemi" mais il mérite certainement l'adjectif d'ennemi du peuple et pire de son propre peuple.

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

03/03/2011

Municipales vertes

Ce matin dans le TDG une espèce de sondage qui ne peut que me réjouir.

Les membres du Conseil Municipal de la Ville de Genève ont étés invités à désigner le meilleur d'entre eux à la veille des élections du 13 mars.

Et c'est un Vert qui a la côte puisqu'il est arrivé en première position....

Serait-ce une heureuse prédiction pour tous les Verts du canton de Genève et, bien entendu, pour les quatre candidats des  Verts de la jeune ville de Veyrier? Tout espoir est permis même si il y eu une petite "boulette" dans le document spécial élections publié par les deux associations locales celle des intérêts de Pinchat et de Vessy puisque je n'y figure pas dans la liste des candidats au Conseil Municipal de Veyrier et ceci à mon grand désespoir.

Souhaitons tous ensemble que cet événement malheureux ne soit pas une autre forme de prédiction pour moi car,en tant qu'élue verte, j'ai encore pleinbea_signature_pol_2011.jpg de projets  pour Veyrier au sein du Conseil Municipal.

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale à Veyrier

www.bea-music.com

02/03/2011

Yes we can....

Quel joli slogan que ce "Oui nous le pouvons" lancé lors de la campagne électoral de l'actuel président des USA!

Même si il est inadmissible et totalement inhumain ce que Kadhafi est en train de faire à son pays...même si il faut défendre ceux qui se révoltent contre son régime au nom de la démocratie.....même si il faut les aider à supporter cette guerre civil inutile....même si....même si....au nom de la solidarité on a le droit et le devoir de faire beaucoup de choses....est-ce que cela justifie la venue d'une flotte américaine dans les environs de la Libye soit disant pour apporter de l'aide humanitaire....

"Yes we can" aussi attaquer un pays et le détruire en grande partie en prenant l'exemple de l'intervention américaine en Irak qui fut une énorme mensonge et une grande catastrophe qui perdure encore...l'envie aussi d'envahir l'Iran sous de faux prétextes....

"Yes we can" peut prendre tout une autre signification vue sous un jour plus réaliste.

Etre "cul et chemise" avec un dictateur lorsque cela les arrange et "tourner sa veste" contre lui lorsque politiquement c'est dans le vent...cela aussi " we can" même le faire au Conseil des droits de l'homme où de nombreux dirigeants (anciens invités de Kadhafi)ont fait de trés belles déclarations....

Tout cela nous pouvons non seulement le faire mais nous le faisons sans aucun sens critique....

Quelle sera la suite de cette mobilisation mondiale de bons sentiments et de belles paroles?

A suivre....

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale verte à Veyrier.bea_signature_pol_2011.jpg

www.bea-music.com

 

28/02/2011

Utilisation des nouveaux médias

Maintenant que nous sommes en 2011 pour un contact avec les électeurs, il est intéressant et convainquant de se servir des nouvelles technologies en particulier internet. Est-ce que cette façon d'agir remplace le contact direct ou est-il complémentaire?

Je m'y suis essayée en créant un groupe sur facebook. Rejoignez moi, en cliquant sur l'image ci-dessous, si vous défendez l'idéologie des Verts du 21eme siècle.

bea_signature_pol_2011.jpgBéatrice Deslarzes
Médecin et conseillère municipale sortante à Veyrier

21/02/2011

Ex International

bea_signature_pol_2011.jpgHier soir dimanche dans "Mise au Point" on parle à nouveau d'assistance au suicide.

Après l'Association Exit et Dignitas la télévision présente la petite association d'Ex International qui s'occupe aussi d'assistance au suicide pour les étrangers et dont je suis l'un des médecins conseil.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque le reporter responsable de l'émission a interviewé l'écologiste vaudois Luc Récordon qui sans aucune hésitation a totalement reconnu que l'aide au suicide était une solution que la Suisse pouvait offrir aux étrangers. D'aprés lui c'est une sorte de privilège qu'il est normal que notre pays apporte aux étrangers puisqu'ils ne peuvent pas bénéficier de ces droits dans leur pays d'origine. Il a même rappeler qu'il n'y a pas si longtemps les suissesses pouvaient avoir recours à l'avortement dans des pays ou celui-ci était autorisé alors qu'en Suisse il était interdit.

Je suis bien entendu totalement de l'avis de Luc Recordon et je le remercie pour tous les patients qui demandent cette assistance au suicide au nom du libre choix d'une mort digne.

Les politiciens en général n'affichent pas aussi clairement leur opinion surtout dans un domaine qui engendre une telle polémique.

Merci encore à lui et à tous ceux qui oeuvrent depuis des années pour le libre choix du patient.

Béatrice Deslarzes

Médecin-Conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

18/02/2011

Dignitas...dignité...

Excellente émission hier soir jeudi de "Temps présent" sur la présentation de Dignitas et son activité comme association d'assistance au suicide en particulier pour les étrangers.

Beaucoup de sobriété dans la façon de nous montrer, avec du tact, une partie du chemin de cette patiente qui en a assez de la vie qu'elle a et qui décide de demander à Digitas une assistance au suicide fixée le jour de son anniversaire.

Belle philosophie que de prétendre qu'il faut du courage pour vivre et non pas pour décider de mourir.

Récit plein d'émotions qui m'ont rappeler certains cas auxquels j'ai pu assister et qui étaient tous aussi plein de quiétude et de sérénité.

Récit qui a réveillé en moi le combat que nous avons mené dans les années quatre vingt pour fonder Exit et lutter contre l'acharnement thérapeutique qui sévissait à l'époque et qui heureusement est un peu moins présent actuellement.

Pourvu que ces progrès ne soient pas effacés par une soit-disant réflexion venant du Conseil Fédéral qui peut décider de remettre en cause tout ce travail accompli pour faire évoluer les mentalités vers plus de dignité du patient par le libre choix de sa mort.

Je n'ai d'ailleurs pas baisser les bras parce que je ne suis plus dans le Comité d'Exit Suisse Romande mais je continue mon action au sein d'Ex International l'autre association qui permet l'assistance au suicide en Suisse pour les étrangers.

Béatrice Deslarzes

Médecin-Ex vice présidente d'Exit Suisse Romande-Médecin conseil d' Ex International

www.bea-music.com

 

 

 

 

16/02/2011

La Pagaille....

Dans la toute nouvelle petite ville de Veyrier nous , les conseillers municipaux, nous tremblons un peu aussi comme la commune de Vernier car nous allons subir "l'attaque" du MCG et des Verts-Libéraux.....

Comme conseillère municipale verte sortante il est clair que je me représente mais je me demande si nous ne devrions pas procéder à une alliance pour débouter ces deux partis en particulier le MCG toujours aussi vorace lorsqu'il s'agit d'élections!

Mais vers qui se tourner et qui est prêt à faire fis de nos différences et prérogatives pour marcher contre "l'ennemi" main dans la mains?

Question difficile à résoudre et pleine de contradictions.

Faire campagne de façon envahissante à la manière du MCG?

bea_signature_pol_2011.jpgMême si cela semble "payer" nous les Verts de Veyrier nous restons plus discrets et nous continuerons à croire au bon sens des Veyrites qui, je l'espère, rejetterons en bloc ce parti aux idées rétrogrades et continuerons à faire confiance aux Verts et autres partis plus conventionnels.

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

 

 

 

14/02/2011

Une nouvelle ville.....une nouvelle politique

Défendons les idées des Verts pour les élections municipales  de mars 2011 dans tout le canton de Genève et en particulier dans la nouvelle petite ville de Veyrier (Pinchat, Vessy, Veyrier)

Communiquez le à tous vos amis et connaissances.

Merci pour votre soutien.

bea_verts_vot_mun_2011.jpg

03/02/2011

Néocolonialisme?

Dans la TDG de mardi un petit article a retenu mon attention : un voyage en Tunisie de quelques élus de gauche avec le but de montrer notre soutien au peuple tunisien et de glorifier la démocratie et les droits de l'homme.

Ce n'est pas la première fois que des élus plutôt de gauche (socialistes et verts) se déplacent dans des pays en guerre ou en révolution pour les soutenir.Même si je fais partie des verts de plus, candidate aux municipales de cette année à Veyrier, je trouve que ces voyages ne sont pas carrément  du néocolonialisme comme le prétend la droite mais plutôt une certaine forme de voyeurisme que je ne trouve pas très bien placé et inutile..

Ces voyages pourraient se faire beaucoup plus discrètement sans s'en vanter en remplissant des pages dans les médias.Je me demande si ce n'est pas aussi une forme d'électoralisme, une façon de se montrer même si,connaissant bien Antonio Hodgers, je suis persuadée qu'il est tout à fait sincère.

Je trouve que nous avons suffisamment à "balayer devant notre porte" pour ne pas se permettre d'apporter notre bonne parole à d'autres peuples mais de garder une certaine modestie en refusant d'être un donneur de leçons.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

 

23/01/2011

Une histoire de stèle

Une histoire de stèle bien compliquée mais qui m'a rappelé un très beau souvenir: ma rencontre avec Griselidis il y a plusieurs années.

Je venais de composer une nouvelle chanson "L'hymne aux putains" et j'avais envie d'avoir son avis. Elle a accepté de me voir et c'est dans son petit appartement des Paquis que j'ai eu le plaisir de papoter avec elle et d'écouter une partie de ses aventures concernant la défense des prostituées; elle a même accepté de venir assister à mon concert à l'AMR pour venir écouter ce morceau "en live". Ce fut un vrai moment de grâce que de chanter cet hymne en sa présence car à la date fixée elle se trouvait dans la salle comme elle me l'avait promis.

Je l'ai revu ensuite à plusieurs reprises en particulier lorsqu'elle était malade et une sorte d'amitié s'est installée entre nous grâce à cette chanson dont je vous joins les paroles ci-dessous. Vous pouvez aussi l'écouter sur mon site; elle fait partie de mes CDs "Rebelle"et "Rebelle remixed"

Je l'ai écrite en l'honneur de celles que l'on appelle des "putains" et qui doivent souvent rester sur leur faim de tendresse.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

Hymne aux putains

 

Je réponds à vos désirs

A tous vos plaisirs

A vos angoisses et vos peurs

Vos rires et vos pleurs

Pourtant je suis une putain

Quand vous quittez le repas

Pourquoi? Pourquoi?

Moi j'ai encore faim


De l’amour à vendre

J’ai beaucoup d’amour à vendre

Je peux vous faire un rabais

Si vous êtes interessés

A cet amour à vendre

 

 

De l’amour à prendre

J’ai beaucoup d’amour à prendre

Même si vous l’avez payé

Vous l’avez souvent volé

Cet amour à prendre


De l’amour à rendre

Vous avez beaucoup d’amour à rendre

On ne fait plus de rabais

C’est à vous de partager

Cet amour à rendre…Cet amour à me rendre…

 

 

 

 

 

 

 

06/01/2011

La Tuile

Je me disais que 2011 allait enfin nous débarrasser de cet individu prétentieux et plein de lui-même.....que nous aurions la joie de ne plus l'entendre sur les ondes de la première pour sa rubrique régulière.....qu'il avait enfin compris qu'il devait se retirer et arrêter de donner son avis "éclairé"sur toutes choses......et bien je me faisais des illusions car mardi passé quelle ne fut pas ma surprise d'entendre dans l'émission Forum notre inqualifiable ancien conseiller fédéral....faire tout à fait tranquillement son bla-bla-bla habituel juste avant de pouvoir lui couper la parole en tournant le bouton de la radio....

Comment se peut-il qu'il continue de sévir sur nos ondes? Par quel effet de "pistonnage" reste-t-il en place dans ce rôle?

A vrai dire qui pourrait empêcher cette méchante tuile de nous tomber sur la tête tous les 15 jours?

Je vous souhaite,tout de même, une année 2011 pleine de découvertes intéressantes .....même à la radio....

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

 

20/12/2010

Grève de la faim

Suite à l'article paru dans la TDG de samedi-dimanche 18.19 décembre 2010.

Lire la suite

16/12/2010

Mafia

Honteux et scandaleux le fait que Berlusconi a sauvé de justesse sa majorité à la Chambre des députés mardi!

Pour moi il n'y a aucun doute il a "magouillé" les résultats en achetant certains députés ou en leur faisant de belles promesses car depuis qu'il est président du Conseil Italien il n'a cessé de mêler pouvoir et mafia.

Ce qui est plus incroyable encore c'est qu'on le laisse agir de cette façon alors que l'on sait pertinemment qu'il est totalement corrompu et pourri jusqu'à l'os.

Quand est-ce que l'Italie se réveillera et comprendra qu'il faut se débarrasser de cet individu qui pollue complètement le pays?

Mais il faut peut-être admettre que cette attitude arrange beaucoup de monde puisqu'il fait ce qu'il veut.

A croire que l'Italie ne cherche pas à cacher le côté mafieux de son âme.....

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

 

09/12/2010

Confession

Un bien curieuse confession du Dr. Jacques Epiney dans la dernière Revue Médicale Suisse. Ce n'est rien moins que le médecin qui a dénoncé Daphnée Berger l'ancienne médecin cantonale Neuchâteloise qui a aidé à mourir une jeune femme complètement paralysée et dont le jugement s'est heureusement terminé par un acquitement.

Drôle de mélange entre une espèce d'accusation d'Exit et une certaine culpabilité qui transparaît à travers les lignes de son courrier.

Il dénonce ouvertement l'euthanasie active et prône les soins palliatifs avec la possibilité d'abréger les souffrances d'un patient en fin de vie même si cela doit activer la mort. Cette forme d'euthanasie est déjà reconnue par l'ASSM qui a édicté des directives médicales qui vont dans ce sens ce n'est donc pas aller vers un progrès dans ce domaine. Ce qu'il faut ce n'est peut-être pas légaliser l'euthanasie active directe mais la dépénaliser c'est à dire que si un médecin la pratique il ne sera pas poursuivi pour meurtre comme c'est le cas aujourd'hui selon l'article 114 du Code Pénal Suisse.

Mais il y a encore un long chemin qui mène à cette solution....la lutte n'est donc pas terminée....

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex International

www.bea-music.com

 

07/12/2010

Progrès

Quelle heureuse nouvelle que l'acquittement de l'ancienne médecin cantonal neuchâteloise Daphnée Berner. C'est un pas en avant qui va permettre un futur débat national sur l'euthanasie active directe. Ce jugement va faire certainement jurisprudence dans le domaine délicat de l'euthanasie et permettre un réel progrès concernant ce problème.

Quelle belle victoire aussi pour tous ceux qui défendent le droit à l'aide à mourir comme je le fais depuis des années et qui soutiennent l'assistance au suicide en particulier l'association Exit dont j'ai été la vice présidente pendant des années lors de sa fondation.

Bravo à la justice Neuchâteloise qui, par ce jugement, va permettre de faire avancer les idées concernant la fin de vie.

Il faudra aussi que l'Académie Suisse des Sciences médicales (ASSM) se penche sur ce problème et édicte des directives nouvelles concernant l'euthanasie.

Faudra-t-il aller jusqu'à modifier le Code Pénal Suisse? Le dossier est maintenant dans les mains de Simonetta Sommaruga qui devra tenter de  trouver une solution qui sera certainement très débattue et controversée.

En attendant savourons cette victoire qui est un encouragement pour tous ceux qui luttent pour cette cause.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex International

www.bea-music.com

 

23/11/2010

Le plus intelligent

Dans le "combat" qui déchire toute la Suisse Romande , les médecins à Genève, les politiciens en Valais et Bernard Rappaz qui poursuit sa grève de la faim on se demandait qui allait céder du terrain et cesser d'alimenter cette polémique.

Le Valais en particulier est resté sur sa position et n'a pas été capable de faire le moindre effort alors qu'il s'agit de la vie d'un homme même si c'est celle d'un prisonnier ( plus ou moins injustement condamné à mon avis).

Les médecins (avec lesquels je suis tout à fait d'accord) maintenaient leur décision de ne pas nourrir de force Bernard Rappaz au nom de la déontologie médical et pour respecter le droit d'un patient de choisir son traitement selon les directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM).

Qui allait lâcher prise et faire le premier pas pour essayer de solutionner ce problème qui paraissait de plus en plus insoluble.

Et bien c'est Bernard Rappaz lui-même qui a fait ce pas et qui a , le premier, tendu la perche aux politiciens valaisans qui, je l'espère vivement, accepterons sa proposition ce qui les rendrait enfin un peu plus humains  si ce n'est plus intelligents!

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

 

 

 

11/11/2010

Débat autour de "Rappaz"

Malheureusement je n'ai pas pu participer au débat organisé aujourd'hui par la TDG àla Brasserie des Halles de l'Ile à Genève en présence de mes deux confrères Jean Charles Rielle et Bernard Haenni mais à lire les lettres des lecteurs publiées par ce dernier il est certain que je n'aurais pas partager son opinion sur cette affaire.

Je vous rappelle à ce sujet un de mes blogs précédents donnant très clairement mon avis en défendant l'attitude des médecins par rapport aux droits des patients et à notre code déontologique médical.

Bien que valaisanne je ne partage pas du tout la décision du gouvernement quant à l'obligation de nourrir Bernard Rappaz de force.La balle est complètement dans le camp des autorités valaisannes qui, par orgueil et bêtise, ne veulent pas céder devant la pression et se butent dans leur décision de ne pas accorder une interruption de peine momentanée lorsque la vie d'un homme est en jeu.

Je souhaite vivement que la pression publique arrive à faire changer d'avis le Valais avant qu'il ne soit trop tard.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

27/10/2010

Déontologie médicale

Voilà que l'on reparle de "l'affaire Rapaz"...qui se trouve sous la décision du Tribunal Fédéral qui donne l'ordre aux médecins d'alimenter le prisonnier malgré son refus.

Comme médecin j'espère vivement que mes confrères resteront fidèles à notre code de déontologie qui donne le pouvoir de décision au patient.

Si les médecins obéissent à cet ordre  on met en doute toute la crédibilité des directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) dont fait partie essentiellement le choix du patient quant à son traitement.

Tous les médecins soyons solidaires pour soutenir nos confrères qui se trouvent devant ce dilemme difficile pour qu'ils ne tombent pas dans le piège tendu par le Tribunal Fédéral et pour qu'ils continuent de choisir la solution compatible avec le respect de la volonté du patient.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

 

 

11/10/2010

Pub mal placée

Surprise voire même choquée par deux affiches placées côte à côte sur le Rondeau de Carouge!

L'une avec un enfant africain et le slogan "Des enfants meurent de faim c'est inacceptable" et l'autre vantant le Rallye du Valais cet événement polluant, cher et inutile fait pour des machos de luxe.

La pub a souvent des côtés choquant mais là elle est carrément scandaleuse et vraiment déplacée!

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

05/10/2010

Assurance Maladie....malade?

Dimanche soir j'ai écouté attentivement l'interview à la TV Suisse Romande dans Mise au Point de Didier Burkhalter notre Conseiller Fédéral responsable du Département fédéral de l'intérieur qui parlait des nouvelles primes des caisses maladies. Il tentait vainement d'expliquer cette nouvelle hausse et nous dépeignait tant bien que mal le rôle d'un hypothétique contrôle par Santé Suisse qui, à mon humble avis, est tout à fait inefficace.

Mais ce qui m'a le plus choquée c'est qu'il a pu utiliser les mots TRANSPARENCE et CONFIANCE en parlant des caisses maladies.Il parlait bien entendu pour le futur mais lorsque l'on connaît le désordre qui règne dans le domaine de la Santé on peut se demander ce que viennent faire ces deux mots dans un tel domaine!

...et on peut se poser la question: qui sont les véritables malades?

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com