23/06/2012

Syrie

Aprés une discussion avec Kofi Annan notre ministre des affaires étrangères Didier Burkhalter chef du DFAE a proposé de faire une grande conférence internationale à Genève pour discuter du problèmes Syrien.

Cela fait de nombreux mois que la population Syrienne se fait dessimer par l'armée de Bachar el-Assad et cela fait aussi des mois que tout le monde en discute sans beaucoup d'effet positif.

C'est peut-être un "succés diplomatique" mais est-ce vraiment utile et efficace de réunir encore une fois toute une kyrielle de chefs d'Etats qui vont ,à nouveau, se pavanner dans des hôtels de luxe et manger des petits fours pendant que la guerre civile gronde en Syrie et fait de plus en plus de victimes innocentes?

Tout ce bla-bla -bla pour rien qui recommence chaque fois et qui aboutit le plus souvent à un résultat négatif!

Comment peut-on admettre que deux pays , la Chine et la Russie, continuent  à soutenir le régime en place et surtout de lui livrer des armes ?

Vous verrez qu'à Rio aussi il n'y aura aucune décision pour sauver notre planète.

Partout il y a trop d'intérêts économiques en jeu et le monde est complètement dominé par la finance et le profit.

Pauvres Syriens, pauvre planète vous attendrez encore longtemps avant que l'homme redevienne (peut-être) sage!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com