18/12/2011

Patate chaude

"Patate chaude", "cadeau empoisonné","département maudit".....tant de mots pessimistes dans la TDG pour qualifier le département de l'Intérieur qu'a refilé l'ancien Didier Burkhalter au petit  nouveau conseiller fédéral Alain Berset!

Mais non rétorque l'interessé dans "Le Matin Dimanche" en dissertant sur "Pourquoi j'ai choisi le Département de l'Intérieur" et en essayant tant bien que mal de nous persuader que c'est son propre choix et non pas un cadeau non désiré que Didier et tout le Conseil Fédéral lui ont imposé!

Alain Berset va peut-être représenté  un bon ministre qui, nous l'espèrons tous, réussira à mettre enfin un peu d'ordre et d'efficacité dans les dossies brûlants des assurances et  en solutionnant les problèmes que ses prédécesseurs ont plutôt péjorés!

Mais de là à dire que c'est un choix personnel il faut beaucoup d'imagination et passablement d'orgueil pour se donner le beau rôle.

Je pense que Alain Berset pratique la méthode Coué...qui, je l'espère, ne l'empêchera pas de voir la réalité en face car il y a un sacré boulot en particulier dans l'assurance maladie où la gabegie est totale et où certainement Pierre -Yves Maillard avait plus d'expèrience.

Nous assisterons peut-être à un joute socialiste lorsqu'il va s'agir de défendre la caisse unique publique?

De quel côté de la barrière se trouvera notre nouveau Conseiller Fédéral?

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale verte à Veyrier

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

15/12/2011

Moule...

Voilà c'est fait le parlement a désigné les Conseillers Fédéraux sans trop de surprises....On prend les mêmes et on recommence!

De plus pour le parti socialiste, on a choisi Alain Berset le vrai premier de classe avec tous les atouts pour entrer dans le moule du Conseil Fédéral avec les 6 autres sages tous d'ailleurs taillés dans le même moule. Nos parlementaires ont refusé de mettre un peu de pigment et de fantaisie avec l'autre candidat Pierre-Yves Maillard.

Pour moi, qui suis plutôt du gabarit de ce dernier, c'est à dire agissant avec passablement de feeling et de spontanéité mais avec autant d'efficacité, je regrette ce choix bien que je me demande si élu Pierre Yves ne se serait pas senti  dans une prison comme ligotté et étouffé par les règles qui régissent ceux qui nous gouvernent et laissent trés peu de liberté à ceux qui ne sont pas forcemment complétement comme eux!

Même si il va certainement faire un bon conseiller fédéral (ce qu'il espérait certainement depuis  longtemps) il manquera à Alain ce petit côté marginal qui a du défavoriser Pierre-Yves pour une telle tâche car il a toujours exprimé ses opignions haut et fort et combattu de nombreuses causes en dérangeant les politiciens bien dans leur costume-cravate!

La franchise et l'affrontement ne payent pas en politique il faut savoir se taire et surtout ne pas exprimer ses vrais sentiments. Il ne faut pas oublier que c'est un milieu où le mot hypocrisie n'est pas un inconnu!

Quand on ouvre trop sa gueule.....on vous la ferme!

Juste en passant ....heureusement que ce fut aussi le traitement de l'UDC qui elle,contrairement à Pierre-Yves, l'ouvre trop souvent pour ne rien dire!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

 

27/11/2011

Alain ou Pierre-Yves

Voilà le parti socialiste a choisi le ticket Berset/Maillard pour briguer un siège au Conseil Fédéral le 14 décembre 2011.

Comme le dit la TDG c'est un ticket de poids lourds qui ont tous deux de grandes chances d'être élus... Oui mais comme ils sont 2 il faudra bien que l'un des 2 ne le soit pas! Car 2 socialistes au Conseil Fédéral ça ne ce fait pas! Même si ils sont tous deux excellents la droite ne laisserait pas faire une chose pareille.

Comme je suis assez bagareuse et que j'ai une âme plutôt révolutionnaire ma préférence (même si on s'en fout!) va à Pierre-Yves que je trouve nettement plus remuant et surtout plus humain qu'un Alain terriblement perfectionniste et ultraprofessionaliste ce qui, à mes yeux, le rend beaucoup moins sympathique et abordable que Pierre-Yves. Qualités qui risquent de le déservir car la sociètè préfére les gens bien coulés dans un moule et bien cravaté comme le sont en général les bien pensants.

Il paraît qu'ils ont tous les 2 pratiquement les mêmes chances mais je suis plus ou moins sûre que le Parlement est ,malheureusement, plus sensible au premier de classe bien dans la norme qu'est Alain...

Et pourtant un peu de marginalisation du Conseil Fédéral avec l'élection de Pierre-Yves lui ferait beaucoup de bien car il a plutôt tendance à s'endormir et à ronronner!

Je tiens donc les pouces pour Pierre-Yves même si je me pose la question : est-ce un cadeau à lui faire? Est-ce un cadeau que d'y être?

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

 

 

 

 

 

11/10/2011

Vols spéciaux

Aujourd'hui je me contente de vous transmettre le texte de la pétition pour l'arrêt des vols spéciaux.

A vous de réfléchir si vous avez envie de signer cette pétition car à mon avis c'est une pratique absolument indigne d'un civilisation dite civilisée....

ARRÊT DES VOLS SPÉCIAUX!
FERMETURE DE FRAMBOIS ET DES CENTRES DE DÉTENTION SIMILAIRES!

Pétition électronique à l’attention du Conseil fédéral, de la cheffe du Département fédéral de justice et police, Madame Simonetta Sommaruga, et des autorités cantonales concernées.

La pratique d’enfermer des requérant-e-s d’asile et des personnes sans-papiers dans des centres de détention administrative ainsi que le recours au renvoi forcé par vol spécial ne sont pas acceptables du point de vue des droits humains fondamentaux.
En Suisse, les mesures de contrainte inscrites dans la Loi fédérale sur les étrangers permettent de détenir une personne en attente de renvoi dans l’une des 28 structures de détention administrative, sans qu’elle ait forcément commis d’infraction pénale. La durée de cette détention peut s’étendre à 18 mois. A l’exemple du centre de Frambois à Genève, entièrement dévolu à cet effet, les personnes détenues vivent dans des conditions carcérales humiliantes. Des cas de tentatives de suicide, de grèves de la faim et de dépressions ont été rapportés, notamment par la Ligue Suisse des Droits de l’Homme.
L’ultime stade de cette procédure de renvoi est le vol spécial qui réserve un traitement inhumain aux personnes expulsées. Celles-ci sont ligotées, menottées, langées et attachées sur une chaise afin d’être déportées de Suisse. En 2009, 390 personnes ont ainsi été renvoyées par vol spécial. La violence de ces renvois forcés a déjà coûté la vie à 3 personnes dont un requérant d'asile nigérian de 29 ans, décédé sur le tarmac de l'aéroport de Kloten en mars 2010.
Nous condamnons ces pratiques aux conséquences parfois fatales, en étant conscient-e-s que celles-ci ne constituent qu’un volet de la politique suisse en matière d’asile et de migration qui nécessitera d’être revue dans son ensemble.

Dans l’immédiat, nous exigeons du Conseil fédéral, de Madame Simonetta Sommaruga et des autorités cantonales concernées :
- L’arrêt des vols spéciaux;
- La fermeture de Frambois et des centres de détention administrative similaires.

Stop Vols spéciaux :www.stop-vols-speciaux.ch

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

 

 

 



09/10/2011

Pub ou politique?

Depuis quelque temps on peut tourner son regard n'importe où,on voit des politiciens partout....Petites affiches dans les boîtes à lettres elles deviennent assez monumentales sur les panneaux et surtout les trams ou les bus sillonnants Genève.

C'est vrai que c'est assez grisant de se vendre comme de la marchandise et c'est trés flatteur pour son EGO....

Cela me rappelle ma campagne pour le Grand Conseil en 2009 pour laquelle j'ai aussi joué ce jeu (malheureusement sans aboutir à mon élection)et, bien entendu, celle pour le Conseil Municipal de Veyrier suite à laquelle j'ai été élue....

C'est peut-être grisant sur le moment mais ensuite vient la réalité pour laquelle on est pas toujours préparé car la politique, quoiqu'on en pense,c'est du boulot avec un important investissement.

Je ne peux pas m'empêcher de faire la comparaison avec la musicienne que je suis encore un peu mais surtout que je fus et qui se vendait à grands coups de flyers et de pubs pour les concerts et la vente des CDs ce qui est vraiment le côté difficille et pénible de cette profession....

Et, comme par hasard, je retrouve ce mode de fonctionnement en politique mais encore à une plus grande échelle surtout si l'on vise le National ou le Conseil Fédéral!

C'est déjà la dernière ligne droite avant le 23 octobre et les esprits s'échauffent sur tous les fronts....

Pour l'occasion je vais aussi faire une petite pub en vous disant:" Votez pour les Verts, éventuellement les Socialistes mais surtout pas pour les partis de droite qui ne défendent que leurs intérêts personnels"

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com bea_signature2_pol_2011.jpg

18/02/2011

Dignitas...dignité...

Excellente émission hier soir jeudi de "Temps présent" sur la présentation de Dignitas et son activité comme association d'assistance au suicide en particulier pour les étrangers.

Beaucoup de sobriété dans la façon de nous montrer, avec du tact, une partie du chemin de cette patiente qui en a assez de la vie qu'elle a et qui décide de demander à Digitas une assistance au suicide fixée le jour de son anniversaire.

Belle philosophie que de prétendre qu'il faut du courage pour vivre et non pas pour décider de mourir.

Récit plein d'émotions qui m'ont rappeler certains cas auxquels j'ai pu assister et qui étaient tous aussi plein de quiétude et de sérénité.

Récit qui a réveillé en moi le combat que nous avons mené dans les années quatre vingt pour fonder Exit et lutter contre l'acharnement thérapeutique qui sévissait à l'époque et qui heureusement est un peu moins présent actuellement.

Pourvu que ces progrès ne soient pas effacés par une soit-disant réflexion venant du Conseil Fédéral qui peut décider de remettre en cause tout ce travail accompli pour faire évoluer les mentalités vers plus de dignité du patient par le libre choix de sa mort.

Je n'ai d'ailleurs pas baisser les bras parce que je ne suis plus dans le Comité d'Exit Suisse Romande mais je continue mon action au sein d'Ex International l'autre association qui permet l'assistance au suicide en Suisse pour les étrangers.

Béatrice Deslarzes

Médecin-Ex vice présidente d'Exit Suisse Romande-Médecin conseil d' Ex International

www.bea-music.com

 

 

 

 

06/11/2009

Avortement et assistance au suicide ,même combat?

En Suisse, sept référendums,initiatives et pétitions ont conduit le peuple à se prononcer à plusieurs reprises sur la question délicate de l'avortement.

Il a fallu 60 ans de combat pour aboutir à la légalisation de l'avortement en 2002, aprés l'avoir interdit avec les articles 118 à 121 du Code Pénal Suisse en 1942 et prévu des peines d'emprisonnement pour la femme qui avorte comme pour la personne qui l'aura aidée à avorter.

Aujourd'hui la lecture de la modification de l'article 115 du Code Pénal Suisse concernant l'assistance au suicide proposée par le Conseil Fédéral nous fait retourner dans les années quarantes: il suffit de remplacer le mot "suicide" par "avortement" pour nous faire réalisé la régression qui menace notre liberté comme jadis l'interdiction d'avorter menaçait la liberté des femmes!

Si le droit à l'avortement était indissociable de la lutte pour l'émancipation de la femme, le droit du libre choix de notre mort est aujourd'hui indissociable de la dignité de l'être humain.

 

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com