29/06/2012

Un peu tardif

"Prendre la sécurité c'ètait aller au casse-pipe" déclare sans vergogne Isabel Rochat bientôt à la fin de son mandat!

On dit "mieux vaut tard que jamais" mais je trouve que, comme élue du peuple, elle aurait pu le faire lors de son choix dés le début même si, soit disant, ce département lui aurait étét confié "de force"!

Et , comble de tout, elle se sent soulagée de changer de département maintenant et de quitter le navire en plein naufrage!

J'ose me demander ce qu'elle va en faire de celui de l'Emploi et que va-t-elle trouver comme excuse à la fin des quelques mois qui restent pour nous prouver qu'elle sait faire quelque chose ?

Moi je pense qu'il ne faut pas qu'elle hésite à ne pas se représenter pour la prochaine législature.

C'est, je crois, ce qu'elle a de mieux à faire!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

14/05/2012

Contre projet mensonger

Dans le dernier Bulletin Vert, le journal romand des Verts, le sujet sur "l'assistance au suicide en votation" m'a fait bondir car je ne suis pas du tout d'accord avec les Verts  qui ont  misé plutôt pour le contre projet du Conseil d'Etat et du Grand Conseil vaudois en prétendant que le texte du gouvernement apporte des garde-fous à l'initiative d'Exit concernant l'assitance au suicide dans les EMS vaudois.Ce ne sont pas des garde-fous mais des restrictions totales et une prise en otage des résidents en EMS.

Une phrase du chef du département de la santé Pierre Yves Maillard m'a profondemment déplu :"Ce contre-projet offre autant de garanties aux défenseurs de la vie qu'aux adversaires des interdictions" Ce serait donc un bon compromis!

N'oublions pas que nous parlons d'EMS et les défenseurs de la vie sont certainement avant tout des acharneurs thérapeutiques qui proposent de faire n'importe quoi pour prolonger cette vie qui souvent n'est plus qu'un cauchemar pour la plupart des résidents!

Le 17 juin 2012, il faut absolument voter pour l'innitiative d'EXIT avec laquelle on maintient son automomie jusqu'à la fin car le contre projet vise en fait à limiter les assistances au suicide en EMS en mettant en place un mécanisme qui aboutit à une tutelle médicale et institutionnelle.C'est une confiscation de l'autodétermination des résidents en EMS.

Le comité de l'association EXIT ADMD Suisse romande pour le droit de mourir dans la dignité invite tous les membres vaudois à soutenir son projet et à rejeter le contre-projet qui lui est opposé

Même dans un "EMS" : je veux pouvoir choisir ma mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin, conseillère municipale verte et ancienne vice présidente d'EXIT

 

affiche3_f4-1.jpg

 

17/01/2012

Deux toques et un coq

Le Conseil d'Etat Genevois se porte décidemment mal .Rien ne va plus pour les différents (tes) ministres dans notre canton.

Deux femmes complétement perdues dans la gestion de leur département et qui ne paraissent pas capables de redresser la barre de la situation dans laquelle elles se sont empêtrées:

-Michèle Künzler Verte en charge du Département de l'intérieur et de la mobilité(DIM) ne sait plus comment réparer une organisation des TPG qui se veut moderne mais qui sème la bagaille partout.C'est un véritable gachis qui paraît irréparable. C'est un fiasco total qui met les genevois sans dessus dessous et en colère.Elle est même surnommée ministre de "immobilité".

-Isabelle Rochat libéral-radicale en charge du Département de la sécurité, de la police et de l'environnement (DSPE) est carrément accusée d'être incompètente. Elle ne peut pas métriser la crise avec les policiers et un bras de fer s'est établi entre eux.Elle ne contrôle plus son département : la police est ingérable et il y a un accroissement des problèmes de sécuritè qui ne sont pas résolus.

-Mais "cerise sur le gâteau" surgit le zoro du Conseil d'Etat notre ministre du logement Mark Muller qui non seulement batifolle dans les WC du MAD et se laisse entraîné dans une bagarre avec un barman qui le surprend dans ces mêmes WC mais s'empêtre dans le récit de cette soirée mouvementée!

Vraiment mal en point notre Conseil d'Etat!

Que nous réservent les autres pour 2012?

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg