10/08/2011

Caisse de pension...

"l'Etat présente sa caisse de pension mammmouth" titre la TDG d'aujourd'hui: la fusion des caisses de retraite publiques des enseignants (CIA) et du personnel de la santé(CEH).

Même si ce n'est pas pour tout de suite les fonctionnaires devront travailler plus longtemps qu'actuellement : l'âge de la retraite passera de 63 ans au lieu de 60 ou 62 ans!

Ce titre m'a rappelé un souvenir aux environs de 2005 lorsque j'ai du prendre ma retraite de médecin consultant en ORL aux HUG et à la prison de Champ D'Ollon. J'ai tout essayé pour maintenir un poste à temps partiel me sentant en pleine forme et surtout motivée pour continuer.

Aprés la réponse négative de la direction des HUG je me suis adressé à l'actuel Conseiller d'Etat en charge des affaires régionales, de l'écomonie et de la santé (DARES) Pierre François Unger un confrére que je pensais convaincre en lui disant "Tu ferais preuve de pionnier si tu acceptais de prolonger mon activité car dans quelques années nous devrons travailler plus et l'âge de la retraite sera augmenté". Sa réponse ne me laissa aucun doute sur son attitude :" Mais ma cocotte je ne peux pas transgresser le réglement". Et j'ai du alors me résigner à quitter mes consultations qui me plaisaient beaucoup.

Depuis je m'occupe de pleins de choses différentes entre la politique, la Fondation Bea pour Jeunes artistes et encore un peu de musique mais je suis certaine que lors de ma prochaine rencontre avec lui je lui rappelerai ma demande qui était très avant-gardiste et prémonitoire vu l'etat actuel de la situation.

C'est probablement un bon politicien respectant les régles établies mais là je crois qu'il n'a pas senti le vent venir.....

De toutes façons on devrait laisser le libre choix de la retraite à chaque travailleur en proposant certaines fourchettes d'âge car l'envie de s'arrêter dépend aussi du travail plus ou moins dur que l'on accomplit.

Vive la retraite à la carte!

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin des HUG et de Champ D'Ollon

www.fondationbea.com

www.bea-music.com

 

15:59 Publié dans Politique | Tags : etat, tdg, cia, ceh, hug, dares, champ d'ollon, retraitep d'ollon, unger, conseiller d'etat | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

21/07/2011

Détenus violentés

Dans le TDG de mercredi 20 juillet un long article concernant l'attitude des gardiens de la prison de Champ D'Ollon qui "auraient" tabasser certains détenus.

Ayant travaillé comme médecin consultant ORL pendant environ 20 ans dans cette prison je ne doute pas un instant de la véracité de ces faits qui sont peut-être rares mais qui existent certainement; en tous les cas pour moi cela ne fait aucun doute qu'il y a chez des gardiens une méchanceté envers des prisonniers. J'ai pu les vivre à plusieurs reprises lorsque je travaillais à Champ D'Ollon.

Je me rappelle en particulier l'histoire de Danilo avec lequel je discutais musique et qui n'a jamais pu me montrer sa guitare à cause d'un gardien qui l'empêchait même de venir à ma consultation pour des contrôles simplement pour lui montrer que c'était lui qui détenait le pouvoir. Entre nous ce même gardien jouait de la guitare mais très mal!

Comme je l'écris dans mon livre "Rebelle malgré moi" dans le chapitre "Aux côtés de Robin des Bois et des culs terreux" :" L'hospitatlisation de Danilo dans le service d'ORL des Hôpitaux universitaires genevois lui offre l'occasion des se confier. Sur un magnétophone, je recueille des pans entiers de sa vie de prisonnier.Le récit de cette succession d'injustices,de marques d'irrespect et les brutalités diverses que s'autorisent les matons me dégoute.Comme si la privatisation de liberté ne suffisait pas. Comme s'il fallait y ajouter sévices et traitements indignes....En dépit de ces dysfonctionnements...je m'investis sans compter pour ces délaissés...Je ne peux pas en dire autant des gardiens, ces policiers refoulés,que dis-je ces sous-flics, au drôle de métier, individus ni meilleurs ni pires que ceux qu'ils surveillent".

De plus je me souvient très bien des fractures de nez, de perforation de tympans et de côtes cassées provoquées par des policiers lors d'arrestation passablement musclées dans certains postes de police en ville de Genéve.

J'ai toujours été persuadée que certains flics sont des brutes refoulées qui n'hésitent pas à provoquer ceux qu'ils arrêtent pour pouvoir les frapper.

Mais il parait qu'il y en a aussi des bons mais pour ma part j'en ai très peu connus......Et vous?

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à la prison de Champ D'Ollon

www.bea-music.com

 

18:08 Publié dans Politique | Tags : tdg, champ d'ollon, genève, prisonniers, gardiens, flics, orl | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

24/05/2010

Poudrière ....

Suite au long article bien développé et argumenté dans la TDG de mercredi 19 mai, je me suis retrouvée des années en arrière lorsque je consultais comme ORL à la prison de Champ D'Ollon.J'ai ressenti cette tension larvée qui régnait déjà dans ce milieu carcéral alors que les conditions de détention étaient supportables.

Les témoignages cités dans cet article devraient insiter les politiques à prendre au sérieux ces menaces car la poudrière  est certainement prête à éclater.Ce problème devrait être considéré comme une grande urgence!

Vous pouvez retrouver un peu de l'ambiance de cette prison, encore relativement calme à l'époque, dans le chapitre "Du côté de Robin des Bois et des culs terreux"de mon livre "Rebelle malgré moi" (Publi- Libris).

Tous les renseignements sur le lien ci-dessous.

Béatrice  Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com/actus.html

10:51 Publié dans Politique | Tags : champ d'ollon, poudrière, carcéral, prison orl | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

23/09/2009

Libre et Fou

Oser être Libre

Oser être fou

Oser être ivre

Et rester debout!

Cette chanson se veut un hymne à la liberté : briser les différentes prisons qui font partie de notre société : la vie, la mort, la maladie,la vieillesse, la guerre, la consommation, la prostitution, la religion. Elle a été écrite suite à mon expérience en tant que médecin en milieu carcéral à la prison de Champ-D'ollon à Genève où j'ai travaillé pendant 20 ans comme consultant en ORL.Cette consultation a été très enrichissante en particulier mes rencontres avec les prisonniers!

Et je me suis posée la question: notre véritable prison est-elle seulement derrière les barreaux?

Béatrice Deslarzes

Candidate au Grand Conseil

http://www.bea-music.com

13:57 Publié dans Politique | Tags : libre, fou, prison, champ d'ollon, prisonniers, ivre | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |