11/10/2011

Vols spéciaux

Aujourd'hui je me contente de vous transmettre le texte de la pétition pour l'arrêt des vols spéciaux.

A vous de réfléchir si vous avez envie de signer cette pétition car à mon avis c'est une pratique absolument indigne d'un civilisation dite civilisée....

ARRÊT DES VOLS SPÉCIAUX!
FERMETURE DE FRAMBOIS ET DES CENTRES DE DÉTENTION SIMILAIRES!

Pétition électronique à l’attention du Conseil fédéral, de la cheffe du Département fédéral de justice et police, Madame Simonetta Sommaruga, et des autorités cantonales concernées.

La pratique d’enfermer des requérant-e-s d’asile et des personnes sans-papiers dans des centres de détention administrative ainsi que le recours au renvoi forcé par vol spécial ne sont pas acceptables du point de vue des droits humains fondamentaux.
En Suisse, les mesures de contrainte inscrites dans la Loi fédérale sur les étrangers permettent de détenir une personne en attente de renvoi dans l’une des 28 structures de détention administrative, sans qu’elle ait forcément commis d’infraction pénale. La durée de cette détention peut s’étendre à 18 mois. A l’exemple du centre de Frambois à Genève, entièrement dévolu à cet effet, les personnes détenues vivent dans des conditions carcérales humiliantes. Des cas de tentatives de suicide, de grèves de la faim et de dépressions ont été rapportés, notamment par la Ligue Suisse des Droits de l’Homme.
L’ultime stade de cette procédure de renvoi est le vol spécial qui réserve un traitement inhumain aux personnes expulsées. Celles-ci sont ligotées, menottées, langées et attachées sur une chaise afin d’être déportées de Suisse. En 2009, 390 personnes ont ainsi été renvoyées par vol spécial. La violence de ces renvois forcés a déjà coûté la vie à 3 personnes dont un requérant d'asile nigérian de 29 ans, décédé sur le tarmac de l'aéroport de Kloten en mars 2010.
Nous condamnons ces pratiques aux conséquences parfois fatales, en étant conscient-e-s que celles-ci ne constituent qu’un volet de la politique suisse en matière d’asile et de migration qui nécessitera d’être revue dans son ensemble.

Dans l’immédiat, nous exigeons du Conseil fédéral, de Madame Simonetta Sommaruga et des autorités cantonales concernées :
- L’arrêt des vols spéciaux;
- La fermeture de Frambois et des centres de détention administrative similaires.

Stop Vols spéciaux :www.stop-vols-speciaux.ch

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

 

 

 



25/06/2011

Corps étrangers: Expo

 

Joëlle Allet avec « FREMDKÖRPER – CORPS ETRANGERS » au FUTUR ANTERIEUR.

 

Traces – mot choisi par Giovanni Carmine pour situer l’œuvre de Joëlle Allet : « La matérialité et l’espace représentant des éléments centraux du travail artistique de Joëlle Allet, on oublie souvent que son art ne possède pas seulement un caractère interventionniste précis, mais aussi un sens subtil de l’ironie. Celui-ci ne provoque pas d’hilarité bruyante et se constate le mieux dans les travaux pour lesquels l’artiste choisit consciemment un langage formel figuratif, voire pop. »

Joëlle Allet, née en 1980 à Leukerbad (VS), vit et travaille à Zurich et à St-Gall. Diplômée de la Zürcher Hochschule der Künste, elle a passé une année au Royal University College of Arts à Stockholm. L’année 2010 a été particulièrement faste pour Joëlle : elle a obtenu une Bourse Kiefer-Hablitzel aux Swiss Art Awards et le Prix Manor du Valais, assorti d’une exposition au Musée d’Art du Valais (Sion) et elle a été soutenue pour certaines de ses créations par la Fondation Bea pour Jeunes Artistes (www.fondationbea.com)

Au FUTUR ANTERIEUR, Joëlle Allet installe « FREMDKÖRPER – CORPS ETRANGERS : si l’objet est introduit intentionnellement ou par accident dans un organisme ou dans tout autre environnement, il va provoquer des réactions !

Vernissage : mardi 28 juin de 18 - 20 heures : Maternité de Genève. L’exposition restera visible jusqu’au 18 septembre 2011.carton_fa_joelle1_web.jpg(www.joelleallet.ch)

 

 

Pour plus d’information, visitez le site : www.lefuturanterieur.ch

Béatrice Deslarzes

Médecin et présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes.

www.fondationbea.com

 

 

 

13/08/2010

Férocité valaisanne

Alors c'est fait ...cela a été très rapide à croire que le chasseur qui sommeil dans chaque valaisan attendait ce moment avec impatience :pouvoir abattre ce grand méchant loup qui ose fouler le sol  de son pays et déranger la tranquillité des troupeaux.

Mais a-t-on solutionner le problème de la présence de ce prédateur trop souvent décrit comme féroce?

Combien de temps cela prendra jusqu'à ce que les valaisans s'accommodent de sa présence et son d'accord de partager leur alpage avec lui?

Comme pour d'autres étrangers qui attendent souvent très longtemps pour être accepter, le loup sera-t-il invité à leur table pour les apprivoiser?

Les Gianadda, Rinaldi,Trisconi etc. ne sont-ils pas devenus des valaisans à part entière?

Béatrice Deslarzes

Médecin valaisanne d'origine

www.bea-music.com/actus.html

 

16:49 Publié dans Politique | Tags : oup, étrangers, valaisan, férocité, apprivoiser, chasseur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |