02/07/2014

Pub à nos dépends

Je suis très satisfaite de voir que je ne suis pas la seule à critiquer (ancien courrier) l'attitude des assurances maladie qui critiquent ouvertement la Caisse publique et cela certainement avec notre argent même si elles n'en ont pas le droit. (C'est comme les pubs à la TV faites avec quel argent??)

Un grand coup de gueule de la FRC qui nous défend nous les consommateurs et qui ose s'élever ouvertement contre ces pratiques.

Les assurances vont tout faire, et elles en ont les moyens surtout financiers, car la caisse publique va leur enlever leur pain quotidien qui leur permet d'encaisser des primes toujours plus élevées sur le dos des assurés que nous sommes tous.

La Caisse publique aura la grande qualité c'est de permettre enfin une transparence des coûts que nous cachent les assurances depuis des années. Elles font des magouilles entre la LAMAL et les complémentaires en mélangeant les différents comptes. Tout leur est permis et on se demande aussi ce que fait réellement Santé Suisse qui devrait les contrôler plus efficacement. C'est qu'elles sont puissantes ces sacrées caisses et qu'elles n'on pas du tout envie de lâcher le morceau qui les fait vivre très largement.

Si l'on réussit à passer cet obstacle créé par les différentes caisses qui au fonds nous offrent toutes les mêmes prestations (presque comme une sorte de caisse unique en prétendant faire de la concurrence!)  et de plus viennent de se réunir en un grand trust, je suis persuadée que la caisse unique publique représentera un vrai progrès et beaucoup plus de justice.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

16:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

25/06/2014

Progrès ou recul ?

Nicolas Bonnemaison, le médecin bayonnais comparaissait depuis le 11 juin devant la cour d'assises de Pau pour avoir abrégé la vie en 2010 et 2011 de sept patients très âgés et en fin de vie. Il a assuré ce mercredi 25 juin avoir"agi en médecin jusqu'au bout du bout". Il vient d'être acquitté des faits qui lui étaient  reprochés par les jurés sous un tonnerre d'applaudissements.

Quelle belle victoire pour tous ceux qui défendent le droit à l'autodélivrance et le droit au choix de sa mort comme les associations EXIT en Suisse.

D'un autre côté il y a le cas Vincent Lambert ce jeune tétraplégique qui est depuis 6 ans dans un état végétatif chronique dénué même de conscience minimale et "prisonnier" entre l'avis du Conseil d'Etat (la plus haute juridiction administrative de France) qui s'est prononcé pour l'arrêt des soins et celui de quelques membres de sa famille très religieux qui veulent maintenir ce jeune patient en vie par tous les moyens : une sorte d'acharnement thérapeutique malgré le désir de mourir dans la dignité exprimée par lui-même  avant son accident. Cette partie de la famille, aveuglée par une religion intolérante, refuse de le laisser partir au mépris de sa volonté; elle a même fait recours à la décision du Conseil d'Etat à la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

La France, comme beaucoup d'autres pays,reste encore déchirée par les problèmes entourant la fin de vie et en particulier celui de l'euthanasie.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'EXIT

www.bea-music.com

17:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

19/06/2014

BMS: Les soignants et la mort.

 Les soignants et la mort. Multiples interrogations de Jean Martin: Bulletin des Médecins Suisses (BMS) du 18.06.14

L'article essaye de mentionner les multiples interrogations de ce livre mais pas toutes les questions qui se posent en fin de vie en particulier l'une d'entre elles le sujet de l'autodélivrance.
En lisant les quelques lignes de Jean Martin , sans avoir lu ce livre , j'ai la nette impression qu'il s'agit d'une sorte d'hymne aux soins palliatifs avec la bonne conscience d'un bon nombre de ceux que l'on appelle un peu pompeusement des palliatologues.
Un mot qui définit bien pour moi des médecins qui utilisent tous les moyens techniques et thérapeutique pour prolonger la vie à tout prix sans tellement tenir compte de l'avis et du choix du patient.
Cela reste pour moi toujours un pouvoir de la médecine qui souvent  considère la mort encore comme un échec.
Je pense qu'il ne faut pas laisser sous silence ceux qui choisissent de mettre fin à leur jours tout simplement après mûre réflexion; cette décision fait aussi partie des "interrogations" que l'on peut se poser en fin de vie.
Ce n'est certes pas la majorité des gens mais c'est important d'en tenir compte.
C'est un moyen de respecter l'autonomie de la personne, autonomie qui n'est souvent pas écouté ni suivi par la grande majorité des spécialistes des soins palliatifs qui veulent maitriser la vie jusqu'au bout.
 

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Exit.

www.bea-music.com


16:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

17/06/2014

Acharnement thérapeutique ?

Pas un mot sur l'état de santé de Schumacher qui vient de sortir du coma sous peine d'encourir une poursuite  juridique de la part de la famille. Le secret le plus absolu doit être gardé pour respecter la sphère privée.

Cela ne va en rien changer l'évolution de son état végétatif même si il est entre les mains des meilleurs spécialistes. Il va probablement intégrer la fameuse unité spécialisé du CHUV qui maintient en vie 3 patients en état de conscience minimale sans aucune communication et qui demande des soins constants qui au fond de servent à pas grand-chose.Ces patients ont une chance de récupération de moins de 10%.

Devant ce brillant champion transformé en légume au service de la science je ne puis m'empêcher de  me demander si cette forme d'acharnement thérapeutique et surtout technique à un sens par rapport à la qualité de vie.Cet exemple me permet aussi de philosopher sur notre relation avec la mort. N'est-elle pas préférable à une telle situation? Pourquoi ce tabou est-il ancré profondément  en nous et pourquoi sommes nous prêts à supporter n'importe quoi au nom de la vie? 

Un débat à ouvrir sur le problème de cette forme d'acharnement technique de la médecine qui fait partie de l'orgueil de l'être humain qui repousse toujours plus l'échéance de la mort parce qu'il se croit éternel.

Béatrice Deslarzes

Médecin 

www.bea-music.com

14:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

16/06/2014

Sauver sa peau

Enfin Perrin a compris que de renoncer à son mandat était ,peut-être, le seul moyen de sauver sa peau.

Depuis le temps qu'il traînait sans pouvoir assumer sa tâche beaucoup trop lourde et impossible à régler, rechutes aprés rechutes sans comprendre l'appel de son corps et de son esprit qui ne pouvaient plus suivre.

Il faut savoir écouter les symptômes  précurseurs d'une maladie mais son orgueil n'acceptait pas ces avertissements.

La nature est bien faite et elle sait nous avertir avant qu'il soit trop tard mais trop souvent on ne l'entend pas et on fait la sourde oreille car on se croit plus fort. Il faut savoir accepter ses faiblesses et déceler assez tôt les signes qui ne mentent pas.

Les hommes pourraient éviter beaucoup de "Burn-out" avant de sombrer dans la dépression parfois irréversible.

J'espère que l'exemple de Perrin sera une sorte de prévention pour beaucoup d'entre nous avant qu'il soit trop tard.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

17:14 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

13/06/2014

Mauvaise foi

Des pleines pages et articles en défaveur de la Caisse Unique dans le dernier numéro du CSS Magazine qui ne manque pas de culot et d'arguments falacieux.

Le pire c'est l'interview de Ignazio Cassis qui n'est autre que le président de la toute nouvelle association curafutura fondée en avril 2013 (!) par Helsana,Sanitas, CPT et la CSS(!) qui forme le nouveau trust des principales caisses maladie ....une sorte de "caisse unique" mais gérée par des capitaux et des intérêts privés.Les assureurs ont bien senti le vent de la Caisse Unique qui soufflait sur leur monopole.

Il paraît même que le principe de concurrence existe entre ces différentes caisses qui couvrent toutes pratiquement les mêmes prestations ;la transparence des coûts reste toujours aussi obscure et nous restons dans ce système les dindons de ce qui pourrait être une farce si nous en n'étions pas les victimes.

Et ce n'est que le début de la campagne contre une assurance plus respectueuse de l'individu et menée par des intérêts autres que financiers ce qui est le cas avec le système actuel.

De toutes façons toutes les petites caisses on été rachetées par les grandes caisses qui font partie de curafutura pour pouvoir faire encore plus de bénéfices sur notre dos.

Restons trés vigilants car il y a de gros capitaux derrière ces assureurs qui n'hésiterons pas à défendre leurs intérêts au lieu de celui de leurs assurés par n'importe quels moyens.

Béatrice Deslarzes 

Médecin et conseillère municipale Verte à Veyrier

www.bea-music.com 

16:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

12/06/2014

Propagande

Petit article dans la TDG d'aujourd'hui qui m'a fait bondir d'indignation: "Nestlé fait campagne contre l'obésité en Afrique".

Comment une entreprise ose-t-elle faire une telle campagne? Une sacré hypocrisie elle qui fabrique et vend des produits nuisibles à la santé produits plein de sucres et de graisses de toutes sortes non seulement en Afrique mais également chez nous dans toute l'Europe.

Il y a en Afrique plein de fléaux qui rongent ce continent à la base entre autre de la famine dans de nombreuses populations et Nestlé s'occupe de lutte contre une obésité fictive qu'elle provoque elle même avec bon nombre de ses produits.

Mais Nestlé sait bien comment garder une belle image de ses activités pour attirer la population a consommer ses produits pour faire un meilleur chiffre d'affaires et augmenter ses bénéfices.Je suis persuadée qu'au niveau marketing on ne leur apprend rien.

En distribuant à chaque enfant un manuel "Nestlé Healthy Kids",elle se fait une belle publicité chez ceux qui vont devenir des fidèles futurs consommateurs. 

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

18:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

05/06/2014

Exit, la sacralisation de l'autonomie?

Thème choisi par Bertrand Kiefer mais sans le point d'interrogation dans la Revue Médicale Suisse dont il est le rédacteur.

Je sais depuis longtemps que Bertrand Kiefer même si il a fait des études de médecine ne peut pas cacher qu'avant cette profession il a fait la théologie et qu'il raisonne encore souvent comme un curé qu'il fut.

En lisant son article ,comme médecin conseil d'Exit je pourrais me sentir fortement critiqué et obsédé par ce qu'il appelle l'autonomie. Il est vrai que Exit prône et respecte avant tout le libre choix de sa mort et que cette association vient d'élargir ses indications d'assistance au suicide chez les personnes âgées souffrant de polypathologies invalidantes ce qui à l'air de déplaire à Bertrand Kiefer.

Ce que ce théologien/médecin oublie c'est que Exit a un effet préventif sur le suicide et que ses membres se sentent très rassurés de faire partie de cette association car souvent lorsque l'on a eu un entretien avec les personnes qui demandent l'assistance au suicide elles se sentent tranquillisées car elles savent qu'elles sont entendues.

Je me rappelle une enquête que nous avions effectuée tout au début de l'existence d'Exit ,dans les années 1980 pour savoir quel effet avait notre "Guide d'autodélivrance"qui était fort critiqué et le résultat fut sans appel: il avait un effet préventif important et permettait aux patients de continuer leur traitement (même une nouvelle chimiothérapie) car ils se sentaient complètement rassurés puisqu'il possédaient le Guide qui leur permettait de partir quand ils le voulaient.

Peut-être qu'Exit sacralise un peu l'autonomie mais il ne faut pas oublier son effet préventif qui permet aux patients de continuer à supporter de vivre et même parfois seulement de survivre.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Exit 

www.bea-music.com

18:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

03/06/2014

Test prénatal ....

Grand débat hier soir dans Classe Politique sur RTS au sujet du" test préimplantatoire" pour desceller des maladies graves génétiques et en particulier la trisomie.

J'ai pu constater dés le début que les adversaires de ces test étaient les mêmes qui sont pour la vie à n'importe quel prix, contre l'avortement et bien entendu l'assistance au suicide. Leurs arguments en faveur d'un éventuel eugénisme étaient soutenus par le Professeur de philosophie à l'Uni de Fribourg F.X. Putallaz qui a été jusqu'à prétendre qu'un enfant trisomique était comme un rayon de soleil dans une famille et qu'avec ce test on privait cette même famille de cet enfant bienvenu.

C'est avec une certaine joie que j'ai appris aujourd'hui que le National avait accepté ce test dans certaines conditions bien définies en particulier le risque de maladies génétiques et également de la trisomie.

C'est un grand pas en avant pour tous ceux qui luttent pour une responsabilité individuel et une liberté de choix.

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

17:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

22/05/2014

Aide au suicide

Articles et interviews relatent la décision des associations Exit d'élargir l'assistance au suicide aux personnes âgées. Cette annonce est assez simpliste car Exit est d'accord de le faire mais dans des conditions très strictes et bien définies. Je tiens ici à rappeler que l'on ne bénéfice pas de cette aide n'importe  comment et qu'il y a toute une démarche assez compliquée et précise à suivre.

Je me réjouies bien entendu de cette évolution contrairement à l'avis du président de la FMH qui , tout comme l'Académie Suisse des Sciences médicales, reste extrêmement frileux dans ce domaine.

Je suis persuadée, comme j'ai pu le constater dans ma carrière hospitalière en particulier, que les plus grandes souffrances ne sont pas forcement dans le cas d'une maladie en fin de vie.

Il y a dans le grand âge des problèmes médicaux chroniques souvent cumulatifs qui sont bien plus difficiles à supporter ; c'est ce que l'on appelle des polymorbidités qui provoquent une invalidité pratiquement impossible à gérer. Ce sont ces cas là qu'Exit va aider bien entendu si il y a une demande de la personne.

On laisse souvent vivre des patients surtout âgés dans des conditions insupportables et inhumaines; pourquoi ne pas aider à mourir ceux qui n'en peuvent plus et qui ne souhaitent plus continuer ce qui pour eux n'est plus une vie digne? 

De plus, dans l'assistance au suicide c'est le patient qui fait le geste (boire la potion de Pentobarbital) contrairement à l'euthanasie active directe (assimilable à un meurtre en Suisse) ou c'est une autre personne qui fait le geste d'injecter le produit létal.Il ne peut donc pas y avoir de dérive comme semble le prôner nos adversaires.

Je me répète peut-être mais on a pas choisi de naître que l'on puisse au moins  choisir le moment de sa mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Exit

www.bea-music.com

 

17:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

21/05/2014

Pub médicale ?

"La pub des médecins sur le net divise"pose une question de principe.

Comme médecin j'ai vraiment de la peine à accepter cette façon de se faire de la "clientèle" et je réprouve ce site de chirurgiens  même "si la publicité n'est ni mensongère ni trompeuse" comme le dit la loi.

Comment peut-on dire que cette façon de se vendre n'augmente pas la consommation? Le principal but de la pub c'est de développer la demande donc la vente donc la consommation. Quel autre raison aurait-on de dépenser de l'argent sans obtenir davantage en retour?

Il y a plusieurs mois en arrière j'avais mis une remarque concernant cette pub médicale sur le site d'un confrère qui vante ( et fait toujours) de la réclame pour la médecine esthétique et essaye d'attirer les femmes pour les différents traitements qu'il propose dans cette discipline.

Pratiquer la médecine n'est pas une marchandise à vendre mais un code déontologique à respecter au service du patient même si ce service est rémunéré comme n'importe quel métier.....parfois un peu trop par certains! 

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

15:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

19/05/2014

C'est un grand jour pour moi....

La première du film Plans Fixes sur mon parcours de vie au cinémas du Grütli à Genève à 19h. demain mardi 20 mai 2014

Ce fut une expérience magnifique que toutes ces rencontres avec  l'équipe qui a tourné dans ma maison avec une installation digne d'un véritable studio professionnel.

Je suis à la fois très fière d'avoir pu réaliser ce portrait mais aussi un peu triste ou plutôt nostalgique car depuis je me sens un peu plus vieille. Quand on a suffisamment de passé pour faire un film c'est que l'on est plus vieux et c'est cette constatation qui m'attriste un peu.

De quoi philosopher sur l'approche de la fin de vie moi qui est toujours défendu la possibilité de choisir la date de sa mort le jour où l'on ne se sent plus l'envie de vivre.

Suivez le lien ci-dessous pour avoir plus de renseignements et surtout venez nombreux demain pour la projection de ce film qui sera suivi d'un apéritif.

 

http://www.bea-music.com/plansfixes.html10322832_10204054243543507_3226437838909892738_n.jpg

15:37 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

09/05/2014

Des Rambos...

Pauvres" policiers qui craignent d'être traités en chauffards" titre la TDG aujourd'hui!

Pour moi il y a bien longtemps que ces messieurs roulent comme des chauffards pour des soit-disant urgences. Ils se permettent même de mettre en danger le reste des conducteurs en roulant bien souvent à tombeau ouvert dans la ville sans tenir compte des règles de la circulation.

Ils mettent leur phare giratoire et leur sirène à fonds et foncent à toute vitesse à travers les autres véhicules. Avec l'entrée en vigueur de Via sicura ils seront obligés de freiner leur soit-disant ardeur  au travail.Ils sont souvent pris par une sorte de furie qui leur permet tous les écarts.

N'oublions pas que dans chaque flic  il y a un Rambo qui  sommeille!

Gare à nous si on le réveille!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

17:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

05/05/2014

Tourisme de masse!

Comme le disait très justement l'alpiniste Troillet ce matin sur les ondes de la radio, on est bien loin du temps où la montagne est respectée par les nombreux touristes qui envahissent les sommets du monde et qui les transforment en poubelle. Il parlait en particulier de l'Everest qui est pris d'assaut par plein de monde non préparé et surtout laissant après leur passage des détritus qui engendre une énorme pollution.

Je crois qu'il n'y a pas besoin d'aller si loin pour voir les méfaits de ce tourisme de masse qui envahit nos montagnes.

Ce weekend à voir à la Patrouille des Glaciers les grappes de gens accrochées partout,des "chemins" super balisés, les hélicoptères tournoyant dans le ciel avec leur bruit assourdissant : une vraie bastringue populaire qui n'a plus rien à voir avec l'origine même de cette compétition.

Tout le monde veut "faire" des sommets bien souvent en étant pas bien préparé mais surtout pour l'avoir fait. Sans compter que la plupart du temps ces "randonnées" coûtent une fortune mais rien n'est trop beau pour les riches qui s'offrent ces sortes de joujoux pour épater la galerie et qui permettent à un "marché" florissant de se développer bien souvent au détriment de la population locale.

De toute façon partout où s'implante le tourisme de masse c'est une destruction de la nature au profit de l'argent qui met le pied dans un pays.

Où se trouve l'amour de la montagne si cher aux vrais alpinistes?

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

11:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

30/04/2014

La paix ou la guerre

Je n'ai jamais pensé que Ueli Maurer était un être à l'intelligence au dessus de la moyenne. Bien au contraire diraient certains!

Mais là alors il a nettement dépassé les bornes en se permettant de comparer sa propre femme à un vieil ustensile de cuisine....même si il a très vite rajouté qu'il s'en accommodait très bien.

Je me demande ce que je représente aux yeux de ce mufle avec mon âge canonique et combien de fois il m'aurait déjà jetée....à la poubelle!

Non seulement il nous bassine avec sa campagne pour son avion de papier en  s'appropriant  ce joujou très cher mais en s'acoquinant avec l'ambassadeur de Suède pour faire un lobbying démesuré en sa faveur.

De quel droit d'ailleurs ce dernier s'initie dans les affaires politiques de notre pays en proposant probablement des sortes de pots de vin pour que nos politiciens fassent passer cette pilule amère pour la votation du  18 mai.

Votons massivement NON à ce Grippen en essayant de promouvoir, par d'autres moyens, plutôt la paix que la guerre!

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

 

 

 

 

16:42 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

27/04/2014

Canonisation

Tout ce faste de l'église catholique me rappelle les messes de minuit de Noël à la cathédrale de Sion, la vision d'une église riche et très loin des pauvres contrairement à ce que dit cette même église.

Je n'ai pas regardé cette cérémonie car j'ai vraiment de la peine à accepter qu'un être humain, tout pape qu'il soit, puisse avoir le pouvoir de faire d'un autre être humain un saint. En plus lorsqu'il s'agit de 2 papes et de 2 saints, aussi papes tous les deux. Pour moi c'est un geste d'orgueil extrême et de pouvoir typique de l'église catholique.

Toute mon enfance j'ai été bercée et endoctrinée par ce totalitarisme qui propose avant tout une série d'interdits qui nous culpabilise énormément.

C'est ce même totalitarisme que je retrouve dans ces cérémonies grandioses et spectaculaires qui n'ont pas de raison d'être. Tout cet argent que possède le Vatican pourrait vraiment servir à d'autres causes.Cette magnificence est trop présente même si le pape actuel essaye de la diminuer ...un peu.

Pardon aux fidèles croyants qui trouvent que l'église catholique et en particulier l'action des papes, sanctifiés ou non, représente la volonté de Dieu. Moi j'ai de gros doutes quand à ce raisonnement.

Et comme le disait très bien un journaliste " la canonisation n'est que le Nobel de la religion". 

Béatrice Deslarzes

Catholique traumatisée

www.bea-music.com

18:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

24/04/2014

Belle victoire!

Non il ne s'agit pas de foot mais d'un sujet beaucoup plus délicat et sérieux et c'est une vraie victoire pour les défenseurs des idées d'EXIT dont je fais partie depuis sa fondation en 1982.

Acquittement du médecin qui avait aidé un homme de 89 ans gravement malade a se suicider dans le canton de Neuchâtel.

C'est une excellente  nouvelle qui pourrait faire jurisprudence pour de prochains cas.

La première condamnation à une amende symbolique du médecin était complètement erronée  car soit disant non conforme aux directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) qui demandent un diagnostique avant de pratiquer une assistance au suicide par ailleurs autorisée dans notre pays si elle n'est pas guidée par un mobile égoïste.

L'ASSM a édicté des directives par rapport à la fin de vie mais qui n'ont pas force de loi et qui ne sont qu'une indication. Elles stipulent aussi que le patient doit souffrir d'une maladie au stade terminal ce qui n'est pas compatible avec les cas fréquents de polymorbidités acceptés, a juste titre, par les différentes associations qui pratiquent l'assistance au suicide.

A quoi sert de prévoir une assistance au suicide lorsqu'il ne reste que plus que quelques jours à vivre et que la mort est imminente?

Quand est-ce que notre société va admettre qu'une personne désire partir lorsqu'elle n'a plus envie de vivre une vie qui n'en vaut plus la peine?

On ne choisit pas de naître mais on a le droit de choisir sa mort c'est une liberté qui doit être respectée même si l'on est pas à un stade terminal d'une maladie.

Béatrice Deslarzes

Médecin Conseil d'EXIT

www.bea-music.com

 

 

18:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

18/04/2014

Pagaille à Veyrier

Excellent article dans le TDG de jeudi de Sophie Simon qui a vraiment bien résumé cette séance plénière mouvementée du dernier Conseil Municipal de Veyrier.

Ce fut une soirée effectivement mémorable car l'enchevêtrement des amendements surtout proposés par le PLR ont retardé la décision. Ce dernier s'est trouvé minorisé par l'alliance des autres partis (PDC,Verts,PS, Veyrier Ensemble,MCG) ce qui n'était de loin pas son habitude car il endosse le plus souvent le rôle de la majorité.

Ce fut pendant un bon moment une véritable pagaille (jusqu'à 1h du matin!) qui heureusement s'est conclu dans un accord tant pour la formation d'une commission ad hoc pour la crèche des Etournelles que pour la création rapide de la crèche provisoire de l'Ecole Rose.

Ce fut une véritable joute oratoire entre les ténors du PLR et ceux de la partie adverse. Comme l'a dit un moment l'un des conseillers on ce serait cru non pas dans l'école dont il était question mais dans un jardin d'enfants passablement agités.

Nous aurons donc à Veyrier une nouvelle crèche mais aussi une commission adéquate pour sauver le projet  des Etournelles puisque l'actuel semble avoir tous les défauts.

Drôle d'idée de faire de la politique me direz-vous surtout si l'on veut faire abstraction de nos égos qui bien souvent prennent la place de ce qui devrait être le but principal c'est à dire être au service de nos élus.

Heureusement ce soir là tout s'est bien terminé!

Béatrice Deslarzes

Conseillère Municipale Verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

13:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2014

Horaires déments

L'association suisse des médecins assistants et chefs de cliniques (ASMAC) dénonce les horaires des médecins hospitaliers.Si Mauro Poggia constate une nette amélioration depuis quelques années il est pourtant vrai que souvent les heures de travail dépassent nettement les conditions prévues par la loi. Ce qui ne permet que rarement d'être compatible avec une vie de famille normale.

Les anciens médecins hospitaliers vous diront que les horaires actuels ne sont rien comparés à ceux qu'ils avaient ...il y a pas si longtemps : rentrés pour des gardes du week-end le samedi matin on ressortait de l'hôpital presque toujours que le lundi soir et en plus il n'y avait aucune compensation en jours de vacances et même souvent suivait une nouvelle garde de 24 heures le jeudi toujours sans journée de congé pour compenser ces horaires.Bien entendu qu'il y avait encore les jours "normaux" où souvent on commençait le matin à 7h45 avec un colloque pour ne ressortir que vers 19h de l'établissement. Un vrai calvaire qui me donne encore des frissons de terreur et de révolte lorsque j'y pense.

Une véritable vie de forçat puisque le médecin avait une sorte de contrat avec l'Hòpital auquel" il devait tout son temps".

C'est grâce à des associations de médecins comme l'ASMAC que ces conditions se sont améliorées mais je suis sûre qu'elles peuvent encore l'être pour que les médecins hospitaliers puissent enfin avoir une vie normale en particulier avec leur famille!

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin hospitalier

www.bea-music.com

 

 

16:47 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

13/04/2014

Goliath a gagné

C'est vraiment dommage la belle histoire de David et Goliath ne s'est pas répétée aujourd'hui pour l'élection du procureur général à Genève. Celui que les suffrages donnaient gagnant, Jornod (Goliath) a battu le seul candidat qui a osé se mesurer à lui,Gayenet (David).

C'était pourtant un splendide récit que cette victoire de David sur le géant Goliath.

Et pourtant David a déployé tout son courage pour essayer de faire évoluer la mentalité répressive de son adversaire.

Dommage pour tous les prisonniers qui vont voir dorénavant leur "libertés" se rétrécir encore plus.

Honte aux partis de gauche Socialistes et Verts qui eux n'ont pas eu le courage de le soutenir simplement pour une raison politique car il n'était pas des leurs. Dire que cette attitude va influencer toute la politique de la sécurité pendant des années. On ne pourra plus arrêter Jornod dans sa soif effrénée  de soit disant justice. 

J'espère que, comme il l'a dit lui-même, Bayenet aura pu sensibiliser la population a une autre vision de la justice beaucoup plus humaine qui peut-être va parfois tempérer "la folie carcérale" du vainqueur Jornod.

On peut toujours rêver!

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier

Ancien médecin consultant à Champ D'Ollon

www.bea-music.com

 

18:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)