28/09/2011

"ça me saoule"

Beaucoup de politiciens qui se vendent, encore une pleine page pour DSK, une grande photo de Mauro Poggia, le secret médical mis à mal par le National dans la TDG d'aujourd'hui, mais ce qui a surtout attiré mon attention, c'est  un article intéressant sur le Théâtrochamp qui est un théâtre engagé qui, avec son spectacle actuel "ça me saoule" met en avant le problème soulevé par l'alcoolisme chez les jeunes.

Depuis quelques années,les chiffres sont effarants concernant les accidents et les abus liés à la consommation d'alcool chez les adolescents.

Il y a à Genève cinq comas éthyliques par semaine,des taux l'alcool dépassant les 3 pour mille et des alcooliques de moins de 12 ans.

Je trouve , pour ma part, extrêmement intéressant d'oser aborder ce problème crucial mais je doute de son efficacité réelle.

D'un côté une telle réalisation qui se veut préventive ou du moins sensibilisatrice et d'un autre côté on matraque les jeunes (et les adultes) avec des pubs spectaculaires pour la promotion des boissons alcooliques dans les journeaux et surtout à la TV.

Tous les soirs,sur la TSR, il y a au moins 3 pubs pour l'alcool en particulier pour des marques de bière qui incitent à être dans le vent si l'on consomme ce genre de boisson.

Au lieu de se mettre en avant et se pavaner en pleine campagne électorale,les politiciens devraient abolir ces pubs nocives et incitatrices en particulier pour les jeunes.

Faire des campagnes contre l'alcool serait plus efficace pour protéger notre jeunesse mais cela serait certainement moins rentable du point de vue financier.

Il paraît que l'argent n'a pas d'odeur mais dans ce cas là.... il pue parfois même la mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale

www.bea-music.com

 

 

 

 

03/09/2011

Tour d'horizon

Que de sujets à traiter dans les actualités en lisant en particulier la TDG :

Le foot suisse malmené et dans la tourmente tant à Xamax dirrigé par un cosaque un peu fou et le club de Sion qui se bat contre l'UEFA qui a des manières passablement cavalières;

Drogue: l'étrange clémence de Zapelli; pourquoi la cigarette a gagné titre l'HEBDO tandis que la TDG souléve le problème des ados qui se dopent aux boissons énergisantes et à la bière sans alcool tout en faisant fis de mentionner les mesures de prévention qui devraient être prises concernant surtout la publicité,sans gêne, de deux marques de bière dans les journeaux et surtout à la TV;

L'affaire DSK n'est pas terminée :des pleurs sur les Quotidiennes pour Anne Sinclair presque traitée d'héroïne alors qu'elle est tout aussi cupide que son macho de mari;

Et de plus, cerise sur le gâteau Kadhafi,ce despote brutal et sanguinaire,est toujours introuvable....

Il y a vraiment pléthore de sujets à traiter mais trop c'est trop et je ne sais pas lequel choisir c'est pour cela que je me suis contentée de faire un bref tour d'horizonn sans trop m'attarder.....

Ai-je eu du temps de polémiquer?

Béatrice Deslarzes

Médecin et blogeuse à temps partiel

www.bea-music.com

 

 

18/06/2011

Pub déplacée...

L'autre jour c'est à dire samedi passé  le 11 juin 2011, j'ai été choquée par la pub gratuite faite par Cardinal à quelques centaines de mètres du périmètre du festival Art&Life à Sion avec un camion parqué en offrant  la nouvelle bière en bouteille gratuitement à tous les jeunes qui se rendaient au festival où la bière se vendait de plus dans des verres consignés.C'était non seulement une concurrence totalement déloyale mais de plus c'était aussi une façon de pousser les jeunes à boire de l'alcool.

Il fallait voir aussi les cadavres de bouteilles parsemés un peu partout!

Quelle ne fut encore ma surprise en voyant à la TV une pub pour cette marque de bière.J'ai toujours pensé que la pub pour le tabac et l'alcool était interdite en particulier à la TV mais les choses ont peut-être changé.

Décidément tous les moyens sont bons pour pousser les adultes mais surtout les jeunes à la consommation d'alcool et en quelque sorte vers une addiction à ce produit dont on connait les effets nocifs lorsque on en abuse.

Même si c'est autorisé (ce qui me semble faux) honte à la TSR de se prostituer de cette façon simplement pour financer les programmes qui devraient plutôt être axés sur la prévention. Mais ça paye moins!

Que font nos politiciens d'efficace dans ce domaine?

Enfin il paraît que l'argent n'a pas d'odeur et assez souvent ils en savent quelque chose!

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne collaboratrice du Service de Santé de la Jeunesse (SSJ) à Genève.

www.bea-music.com