05/07/2012

secret médical

"Le secret médical aux bons soins des assureurs" un dernier pas qu'a franchi hier Alain Berset qui a choisi de se ranger du côté des assureurs plutôt que des patients!

Heureusement que le managed care n'a pas été accepté car cela aurait été la grosse goutte qui faisait déborder le vase concernant les droits des patients. Mais attention les assureurs préparent certainement un coup tordu pour défendre leur propres intérêts et non celui des patients.

On se demande de quel côté de la barrière se trouve le ministre de la santé qui a l'air de croire qu'il va solutionner l'ascension des coûts de la santé en se rapprochant et en défendant la cause des assureurs.

"Le secret du patient est enterré" clame l'éditorial de la TDG et il a bien raison car tout le pouvoir revient aux assureurs qui gagnent encore une manche dans le conflit qui existe bien entre la défense des assurés et ceux qui n'en finissent pas de les gouverner en faisant ce qu'ils veulent sans aucun contrôle.

Il n'y a bientôt plus aucun avantage du côté des assurés car les compagnies d'assurance détiennent tout les pouvoirs décisionnels.

Vivement la caisse unique pour qu'enfin on mette un peu d'ordre et de transparence dans les comptes des assureurs.

On arrivera alors probablement  à contrôler mieux l'explosion des coûts de la santé et surtout la hausse des primes.

Ne laissons pas les assureurs grignoter petit à petit notre sphère privée et bafouer le secret médical!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

23/09/2011

Lobby

Entendu ce matin à la radio: le Conseil National a accepté d'augmenter la participation des assurés qui choississent leur médecin à 15% au lieu des 10% actuels qui sont maintenus pour ceux qui auront recours aux réseaux médicaux!

C'est donc encore une victoire des caisses maladie qui ramassent ainsi encore plus d'argent et qui pénalisent surtout les personnes âgées qui, souvent, ont le même médecin depuis de nombreuses années et qui ont de la peine à changer leur habitudes et surtout sont très  attachées à leur médecin. La relation médecin-patient est essentielle pour l'efficacité d'un traitement!

Je pense que les bruits qui courent comme quoi il existe un lobby important au sein des députés qui feraient partie des conseils d'administration des caisses maladie ne sont probablement pas seulement des bruits mais une réalité. Cette décision en faveur des caisses et, qui ne défend pas du tout les assurés, le laisse supposer.

Les politiques sont élus par le peuple pour défendre leur droits et non pas pour s'enrichir à leur dépend.

Le système de santé va décidemment de plus en plus mal. Mais où sont les politiciens qui s'en préoccupent vraiment et qui cherchent (et trouvent) des solutions valables pour améliorer cette situation?

Je suis persuadée que la caisse unique serait déjà un pas vers plus de transparence ce qui manque totalement dans le système actuel des caisses maladie qui décident tout en leur faveur sans rendre des comptes!

Est-ce que la population est prête pour accepter l'idée de la caisse unique? Y-a-t-il d'autres solutions pour mieux respecter les assurés et supprimer la toute puissance des assurances?

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale

www.bea-music.com