02/12/2011

Comédie

Qu'elle drôle d'idée de la part de la TDG de remuer cette histoire de Bertrand Cantat par une lettre de Sandrine Salermo qui date du 3 octobre 2011!

Je saisis cette occasion pour crier très fort ma désapprobation aux propos de la conseillère administrative concerant la décision d'Hervè Loichemol d'avoir engagé le musicien pour son spectacle. Elle prétend que ses remarques ne sont pas pour priver un artiste de son travail mais elle oublie que Bertrand Cantat est avant tout un musicien de scène qui était exellent en "live" et que c'est aussi une grande part de son gagne pain que de se produire en public. C'est en effet un bon compositeur mais, losque l'on a gôuté à la scène, c'est difficile de s'en passer et je parle en connaissace de cause bien que mes concerts étaient à un autre niveau que le groupe de Cantat qui avait une grande notoriètè.

Sandrine Salermo invoque aussi la violence faite aux femmes pour justifier son absence au spectacle et sa lettre de refus d'y assister.

J'ai envie de préciser les points suivants en réponse aux arguments de Sandrine Salermo:

Premièrement Marie Trintignant n'ètait pas une sainte nitouche et elle a certainement une part de responsabilité dans ce qui est arrivé.A mon avis se fut plutôt un accident imprévisible car les disputes entre les deux partenaires étaient très fréquentes.

Deuxièmement Cantat a été condamné par le justice (et peut-être grâce au pouvoir de la famille Trintignant) et il a purgé sa peine qui a mes yeux était sévère.Il a donc payé son "crime"et doit pouvoir reprendre une vie normale et exercer son métier librement.

Quand on pense au tueur d'Oslo qui a tué 77 personnes de sang froid et qui n'ira probablement pas en prison on peut se poser la question sur l'équité de la justice!

Certe, Cantat n'est pas fou mais peut-être que c'est un peu dans un état de folie passagère qu'il a commis cet acte qui lui coûte très cher

Béatrice Deslarzes

Médecin- Musicienne

www.bea-music.com

25/11/2011

Faim

"Toutes les secondes 5 enfants meurent de faim dans le monde" ne cesse de déclamer Jean Ziegler sur les ondes et dans ces livres!

Nous sommes en pleine explosion démographique, en particulier due au nombre de "vieux" qui augmentent  surtout dans nos pays dits civilisés mais ,dans les pays en voie de développement, c'est surtout le nombre d'enfants qui progresse.

Même si j'approuve le fait que de nombreuses associations s'occupent de ce problème de la faim dans le monde, je me demande si le fait de trouver un moyen de diminuer cet accroissement ne serait pas une façon de régler en partie du moins ce casse-tête.

Par exemple en faisant plus de planning familial c'est à dire de prendre le problème à la racine et d'essayer d'éduquer les populations de faire moins d'enfants. Je sais que dans ces pays le fait d'avoir une grande famille est essentiel mais en faisant ,par exemple. des campagnes de sensibilisation, en particulier chez les femmes, je reste persuadée que ce serait cetainement efficace.

Il y a déjà pas mal de temps que cette idée mijote dans ma tête et aujourd'hui je la soumets à vos critiques.

Il faudra bien trouver une solution pour enrayer ce scandale!

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale Verte à Veyrier.

www.bea-music.com

17/05/2011

Régression

Pendant qu'une majorité de la population (zürichoise) évolue dans le bon sens pour l'assistance au suicide (voir mon blog de hier "Victoire") l'initiative "Financer l'avortement est une affaire privée" retourne au Moyen Age.

Lancée par le Parti évangélique genevois,elle remet en cause le remboursement de l'IVG par l'assurance de base. Sous prétexte de protéger la vie de la conception à la mort, ce parti, de plus, défavorise très nettement les femmes qui sont dans le besoin car elles ne pourrons jamais se payer une assurance complémentaire.

Le véritable but de cette initiative et de ceux qui la soutiennent est tout simplement d'abolir le droit à l'avortement ou du moins de le rendre plus difficile d'accès. On retourne vraiment plus de 30 ans en arrière ou l'avortement était interdit et sanctionné.

C'est une véritable régression qu'il faut à tout prix éviter et rejeter pour défendre les droits de toutes les femmes que nous avons eus tant de peine à obtenir.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

11/05/2011

Polémique "musicale"

Quel tapage autour du spectacle "Des Femmes" de Wajdi Mouamad qui fait parti du programme du nouveau directeur de la Comédie Hervé Loichemol. Non pas spécifiquement pour commenter le talent du metteur en scéne  mais autour de la présence de Bertrand Cantat qui sera sur scéne pour certaines représentations.

Je me mets à ma plume surtout suite au débat radiophonique l'autre soir sur Forum et aux propos terriblement extrémistes et intolérants d' Anne Bisang qui se voulait féministe : la présence du chanteur serait une insulte aux femmes , il a tué donc il ne doit en aucun cas se produire en public pour respecter la cause contre la violence des femmes et plein d'autres propositions toutes aussi dures à l'encontre de Bertrand Cantat.

Heureusement ce matin il y a eu les propos beaucoup plus nuancés  d'Hervé Loichemol qui soulevait, très justement à mon avis, que Cantat avait purgé sa peine et que du point de vue de la justice l'affaire est derrière nous.

De quel droit peut-on exclure cet homme de la société car il doit avoir la possibilité de refaire sa vie puisqu'il a payé et de plus  pour un meurtre que l'on pourrait qualifié d'accidentel?

Bertrand Cantat est musicien et chanteur; c'est son métier et il doit pouvoir l'exercer librement.

 

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

 

 

 

 

11:39 Publié dans Politique | Tags : comédie, femmes, justice, bertrand cantat, musicien, chanteur, loichemol, mouamad | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

03/12/2009

Macho?

La répartition des départements du Conseil d'Etat genevois est connue.

Lors des élections du Grand Conseil j'avais déjà relevé le peu de présence de femmes dans les partis de droite.

Concernant le Conseil d'Etat aucune des 2 femmes élues soit Isabelle Rochat et Michèle Kunstler ne seront vice-présidente ou présidente pendant toute cette législature même si le président des libéraux genevois Michel Halperin pense qu'avec Isabelle Rochat à la tête du nouveau Département de la Sécurité, de la Police et de l'Environnement (DSPE) on a un" homme au gouvernement"!

N'y aurait-il pas un petit côté macho au sein de l'entente?

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

Ancienne candidate au Grand Conseil.....

www.bea-music.com

14:40 Publié dans Politique | Tags : droite, entente, femmes, président, vice-présidente, conseil d'etat | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

04/10/2009

Cancer du sein

La Fondation Genevoise pour le dépistage du cancer du sein a décidé de faire sa campagne du mois d'octobre avec des affiches de nombreuses femmes. Nous étions des dizaines le samedi 5 septembre sur la place du Molard à Genève pour nous faire photographiées.

Cette campagne qui a lieu toutes les années au mois d'octobre a pour but de sensibiliser les femmes pour la prévention de cette maladie.

On sait qu'une femme sur dix développe le cancer du sein au cours de sa vie rappelle la Ligue suisse contre le cancer qui organise en octobre sa campagne nationale de prévention et d'information.

Le risque augmente nettement aprés 50 ans mais la maladie touche aussi des femmes plus jeunes.

Pour cette raison le dépistage est essentiel.Plus le cancer du sein est décelé et traité tôt, plus les chances de guérison sont grandes.

Mesdames soyons solidaires et n'oublions pas de faire tous les deux ans notre mammographie de contrôle.

Béatrice Deslarzes

Médecin

Candidate verte au Grand Conseil Genevois

www.bea-music.com

www.verts-ge.ch

 

 

21:42 Publié dans Politique | Tags : cancer, sein, femmes, dépistage, fondation | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |