15/08/2012

La croix

On pourrait penser que la foudre n'oserait pas frapper un symbole religieux et surtout une croix au sommet d'une montagne placée sur la crête de Bellevue dans le Val d'Illiez à plus de 2000m d'altitude.

Et bien on se trompe ....la preuve ces 2 photos prise à quelques semaines d'intervalle.

La croix existant depuis plus de 30 ans à été litteralement fauchée par la foudre et complétement pulvérisée mais elle a été rapidement remplacée par une toute nouvelle croix "plus belle qu'avant" avec même un paratonnerre tout le long de son dos pour la sécuriser....

En Valais pays essentiellement catholique on a mis que quelques semaines pour remettre le bon Dieu à sa place ....mais pour combien de temps.

Les forces de la nature sont peut-être plus fortesIMG_5561.jpgIMG_5576.jpg que celles de Dieu fusse-t-il valaisan!

Béatrice Deslarzes

Catholique non pratiquante!

www.bea-music.com

 

16:28 Publié dans Politique | Tags : dieu, croix, bellevue, val d'illiez, valais, force, foudre, religion, catholique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

02/04/2012

Mourir dans la dignité

Je me vois presque dans l'obligation de reprendre le même sujet que mon blog précédent suite à l'article du Courrier d'aujourd'hui "Pas au médecin d'aider à mourir".Par cet article le vice-président de la commission d'éthique Markus Zimmermann accuse et dénonce les médecins qui aident leur patient à mourir et qui, selon lui, transgressent notre  fameux serment d'Hippocrate qui, comme l'a si bien dit samedi passé Claude Torracenta, est complétement démodé. L'espèrance de vie augmente ainsi que les polypathologies invalidantes difficiles à supporter.

Ce sont tout à fait les propos d'un catholique qui au nom d'une religion totalitaire préfére laisser souffrir encore un peu les malades en fin de vie plutôt que d'abréger leur souffrances.

Le mot dérapage pour qualifier le geste de ces médecins est vraiment complétement déplacé car il s'agit bien entendu toujours de compension et,j'oserai même dire, de courage pour pratiquer un tel acte.

Ces médecins ne se "sentent" pas" investis d'une mission" comme le proclame ce théologien catholique mais ils assument jusqu'au bout leur devoir d'assistance et répondent à la confiance que leur font leur patient.

Partout on prône les "directives anticipées" qui sont l'expression de nos dernières volontés qui doivent être respectées par le corps médical et ce n'est pas un représentant de la commission d'éthique qui doit freiner ces progrés qui tendent de plus en plus à respecter notre droit à choisir notre mort comme notre ultime liberté.

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice-présidente d'EXIT.

www.bea-music.com

 

28/09/2010

Voeu d'humilité....

J'ai lu dans la Tribune d'aujourd'hui mardi que Pascal Décaillet faisait le reproche au Conseil d'Etat genevois de ne pas avoir été présent au obsèques de Mgr Genoud....

C'est étonnant car pour moi cet événement était beaucoup trop  people et démonstratif ...J'aurais vu quelque chose de bien plus modeste car l'argent dépensé pour cette cérémonie aurait-pu être distribué aux oeuvres de charité si Mgr Genoud lui-même en avait fait le voeu...

Il ne voulait tout de même pas que le pape se déplace en personne? ou que la présidente de la confédération soit présente à son enterrement?

Je croyais que lorsque l'on choisissait la prêtrise on faisait aussi voeu d'humilité et que l'orgueil était considérée par l'église catholique comme un péché....même pour les évêques....

Me serais-je trompée?

Béatrice Deslarzes

Médecin et catholique valaisanne non pratiquante

www.bea-music.com

18:12 Publié dans Politique | Tags : église, évêque, catholique, cérémonie, obsèques, humilité, orgueil | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |