04/09/2013

Trop âgée?

Dans toutes les communes genevoises les Conseillers Municipaux doivent à tour de rôle assumer la présidence du local de vote.

A Veyrier se fut mon tour comme conseillère municipale dans le parti des Verts de prendre cette présidence qui me revenait car les deux autres conseillers du même parti avaient déjà assuré le tournus les années précédentes.

Quelle ne fut pas ma surprise en apprenant qu'il mettait impossible de tenir ce rôle à cause de mon âge car j'ai dépassé la limite des 70 ans donc je ne suis plus capable d'endosser ce poste car c'est simple je suis trop vieille pour cela!

C'est tout de même étonnant car à mon âge je peux être encore non seulement Conseillère municipale mais aussi député au Grand Conseil, conseillère Nationale. Je peux donc postuler dans toutes les fonctions de la hiérarchie législative mais pas comme présidente du local de vote.

Peut-être qu'il faut être moins performant et n'avoir pas toutes ses capacités   pour devenir  Conseiller Fédéral? 

Béatrice Deslarzes

http://www.bea-music.com

19:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

02/09/2013

Jeunesse

Samedi dernier une soirée fort sympathique à la Ferme Asile à Sion pour un événement soutenu par notre Fondation Bea pour Jeunes Artistes, le Tremplin 2 pour la promotion de trés jeunes groupes de rock.

Les quatre meilleurs groupes se sont produits tour à tour avec un enthousiasme digne d'une jeunesse bien vivante et avec lesquels j'ai pu discuter de nombreux problèmes même politiques entre autre les prochaines votations du 22 septembre.

Tout semblait baigner dans la musique et l'échange entre les générations dont la mienne.

Mais il y avait un petit bémol à cette soirée culturelle et musicale.

Un public surtout jeune plein de vie  mais presque toujours avec une clope dans la main gauche et une bouteille de bière dans la main droite. La bière qu'elle soit blonde ou brune coulait à flot dans cette cour qui devenait de plus en plus bruyante avec plusieurs jeunes passablement éméchés qui ne se contrôlaient plus et semaient une certaine panique. 

Je me suis dit que c'était vraiment dommage cette consommation de "drogues légales" un peu partout et surtout pourquoi ce besoin de boire et de fumer tout le temps dans les différentes manifestations?

Je n'ai pas trouvé de réponse à ma question mais j'ai à nouveau regretté que les pubs pour ces produits ne soient pas bannies de notre société pour ne pas tenter notre jeunesse et compromettre  leur futur.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.fondationbea.com

 

fondationbea_tremplin2_19.jpg 

 

11:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

30/08/2013

Blanc de blanc

Toute une pleine page dans la TDG de ce jour expliquant très en détail le "blanchiment" de Dominique Ducret qui , en plus, reçoit 1,5 millions de dédommagement, somme qui devrait surtout lui permettre de payer ces 2 avocats quelque peu voraces puisqu'ils ne veulent pas appliquer le tarif normal de la confrérie qui est tout de même de CHF 400.- de l'heure!

Je trouve la décisions de la Chambre Pénale généreuse au vue de ce que cette affaire a fait perdre à l'Etat de Genève qui a paumé prés de 2 milliards dans cette débâcle donc de l'argent du contribuable....

Je dois avouer que je trouve ce triumvirat passablement gourmand et j'ose espérer que le Tribunal Fédéral donnera raison à la Cour de Justice de Genève.

La gourmandise est un bien vilain défaut .... pour certains c'est un péché ....même pour des gens blancs comme neige....

Béatrice Deslarzes

Médecin et contribuable

www.bea-music.com

16:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

27/08/2013

Envie de partager...

Lu ce matin dans la TDG mon coup de gueule concernant les propos quelque peu rétrogrades d'un cher confrère qui pense que la vie doit être protégées à n'importe quel prix.

Je n'ai pu m'empêcher de lui répondre et j'attends vos commentaires.

 

Bonjour,

Dans la lettre du jour du 15 août de mon confrère Dr Bernard Haenni "Protéger la vie, un devoir éthique", comme médecin je ne puis m'empêcher de réagir à ses propos conservateurs et totalement rétrogrades face à la fin de vie. il est bien entendu libre de croire encore au serment d'Hypocrate dans son totalitarisme et d' exprimer son opinion concernant surtout l'assistance au suicide mais il devrait admettre que des autres ne pensent et n'agissent pas comme lui. Comme médecin j'ose affirmer que je suis parfaitement prête à prescrire une dose létale à un patient qui veut abréger ses souffrances physiques et psychiques dans le respect de l'article 115 du Code pénal  suisse qui ne punit pas l'aide au suicide si il n'y a pas de mobile égoïste et en appliquant   les directives de L'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM).
Certes il y a eu d'énormes progrès au niveau de la médecine mais ils comportent un revers de la médaille:  la danger d'acharnement thérapeutique qui ne tient pas compte de la volonté du patient et qui respecterait la vie à n'importe quelles conditions comme semble le penser le Dr. Haenni.
Combien de temps avons-nous eu besoin pour admettre "L'interruption volontaire de grossesse"? L'opinion publique est heureusement de plus en plus favorable pour admettre que dans le domaine de fin de vie, le choix appartient avant tout à l'individu lui-même.

Dr. Béatrice Deslarzes
Médecin ORL et Médecin Conseil d' Ex International.
Ancienne vice présidente d'Exit Suisse Romande

17:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

23/08/2013

Directives anticipées

Excellent flash d'information sur RTS la première  aujourd'hui au 12h30 qui a bien souligné l'importance de la bonne explication au patient concernant les Directives anticipées par le médecin et le personnel infirmier.

Comme médecin j'ai envie par ce blog de sensibiliser tout le monde mais en particulier les personnes âgées de les préparer avec leur médecin et surtout d'aller voir le site de la FMH qui pourra vous donner pas mal d'explication à ce sujet et qui surtout édite des directives en version longue (donc plus détaillée) et en version courte que je trouve suffisante. Mais à vous de juger.

Cela aidera votre entourage à connaître votre décision face à la maladie  et également le corps médical pour lequel elles sont contraignantes depuis janvier 2013

Voici le site de référence:

http://www.fmh.ch/files/pdf11/PV_f_Kurzfassung.pdf

 

Béatrice Deslarzes

Médecin Conseil d'ExInternational

13:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

21/08/2013

536 nouveaux professeurs...

Gros titre et commentaires dans le TDG d'aujourd'hui au sujet de la rentrée des classes à Genève la semaine prochaine.

Je pense qu'il y a une profonde aberration dans la fonction publique en général: on permet à des fonctionnaires encore en pleine forme de prendre leur retraite anticipée sous forme de plend au lieu de profiter de leurs connaissances en particulier dans l'enseignement pour former les jeunes.

Notre espérance de vie augmente depuis des années et notre société au lieu d'utiliser ces forces encore vives les mets au rancart pour des années qui coûtent cher et qui rendent les gens souvent désoeuvrés et inutiles. L'espérance de vie qui était de 65 ans au début du siècle est actuellement de prés de 80 ans.

On devrait plutôt allonger le temps du travail que d'offrir une possibilité de retraite anticipée comme c'est le cas.

C'est tout à fait normal que l'on doive remplacer ces gens d'expérience par des jeunes qui pourraient être encadrés (temps partiel) par ces mêmes personnes au lieu d'accepter leur départ. On bénéficierait ainsi de tout leur savoir au lieu qu'il soit perdu.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

17:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

15/08/2013

Etude "Fin de vie"

Je viens de recevoir le dernier Bulletin des Médecins Suisses (BMS) et en parcourant le courrier des lecteurs il y a (et c'est presque toujours le cas) que du courrier en allemand ce qui ne doit pas tellement encourager les médecins de Suisse Romande, comme moi, à réagir à leurs articles.
Je viens d'ailleurs de leur envoyer dernièrement un courrier sous le titre "Interruption volontaire de vieillesse" réagissant à un article sur l'arrêt de la Cour Européenne des Droits de l'Homme.
Je sais que c'est un sujet délicat et controversé mais j'ai besoin de m'exprimer car dans le dernier BMS il y a une réflexion sur l'étude "Fin de vie" dans le cadre du PNR 67 qui me paraît particulièrement tendancieuse car il n'est même pas fait allusion à l'assistance au suicide et même à l'euthanasie active directe pratiquée par des médecins très officieusement et que bien entendu ils ne mentionneront fort probablement pas dans cette étude. C'est donc une nouvelle étude qui renforce l'hypocrisie de notre société et des instances médicales face à la mort volontaire.
Cette étude me paraît donc incomplète puisqu'elle  n'englobe pas cette façon de mourir.
Il y avait déjà eu une grande polémique au sujet du choix des personnes faisant partie du comité de cette étude en particulier Mr. Markus Zimmermann Théologien connu pour ses idées opposées à la mort volontaire et en particulier aux différentes Associations pour le Droit de Mourir dans le Dignité dont personne ne fait partie de ce comité.
C'est une étude qui a pour but de vanter surtout les soins palliatifs qui pourtant  peuvent aussi être ,dans certains cas ,une forme d'acharnement thérapeutique qui ne tient pas toujours compte de la volonté du patient en fin de vie. 
 
Dr. Béatrice Deslarzes
ORL FMH et médecin conseil d'Ex International
 

14:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

09/08/2013

Force majeure...

Pas de longs blogs ces jours pour cause d'épicondylite du coude droit....C'est la rançon de l'âge...

Vivement le droit à l'IVV!

A bientôt j'espère....

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

14:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

02/08/2013

Prévention mise à mal...

La TDG et même le Courrier s'en donnent à coeur joie pour dire que la prévention auprés des jeunes ne porte pas ses fruits surtout concernant l'alcool. Ces jeunes connaissent bien les effets néfastes de cette substance et bien d'autres dont le tabac et les autres drogues mais ils en abusent quand même.

On devrait chercher le vrai pourquoi car  on essaye vainement de faire des campagnes préventives mais avec des moyens financiers beaucoup plus modestes que les industries qui vendent ces produits.

On  matraque les jeunes avec la pub pour les bières en particulier: télévision, journaux et festivals et on s'étonne que la prévention ne marche pas. C'est là que se trouve le vrai noeud du problème et c'est là que l'on devrait agir.

C'est comme si on voulait remplir une fontaine à laquelle on a enlevé le bouchon pour l'écoulement de l'eau.D'où une action préventive innutile car il faut avant tout remettre le bouchon pour être efficace c'est à dire interdir la publicité malsaine divulguée par les différents médias et institutions qui tirent un grand profit de ces pubs totalement invasives et mensongéres en particulier auprés des jeunes.

Gare à ces lobbies puissants et omniprésents qui sabotent toute tentative d'une réelle prévention.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com 

 

11:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

01/08/2013

Interruption volontaire de vieillesse ?



Article vraiment intéressant  dans le dernier Bulletin des Médecins Suisses (BMS)résumant très bien toute l'histoire qui aboutit  à l'arrêt Gross qui soulève de nouvelles implications éthiques concernant  la pratique légale de l'assistance au suicide dans notre pays.
Comme le dit très justement cet article il ne faudrait pas que le fait de légiférer sur ce sujet aboutisse à une plus grande restriction des cas pouvant bénéficier de cette assistance. Pour l'instant dans notre pays cet acte ne constitue un délit que si il est inspiré par un mobile égoïste ce qui permet une pratique assez libre des associations qui s'en occupent sous certaines conditions précisées par les directives de l'ASSM qui insiste surtout sur la preuve du discernement  du patient demandeur et le stade proche de la fin de vie de sa maladie. Cela n'implique pas les cas de polymorbidités très souvent présentes dans le grand âge souvent invalidantes et difficile à supporter.

Ce qui me paraît intéressant  c'est d'avoir oser parler d''"interruption volontaire de vieillesse"qui ,à mon avis, résoudrait enfin le problème et qui ne serait applicable que pour ceux qui le désirent sous certaines conditions précises et plus larges qu'actuellement.

Je ne suis pas d'accord avec les milieux conservateurs qui craignent une dérive et qui ,peut-être, visent indirectement  toutes les associations pour le droit de mourir dans la dignité (Exit).Cette dérive ne pourrait pas exister puisque cette décision appartient à la personne malade  qui ne peut plus supporter son état et qui fait le geste fatal elle-même et qui  doit souvent attendre la mort dans des conditions inadmissibles pour elle, en particulier dans les EMS.
J'approuve cet article lorsqu'il dit que "Les directives actuelles gouvernant leur action (médecins et pharmaciens) sont trop restrictives peu cohérentes et à repenser de fond en comble" mais bien entendu dans le sens de plus d'ouverture rejoignant une certaine forme" d'interruption volontaire de vieillesse".

On ne choisit pas de naître alors laissons nous choisir notre façon de mourir.

Béatrice Deslarzes
Médecin Conseil d'Ex International

16:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5)

29/07/2013

L'inconnu du lac...

C'est vraiment un beau film qui mérite bien les quatre et même cinq étoiles données par les professionnels des différents journeaux romands.

Le scénario est parfait; l'histoire accroche bien; les acteurs sont tout à fait à la hauteur mais il y a une réflexion que j'ai envie de partager et qui me titille depuis que j'ai pu voir ce film.

Alain Guiraudie a peut-être créeé le buzz avec "L'inconnu du lac", il se défend d'avoir voulu faire une provocation en insérant des vrais hardeurs qui font par moment les doublures, scénes qui d'aprés lui font partie de l'amour et qui ne peuvent être dissociés du sexe.

Car du sexe il y en a .....Partout dans les coins de la forêt ....du sexe avec n'importe qui ....toujours entre hommes...mais sans beaucoup de choix ....des rapports uniquement sexuels .....bref en un mot il y a beaucoup de cul quitte à nous lasser un peu mais surtout à donner une image relativement négative des homosexuels qui ne pensent qu'à baiser.....

Je crois qu'il peut y avoir de la tendresse et même de l'amour entre un homme ou une femme du même sexe et que cet orgie de sexe montre plutôt une image négative de l'homosexualité.

Je me suis demandée quelle pouvait être la réaction d'homosexuels devant ce film.Est-ce que cela est proche de la réalité ou complétement éloigné des relations qui existent entre eux? 

Je ne connais pas de couple homosexuel dans mon entourage mais je serais très intéressée à connaître leur avis. 

A vos plumes si vous passez par ce blog.....

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne hétérosexuelle...

www.bea-music.com

16:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

25/07/2013

Burn-Out

Que d'hommages flatteurs et de compliments qui fusent de partout à la suite du suicide du patron de Swisscom Carsten Schloter cet homme entreprenant qui a fait la gloire de cet opèrateur mais à quel prix... celui de sa vie.

Il mérite certainement toutes ces louanges mais personne n'a compris son désarroi lorsqu'il était vivant et en pleine forme d'aprés son entourage. Toujours gagnant en train de se faire des challenges il a donné le change en cachant sa souffrance et sa solitude et personne ne l'a ressenti autour de lui, personne pour lui tendre simplement la main.

C'est à cela que je pense aprés sa mort car il faut une sacrée dose de ras le bol pour en arriver à se suicider à cet âge là.

Cette mort devrait faire réfléchir de nombreux patrons qui brûlent la chandelle par les deux bouts et se retrouvent trop souvent face à une triste réalité dans un grand isolement  malgré leur réussite.

Les patrons eux aussi ont besoin de contact , de soutien et même d'amitié ou d'amour. C'est certainement ce qui a manqué à Schloter qui peut-être aurait réussi à survivre dans sa tour d'ivoire.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com 

10:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

21/07/2013

Warlu, le retour

Un régal comme le dit si bien Isabelle Falconnier dans un des Hebdo de l'été (peut-être pas le tout dernier vue mon absence de Genève pour cause de foins en Valais!)....

Elle fait une critique assez sévére du retour de Dominique Warluzel aprés une peu plus de 6 mois d'absence. Pour elle sa résurection serait parfaitement orchestrée et le brillant avocat serait à nouveau aux affaires en particulier pour lancer les réservations pour sa piéce de théâtre "Fratricide" qui se joue à Genève dés le 1er octobre!

Je suis parmi les ménagéres qui ont été attendries par son témoignage dirrigé par son ami Darius Rochebin à la TV mais comme médecin j'ai tout de même diagnostiqué une sacrée augoisse frisant la panique surtout lorsque le journaliste a évoqué la possibilité d'un suicide. La voix de Warluzel a chevroté et son visage s'est assombri laissant apparaître un certain effroi et même de la peur.

Pour ma part je ne pense pas que le grand avocat est revenu avec la même arrogance qu'autrefois .Il m'est apparu très diminué et plutôt dépressif  aprés son AVC qui lui laisse tout de même son bras gauche drôlement handicapé (lui qui était gaucher!)  

Mais vous me rétorquerez qu'il ne faut pas oublier qu'il fut un très bon comédien mais pour moi, même si il y a une certaine part de mise en scéne.... il a pris un sacré coup!

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

16:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

05/07/2013

FEGEMS

Un article de la TGV qui détaille  le gros problème financier qu'affronte de plus en plus les établisssements médicaux sociaux (EMS) à Genève problème que l'on pourrait certainement étendre à de nombreux cantons car le viellissement de la population ne touche pas seulement la Suisse mais le monde entier.

Je me suis hasardée à faire un petit calcul rien que pour les comptes d'exploitation pour savoir combien coûte un résidant par année: environ 520 millions c'est la somme globale. Il y a en tout à Genève 3683 personnes en EMS; cela donne le résultat d'environ 140.000 Frs par individu et ce ne sont que les frais d'exploitation sans tenir compte des frais d'investissement. Presque 50% est pris en charge par la LAMal le reste revient au résidant ou à sa famille ou à l'Etat si les charges ne peuvent pas être réglés par ces derniers.

Ces chiffres donnent vraiment à réfléchir quand on pense que prés de 60% des occupants d'EMS présentent des démences à différents stades dont la plus connue est la maladie d'Alzeimer.Démences qui engendrent surtout de nombreuses difficultés tant pour la personne concernée que pour son entourage familial et médical.

 Une petite brochure édité par Le Conseil d'Ethique de la FEGEMS édicte des recommandations "Respect des volontés du résidant atteint de troubles cognitifs".

En se basant sur le nouveau code civil qui est entré en vigueur le 1er janvier 2013 et qui renforce l'autodétermination du résidant ou futur résidant : alors qu'il est encore capable de discernement, il peut désigner un mandataire pour la gestion de ses affaires courantes (mandat pour cause d'inaptitude "à venir"),rédiger des directives anticipées et désigner un représentant thérapeutique.

Je pense que c'est surtout ce point qui me paraît essentiel dans l'information délivrée à la population qui va vieillir et devenir peut-être les futurs résidants de ces établissement.

Cette prévention  éviterait bien des problèmes et surtout bien des souffrances physiques et morales au résidant lui-même, à sa famille et aux professionnels de la santé.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'ExInternational

www.bea-music.com

 

 

 

17:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

03/07/2013

Touché...coulé

Gros titre dans la TDG d'aujourd'hui autour de la fameuse plage des Eaux-Vives, idée lancée par Robert Cramer un écologiste affirmé il y a déjà plusieurs années! Le WWF a gagné et je suis d'accord avec le Tribunal administratif qui annule les autorisations de construire.

Je me demande même si les Verts actuellement représentés par Michèle Künzler ne se sont pas faits un peu avoir par ce projet de plage idyllique et soit disant indispensable à leurs yeux et aux yeux de plusieurs partenaires!

Il ne faut pourtant pas oublié que derrière ce vaste projet il y a la Nautique qui a tout intèrêt à l'extension de son complexe qui abrite surtout le gratin genevois. Elle était d'ailleurs prête à débourser 30 millions sur les 91 millions que coûte ce projet assez faramineux.

On rêve de plage ensoleillée mais derrière il y a les affaires qui importe surtout à ce "refuge" des gros bâteaux genevois.

Pour moi cela sentait beaucoup le lobby d'une certaine classe aisée qui se trouve un peu à l'étroit dans ces locaux et qui elle rêve avant tout d'argent et non pas de plage merveilleuse destinée au "peuple".

Il faut se méfier des rêves trop naïfs  qui souvent cachent une réalité beaucoup plus terre à terre....

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

15:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

24/06/2013

Caméléon

J'ai cru que cet animal vivait exclusivement sous les tropiques.

Je crois bien que je me suis trompée car j'ai découvert deux caméléons femelles à Genève au pied du Salève!

L'une a été élue comme conseillère municipale pour un parti gris-orange se définissant du centre.Elle démissionne de ce parti en cours de législature et elle reste au Conseil Municipal comme indépendante (sans couleur) où elle siège actuellement. En même temps elle vient d'adhérer à un parti de droite teinté de vert au nom duquel elle va se présenter au niveau cantonal.

L'autre a été élue pour un mouvement contestataire de couleur jaune et rouge pour lequel elle a siégé également comme député, toujours pour le même parti dont elle vient d'être exclue.Il y a quelques jours, elle a été reçue les bras ouverts par le parti dominant bleu-violet de sa commune dont elle vante les couleurs sur Facebook.

En politique on a déjà connu des caméléons mâles. Est-ce que cette tendance est-elle en train de toucher les femmes au nom de l'égalité?

Béatrice Deslarzes

 Conseillère municipale fidèle à sa couleur.

www.bea-music.com

14:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

18/06/2013

David et Goliath...

C'est avec une grande joie que j'ai appris le refus du Conseil National concernant la "Lex USA".

Les conséquences seront certainement pas simples ni faciles mais enfin la petite Suisse ne courbe  pas totalement l'échine (voir mon ancien blog) devant le géant américain. Ce fut pourtant un combat innégal entre le géant Goliath et le petit David qui ne l'a pas encore vaincu mais le force à reculer et à respecter un peu mieux notre pays qu'auparavant.

Est-ce que ça vaut la peine de crier victoire car il faut rester très méfiant, la toute puissante Amérique a certainement plus d'un tour dans son sac?

Mais ce qui est important c'est que aujourd'hui on peut dire que le bon sens a prévalu car ce paquet proposé par les américains et défendu par notre conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf n'ètait vraiment pas clair et manquait de précisions concernant les clauses de ce  contrat qui était surtout en faveur des banques.

Il faut encore repasser par le Conseil des Etats en souhaitant que Luc Recordon retourne sa veste encore une fois et ce serait pour la bonne cause....mais il est dans le Conseil Administratif de la BCV.....ce qui risque bien de l'influencer un tout petit peu.....

Aujourd'hui je suis fière de notre Conseil National qui nous permet de relever la tête....

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale Verte à Veyrier

www.bea-music.com

15:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

14/06/2013

Rationnement des soins

J'approche gentiment de l'âge pour lequel se soigner sera probablement un luxe....Et oui à partir de 80 ans on entre dans le quatrième âge et se pose la question cruciale : avons -nous encore le droit d'avoir des soins?

Cette réflexion rondement menée par la TDG de jeudi 13 juin doit se faire car les vieux sont de plus en plus nombreux et coûtent de plus en plus cher.

Il ne faut pas se leurrer cette limitation existe déjà et j'espère surtout lorsqu'il s'agit de prolonger une vie qui n'a plus de sens ni de dignité.

Remplacer des "pièces" défectueuses par des objets mécaniques ou des robots j'espère que la médecine va savoir s'arrêter dans ces soit disant progrés; l'homme n'est pas éternel et j'espère que l'on a encore le droit de mourir arrivé à un certain âge et surtout mourir dignement.

Selon plusieurs études on sait trés bien que c'est le dernier mois de la vie qui coûte le plus. Alors pourquoi prolonger  cette vie qui souvent ne vaut plus la peine d'être vécue? Pourquoi s'acharner encore avec souvent des traitements pénibles et inutiles?

La volonté du patient prime et elle a force de loi depuis janvier 2013 avec le nouveau Droit de l'enfant et de l'adulte ; c'est la raison pour laquelle il faut absolument rédiger ses Direstives anticipées qui expriment clairement ce que vous désirez pour votre fin de vie et qui doivent être respectées par le corps médical.

Naître n'est peut-être pas un choix mais accepter la mort en est un!

Béatrice Deslarzes

Médecin 

www.bea-music.com

 

 

11:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

10/06/2013

Assistance au suicide

"L’audience qui s’ouvre ce matin au Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers relance le débat sur le rôle des médecins dans l’assistance au suicide. Le Dr. F.* a prescrit une ordonnance de Pentobarbital, un barbiturique légalement administré en Suisse dans le cadre de l’aide au suicide. Il l’a ordonné, alors même que son patient refusait tout diagnostic".

 Pour moi ce médecin n'a fait que respecter la volonté de son patient  d'une part en ne faisant pas d'examens contre sa volonté et en répondant à sa demande d'aide au suicide. Le Tribunal en accusant ce médecin est en contradiction avec la nouvelle loi de la protection de l'enfant et de l'adulte qui a force de loi depuis janvier 2013 et qui contraint le médecin à respecter entre autre les directives anticipées même en cas de démence sous peine d'être poursuivi.

 L'important c'est que le patient ait tout son discernement ce qui a été le cas dans cette affaire.

Je trouve ce médecin particulièrement courageux et j'espère bien que c'est l'avis de la pluspart de mes confrères.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil à ExInternational 



17:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

09/06/2013

J'ai honte....

A l'écoute des résultats des votations fédérales ce dimanche je ressent un profond sentiment de honte face surtout à l'acceptation massive de la loi sur l'asile par tous les cantons.

C'est bien entendu la volonté populaire qui s'est exprimée mais je suis persuadée que la campagne pour le oui axée essentiellement sur l'accélération des procédures a masqué la triste réalité des autres points qui représentent un durcissement de la politique d'asile de la Suisse.

Où est donc passée notre politique d'accueil par rapports aux étrangers les plus démunis?

Le vote d'aujourd'hui enferme de plus en plus la Suisse dans son ilôt de richesse qu'elle n'est pas prête à partager et me paraît aller à contresens des droits humanitaires élémentaires que la Suisse défend depuis longtemps.

La Suisse montre aujourd'hui  un visage qui rejoint celui qu'elle peut montrer  avec ses "vols spéciaux" et elle  ferme ses frontières en se recroquevillant sur elle-même.

Chacun défend sa petite place dans ce soit-disant paradis loin de l'enfer des autres.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

 

 

14:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6)