14/03/2014

On rit dans les EMS...

"Des clowns dans les EMS pour faire rire" titre la manchette du Matin d'aujourd'hui!

C'est ce titre qui me fait réagir car je n'ai pas eu accès à l'article en question.

Une réflexion s'est imposée à moi immédiatement : notre société déborde de séniors et en particulier dans les EMS....Nous sommes déjà trop nombreux et cela va augmenter ces prochaines années. De quoi s'inquiéter et essayer de trouver des moyens pour empêcher cette croissance démographique qui va remplir la planète de vieux dont je fais partie.

Chercher des moyens pour limiter la longévité de la vie tout en créant une ambiance sympa en empêchant les hommes de devenir trop vieux surtout dans les EMS.....

Sympa de faire rire dans les EMS ....bonne initiative ...

Mais attention  de ne pas trop les faire "mourir de rire"....

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

16:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

11/03/2014

Enfin des solutions....

Hier soir à la radio j'ai pu écouter une joute oratoire entre le procureur actuel Olivier Jornod et Pierre Bayonnet le candidat à ce poste. 

Le contraste fut frappant.

D'un côté le tout carcéral sans nuance aucune avec  des solutions envisageables mais prouvées inefficaces   depuis des années avec comme seule devise continuer à punir et enfermer en prison sans limites même si il faut entasser les détenus dans des conditions inacceptables. C'est bien entendu la théorie de Olivier Jornod parfaitement secondé par son acolyte Pierre Maudet : de vrais gardes chiourmes!

De l'autre côté un candidat tranquille et très humain essayant de trouver des solutions possibles mais surtout essayant de limiter les incarcérations seulement à ceux qui le méritent vraiment pour ne pas continuer la politique de ces deux hommes de droite qui reste sans aucune efficacité pour résoudre le problème de la surpopulation carcérale critiquée même par le Tribunal Fédéral.C'est tout Pierre Bayonnet qui pourtant risque bien de ne pas être élu car malheureusement pas assez soutenu par les différents partis et surtout combattu férocement par la droite toute puissante. 

C'est un peu David contre Goliat.....

L'issu du combat pourrait être la même si nous nous mobilisons....

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ D'ollon

www.bea-music.com

 

14:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

06/03/2014

Caisse unique ?

"La caisse unique rejetée au National" titre la TDG dans un petit article.

Il est bien clair que c'est la droite qui a voté en majorité dans cette direction. Comment ose-t-elle amener des arguments tels que la concurrence entre les caisses et même prétendre à une certaine transparence de ces mêmes caisses?

Tout à fait d'accord avec Jacqueline Fehr qui caractérise le système actuel d'assurance maladie de chaos.

Tout est complètement opaque et la moindre transparence dans la gestion des 60 caisses qui existent actuellement est totalement absente. C'est surtout cette transparence que permettrait la caisse unique ce qui rendrait possible une gestion claire des coûts de la santé et des primes.

Les caisses font ce qu'elles veulent et mène les assurés dans un bateau terriblement instable.

Si les représentants de la droite ne veulent pas de cette caisse unique c'est que la plupart d'entre eux sont dans les différents Conseils d'Administration de ces nombreuses caisses et qu'ils défendent leur propres intérêts en particulier financiers.De plus les lobbyings économiques  sont extrêmement puissants car il y a beaucoup d'argent à gagner sur le dos des assurés.

Nous sommes de véritables dindons que les caisses  plument de plus en plus.

Pour quand le vent de révolte?

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

17:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

03/03/2014

La volonté du résident

Très bon article de la TDG sur une étude de la Commission Santé d'Uni3 (dont je suis membre)  sur la volonté des aînés dans les EMS.

Ce qui est ressorti de cette étude c'est surtout la discordance entre le choix de traitement  des résidents et celui de son entourage médical et familial.

Cette constatation fut un peu une surprise à laquelle cette commission ne s'attendait pas.

Pour ma part je n'ai pas été trop étonnée car, comme médecin, j'ai été souvent confrontée à la différence qui règne dans le milieu médical entre l'expression de la volonté d'un patient et celle du corps médical. De plus en fin de vie le tabou de la mort est toujours présent en particulier chez ce dernier. Il faut tout faire contre ce qui reste un échec pour de nombreux confrères.

Pour éviter cette différence une solution me paraît évidente c'est l'établissement des directives anticipées qui malheureusement  sont le plus souvent absentes du dossier médical. Ce fut d'ailleurs le cas dans cette étude. Ces directives permettent non seulement de connaître bien mieux la volonté du patient quant à la maladie mais surtout de pouvoir en parler avec son entourage afin d'éviter  cette différence d'opinion. Ceci facilitera pour tous le choix du traitement qui pourra aller dans la même direction et être du même coup beaucoup plus efficace.

Dans tous les cas et en particulier dans un EMS c'est une vraie collaboration qui doit s'établir entre le personnel médical et la personne âgée afin de permettre à cette dernière de finir ses jours paisiblement tout en demandant de respecter ses choix.

Béatrice Deslarzes

Membre de la Commission Santé d'Uni3.

www.bea-music.com

 

 

18:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

27/02/2014

Honte à nos autorités

Indigne, inhumaine, les droits fondamentaux violés et j'en passe ...ce sont les adjectifs utilisés par le Tribunal Fédéral pour qualifier la politique sécuritaire de Genève et en particulier les conditions de détention des prisonniers à Champ Dollon.

Il y a des années je ne cessais de répéter que cet établissement est une prison préventive et que ce n'est pas normal que des prisonniers y séjournent plusieurs années sans avoir de jugement. Je me rappelle très bien d'un cas (un albanais) qui en était à sa cinquième année de séjour avec une procédure qui traînait en longueur. Et ce n'est pas le seul j'étais même intervenu auprès du directeur de la prison pour un autre cas similaire; et il y en avait bien d'autres.

Je pense que pour essayer de solutionner le problème de la surpopulation à Champ Dollon les autorités pourraient très bien accélérer les procédures de jugement ce qui permettrait d'éviter que les prisonniers ne passent trop de temps dans cette prison dans des conditions qui frisent bientôt celles du Tiers Monde.Car dans certains pays , comme par exemple au Cameroun, où j'ai pu le constater de mes yeux, les prisonniers sont entassés comme du bétail et les questions de salubrité sont inadmissibles.

Est-ce que l'on veut en arriver là dans notre Grand Genève qui pavoise au  niveau international mais qui, dans l'ombre, ne respecte pas un minimum de droits réservés même aux délinquants? 

 Que notre ministre de la sécurité et notre procureur continuent dans la voie de la répression à tout prix sans le moindre respect de ceux qui restent avant tout des êtres humains.

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ Dollon

www.bea-music.com

 

15:32 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

25/02/2014

Garde-chiourme...

Encore des bagarres à la prison de Champ-Dollon. Pas trop besoin de chercher la cause de cette tension entre prisonniers et gardiens car ils sont tous à bout de souffle dans cette prison complètement  surpeuplée: plus de 800 prisonniers pour 300 places il y a de quoi se stresser et de péter les plombs dans cette promiscuité forcée.C'est une véritable poudrière!

Tout cela parceque  nos autorités et en particulier notre ministre responsable de la sécurité ne pense qu'à enfermer les délinquants dans n'importe quelles conditions. Tout carcéral pour n'importe quoi!

Il est clair que ceux qui commettent des délits doivent payer quelque part mais pas à n'importe quel prix.Il y a en Suisse des prisons qui fonctionnent bien pourquoi pas Champ-Dollon?

L'essentiel me paraît être des conditions de détention convenables.

Mais lorsque l'on entend ce même ministre qui dit "ils sont mieux dedans que dehors" en parlant des prisonniers et qu'il affirme qu'il faut continuer à punir et à enfermer tout en retardant encore la construction d'une autre prison pour libérer Champ-Dollon et créer des places, cela me semble relever d'une mentalité qui n'est pas loin de celle d'un garde-chiourme.

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ-Dollon

www.bea-music.com

11:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6)

20/02/2014

Trahison

La TDG se pose la question de savoir si l'initiative Weber est bafouée par le projet de loi du Conseil Fédéral.

Le questionnement est à mon avis bien inutile car il est évident que ce projet viole la décision populaire qui était très claire quant à son application qui visait surtout l'arrêt du bétonnage intensif en particulier dans les zones de montagnes et surtout dans mon canton le Valais.

C'est uniquement une histoire de gros sous pour quelques promoteurs immobiliers qui ont su utiliser un lobbying efficace venant surtout des milieux de droite.

Le peuple suisse s'est prononcé sans équivoque et c'est une véritable trahison que ce projet de loi. A quoi pense le Conseil Fédéral qui par ces décisions et propositions n'arrête pas de faire de grosses boulettes?

Etre conseiller fédéral ce n'est pas un jeu et il doit respecter la volonté populaire dont il est le représentant. De quel droit se permet-il de transformer à sa guise ce que le peuple a décidé et ceci soit disant pour des raisons économiques?

Au nom de l'économie, donc de l'argent, on n'hésite pas à fouler aux pieds les vraies valeurs humaines et en particulier notre belle nature qui fait la gloire de notre pays et qui doit absolument être préservée.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

 

17:36 Publié dans Nature | Lien permanent | Commentaires (3)

15/02/2014

L'Alzheimer en otage

"La démence le prochain défit d'EXIT" titre la TDG de ce matin.

Pourquoi les patients sachant qu'ils souffrent d'un démence ne font-ils pas plus appel à EXIT pour une assistance au suicide?

D'une part les gens atteints de cette maladie incurable ont peur de mourir mais il y a bien d'autres forces extérieures qui les influencent et ne leur permettent pas de faire ce pas.

Ce sont surtout l'association Alzheimer et les industries pharmaceutiques qui en quelque sorte les prennent en otage. L'association en proposant son aide et en vantant ses services auprès du malade et surtout de la famille.Les pharmas en faisant la promotion de leur médicaments alors qu'on sait très bien qu'ils n'ont pratiquement aucun effet sur l'évolution de cette maladie. 

L'industrie de l'Alzheimer est très rentable pour ces deux partenaires alors qu'ils savent très bien qu'elle mène inexorablement à une plongée en enfer.

En 2050 nous serons envahis par les démences.

Pourquoi ne pas donner à des directives anticipées spécifiques  le même pouvoir que celui d'un testament ordinaire qui a force de loi même chez une personne démente?

Prévoir cette possible maladie en édictant ces directives assez tôt et ainsi de pouvoir partir dignement  sans laisser derrière soi une image ternie et un entourage épuisé et dépressif.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil à ExInternational

www.bea-music.com

12:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5)

12/02/2014

Sorcière...

Que de chemin parcouru depuis 1982 année de la fondation d'Exit avec notre fameux testament biologique qui défrayait la chronique et affolait tout le monde.

Aujourd'hui presque toutes les corporations et les spécialités médicales font tout leur possible pour promouvoir ce testament biologique ou directives anticipées qui permettent au patient d'exprimer sa volonté quant à son traitement en fin de vie et de refuser toute forme d'acharnement thérapeutique.

C'est un énorme pas dans le respect de la volonté des patients et le libre choix de son traitement et de sa mort.

Le chemin fut long pour imposer à la société cette idée et les embûches furent nombreuses.

Pendant mes 10 ans de vice présidente d'Exit les résistances multiples ne nous ont pas empêché de croire à cette liberté et de continuer à lutter pour que la volonté des patients soit respectée.

A l'époque on nous considérait vraiment comme des êtres dangereux  et les nombreux opposants à nos idées n'étaient pas loin de vouloir nous brûler comme des sorcières....

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'Exit

https://www.fmh.ch/fr/services/directives_anticipees.html 

 P.S.A tous n'oubliez pas de remplir vos directives anticipées; un très bon modèle simple et complet existe sur le site de la FMH. Mettez aussi au courant votre entourage qui pourra soutenir vos directives en cas de besoin.

17:28 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

11/02/2014

Prédateurs...

Le résultat du vote de dimanche sur l'immigration de masse est vraiment terrible surtout lorsque la Suisse obtient les félicitations de Marie Le Pen qui parle au nom de l'extrême droite en France. Combien de partis de droite vont nous encenser pour cette votation pour laquelle il va y avoir surtout des sanctions européennes?

La Suisse dans son isolement est une proie facile et je la sens toute petite au milieu de l'Europe comme un agneau au milieu d'une meute de loup. Nos alliés  vont se transformer en combattants  qui nous réservent encore bien des mauvaises surprises.Ils vont essayer de nous bouffer tous crus en nous imposant des punitions multiples.

 Ce n'est pas un acte de bravoure que nous avons fait, mais une grosse bavure et nous allons très vite nous en rendre compte suite aux menaces qui planent déjà sur nous.

Mais nous devons nous en prendre à nous mêmes car la campagne pour le Non n'a pas été efficace et même contre productive en particulier celle du Conseil Fédéral qui devra prendre ses responsabilités pour étudier une éventuelle voie de négociation avec l'Europe, piste qui paraît pour le moins compromise en ce lendemain de votation.

Je sens nos voisins comme des prédateurs aux aguets qui sont prêts à bondir pour punir ce peuple qui a osé braver les lois sacrées et fondamentales européennes au mépris de ses engagements.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale verte.

www.bea-music.com

 

 

14:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8)

07/02/2014

Tout Wi-Fi...

Une phrase me fait rebondir dans l'article concernant l'accession au Wi-Fi dans les stations de montagne: "Le ski doit rester un espace de liberté"

Mais de quelle liberté s'agit-il pendu à son smartphone même les skis au pieds? Nous devenons de plus en plus des esclaves de la technique, totalement dépendants de nos téléphones et continuellement surveillés et repérés où que nous soyons.

La liberté ce serait de se passer de ce sacré appareil et de l'enfouir très profondément dans la neige pour éviter toute dépendance sournoise et continue dont nous restons les vassaux!

Mais nous pouvons être rassurés puisque "pour le moment" ce n'est pas dans un but commercial comme le dit si bien le chef du marketing de Crans-Montana!

Cet intermédiaire technique nous éloignera les uns des autres et pourquoi pas bientôt faire l'amour  à travers cet engin qui est en train de faire  de nous des robots! 

Béatrice Deslarzes

Irrévocablement libre.

www-bea-music.com

 

 

15:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

06/02/2014

Tout sécurité

Le rapport Ziegler sur les "agissements" de la Pâquerette a été révélé hier et va aboutir à des mesures largement dictées par la sécurité pour que le drame d'Adeline ne puisse plus se reproduire.

J'ai envie de dire :C'est le moment que l'on s'occupe enfin de cette unité carcérale mais pas seulement en punissant les responsables de cette unité mais il me semble que ceux qui avaient la responsabilité politique de la prison de Champ d'Ollon devrait aussi "payer" ces erreurs que tout le monde reconnait maintenant. 

Que faisait le ministre de la Santé pendant que les sociothérapeutes faisaient leur travail plus ou moins bien? Quel intérêt manifestait-il pour instaurer un certain contrôle à mon avis obligatoire? Pourquoi ne parle-t-on pas de ce manque et de ce laxisme de la part des autorités en charge de ce département?

Comme toujours en justice on préfère s'attaquer aux "plus petits" et épargner "les plus gros"alors que bien souvent ces derniers sont bien plus responsables. Mais y toucher c'est plus dangereux et bien plus difficile surtout lorsqu'il s'agit de représentants de l'Etat.

Pour la future unité Curabilis souhaitons que cette mauvaise expérience serve de leçon car il va y avoir dans ces murs de quoi développer le "tout sécurité" en espérant ne pas oublier , tout de même , que nous avons affaire à des êtres humains qui, pour la plupart,  devraient un jour réintégrer notre société sans lui faire trop de mal car le milieu carcéral n'est pas favorable à les rendre meilleurs mais plutôt pires.

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ d'Ollon

www.bea-music.com

 

15:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

01/02/2014

Effeuiller la Pâquerette

Je t'aime,un peu, beaucoup, passionnément mais actuellement pas du tout!

Tous les malheurs pénitenciaires sont focalisés sur le centre de sociothérapie de la prison de Champ-d'Ollon depuis l'affaire Adeline. 

Il est vrai que le système était assez" babacool" et qu'il existait un certain laxisme au niveau de ses directives. La dernière a de quoi choquer les petits bourgeois qui ne voient pas d'un bon oeil un centre qui privilège la réinsertion des prisonniers en leur permettant d'aller voir des prostituées pour se familiariser avec le retour dans une vie "normale" après des années de prison. 

La sexualité reste un tabou dans notre société et à plus forte raison dans les prisons. Ce problème qui est réel en milieu pénitentiaire est parfois résolu dans certains établissements par des parloirs intimes qui permettent à ceux qui purgent leur peine d'avoir des rapports sexuels avec leur femme, leur compagne ou même des prostituées. C'est une chose qui n'existe pas à Champ-d'Ollon et je trouve cela bien dommage. On préfère peut-être que les détenus se tripotent entre eux et deviennent plus incontrôlables car frustrés.

La réinsertion des prisonniers est une réalité  à laquelle il faut penser mais avec la politique du tout punissable d' Olivier Jornod et de Pierre Maudet on est pas prêt de proposer des solutions pour que cette étape du retour à la liberté se passe dans les meilleures conditions et surtout pour éviter les récidives si fréquentes chez ceux qui tentent bien souvent seulement de survivre à leur sortie de prison.  

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ-d'Ollon

www.bea-music.com

 

15:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

31/01/2014

Aéroport de Sion

Les plus hautes instances en ont décidé et il semble bien que ce soit  définitif : l'aéroport de Sion ne sera plus militaire et l'armée va quitter le Valais.

Les défenseurs de la place d'aviation sont catastrophés car la manne qui permettait de soutenir ce lieu pour l'aviation touristique,risque de disparaître ou au moins de diminuer.

Je ne sais pas si vous avez déjà assisté à ces vols d'avions militaires au dessus de Sion mais vous êtes complètement anéanti par ce bruit parfaitement insupportable et inimaginable pour tous ceux qui ne l'ont pas vécu....Non seulement on ne s'entend plus parler mais tout vibre dans un vrombissement monumental qui envahit toute la ville et ses environs. C'est vraiment à devenir fou...

A la suite de cette décision, il y aura probablement moins de jets privés qui vont atterrir faute de moyens financiers mais le tourisme valaisan a d'autres armes pour séduire les touristes qui apprécient le calme de nos montagnes.

L'argent va s'envoler.....mais quel silence pour tous les sédunois!

Béatrice Deslarzes

Sédunoise d'origine

www.bea-music.com

 

17:51 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

29/01/2014

Mémoire

Grand débat hier soir à Infra Rouge à la TV sur la liberté d'expression et la censure avec comme point de départ la polémique sur Dieudonné l'humoriste dont le spectacle a été interdit en France.

En suivant ce débat je me suis posée pleins de questions mais surtout , au risque de choquer,:Pourquoi fait-on tant de remue ménage autour de l'histoire de la shoa à la mémoire du peuple juif et acceptons de voir aujourd'hui que le peuple Syrien et bien d'autres encore soient décimés dans des guerres fratricides pour lesquelles les occidentaux et les orientaux livrent les armes ?

Il est vrai que l'extermination des Juifs par le régime nazi est inadmissible mais c'est du passé pour lequel on ne peut plus intervenir alors que les conflits actuels pourraient trouver des solutions pour faire régner la paix. Est-ce que l'on attend d'en faire des sortes de shoa pour pouvoir se lamenter sur des morts que l'on pourrait éviter?

Il faut aussi le souligner bien des massacres restent sous silence et sont tout aussi atroces que le fut celui des juifs ....mais on en parle peu et ces peuples restent discrets dans leur revendications.

Que les politiciens agissent maintenant pour que le monde ne se transforme pas en une immense shoa et qu'ils fassent leur mea culpa avant qu'il ne soit trop tard!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

17:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

27/01/2014

Insolite mais vrai...

"Veyrier tranche le dilemme de l'arroseuse" petit article dans la TDG qui ne peut me laisser de glace comme conseillère municipale de cette ville.

C'est un peu le cas de la politique de droite pratiquée à Veyrier qui se prétend presque écologique mais qui achète un nouveau véhicule du service des routes sans filtre à particules....il est vrai avec l'aval du CM!

Cette commune propose aussi une Charte Environnementale (la première du canton)et même une Charte des jardins mais qui restent toutes deux sans beaucoup d'effet auprès des habitants car non accompagnées de mesures contraignantes. 

C'est la remarque que j'ai faite au nom des Verts a ce même Conseil Municipal qui accepte ces deux chartes et continue à tolérer toutes sortes de machines bruyantes à moteur à   explosion (souffleuses,débroussailleuses tondeuses) engins qui détruisent la flore et la faune de nos jardins.

Entre les mots, les intentions et la pratique il y a souvent un fossé.

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte de Veyrier.

www.bea-music.com

18:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

26/01/2014

Consécration

Il a vraiment bien joué aujourd'hui à Melbourne et d'ailleurs ce fut pareil tout au long de l'année 2013...

Gagner son premier tournoi du Grand Schlem c'est vraiment l' aboutissement d'une année extraordinaire  et une récompense bien méritée.

Et oui Stan a pu battre Nadal pour le première fois de sa carrière même si l'on ne peut s'empêcher qu'il l'a fait contre un adversaire bien diminué et courageux et même au bord des larmes à cause de son mal de dos.

Stan a perdu ce 3em set alors que Nadal était bien affaibli ce qui paraît incompréhensible pour beaucoup de monde mais ce qui est tout à fait normal si l'on joue au tennis.

Jouer en face d'un adversaire qui souffre déconcentre le meilleur des joueurs et inconsciemment on joue moins bien, on frappe moins fort et on à tendance à moins bien placer ses balles......

C'est une réaction bien connue et heureusement que Stan s'est bien repris au fur et à mesure que Nadal semblait récupérer un peu et essayer, en vain, de rejouer mieux.

Malgré ces quelques précisions je n'enlève rien à l'exploit réussi par notre tennisman Suisse Romand....

Enfin il ne sera plus à l'ombre de Federer comme il l'a été pendant des années....et il va pouvoir encore remporter des tournois et montrer que sa place de 3em joueur mondial est bien la sienne! 

Béatricee Deslarzes

Tennis woman amateur...

www.bea-music.com

 

 

16:32 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (1)

25/01/2014

Un bel Horizon...

Quel plaisir de voir dans la TDG d'aujourd'hui le samedi 25 janvier 2014 une pleine page dédiée à Bertrand Cantat qui revient en force avec sa musique live et son nouveau CD qui cartonne!

Enfin la reconnaissance de ce musicien talentueux et super doué qui avec beaucoup de courage s'est accroché à la création malgré les embûches tendues par ses détracteurs qui ont tout fait pour le saboter à travers les médias.

Une victoire sans pareil et un amour de la musique au delà des mesquineries et des attaques parfois musclées de tous ceux qui lui en voulaient encore.

Heureusement ses fans,dont je fais partie, ne l'ont pas oublié car ils savent reconnaître une bonne musique et un véritable artiste.

Malheureusement je ne pourrai pas aller à son concert au Docks le 7 mai qui est déjà "sold out" mais j'écoute son CD qui promet de lui apporter un "Horizon" radieux et digne de son talent.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne.

www.bea-music.com

 

12:00 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

19/01/2014

EXIT

Juste un tout petit mot pour me réjouir de la progression des Associations pour le Droit de Mourir dans la Dignité en Suisse.

Heureusement que l'on élargit les indications à des patients âgés qui souffrent de polymorbidités invalidantes et souvent beaucoup plus difficiles à supporter qu'une maladie mortelle. 

Qui refuserait une aide au suicide à une patiente ou à un patient de 95 ans souffrants de plusieurs pathologies souvent bien plus handicapantes qu'une grave maladie au stade terminal ?...

En tous cas pas moi comme médecin car il est important de respecter le choix de la personne pour lui accorder une mort digne pour ne pas la laisser finir ses jours souvent grabataire dans une souffrance tant physique que psychologique toutes deux insupportables....

Les EMS sont remplis de vieux et de vieilles qui aimeraient bien finir dans la dignité leur parcours de vie qui leur paraît beaucoup trop long ..

Pourquoi ne pas accéder à leur demande? Pourquoi prolonger cette vie qui devient indigne? Pourquoi s'acharner inutilement alors que la mort peut être une délivrance?

Pas de peur inutile concernant la mort car elle fait partie de la vie dés le début!

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil à ExInternational.

www.exinternational.ch

 

 

18:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

14/01/2014

Enfin...

Qu'il soit une être exceptionnel plein d'énergie et de créativité ou un vulgaire criminel en fin tout ce cinéma s'est arrêté enfin: Ariel Sharon est mort et on peut vraiment se dire enfin, enfin, enfin....

Maintenir dans le coma un être humain pendant 8 ans même si celui-ci n'est pas un quidam quelconque c'est vraiment inadmissible et surtout inhumain même si la religion juive y est pour quelque chose.

Si cette façon de faire ne correspond pas à de l'acharnement thérapeutique alors je ne sais pas comment définir ce terme. Laisser survivre un homme de cette manière est une véritable torture lente et cruelle.

Que l'on ne soit pas pour la pratique de l'euthanasie même dans un tel cas il ne faut pas non plus s'acharner sur un être humain sous prétexte que ses organes fonctionnent encore tant bien que mal.

Ce que je ne comprends pas c'est que tout un peuple accepte cet état de fait ...peut-être inconsciemment pour le punir car je ne vois pas d'autres raisons pour une telle pratique.

Finir sa vie "comme un légume" c'est la hantise de beaucoup de personnes qui adhère aux différentes Associations comme EXIT pour avoir le droit de mourir dans la dignité ce qui, à mon avis, n'est pas le cas d'Ariel Sharon.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'ExInternational

www.bea-music.com

16:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)