23/01/2011

Une histoire de stèle

Une histoire de stèle bien compliquée mais qui m'a rappelé un très beau souvenir: ma rencontre avec Griselidis il y a plusieurs années.

Je venais de composer une nouvelle chanson "L'hymne aux putains" et j'avais envie d'avoir son avis. Elle a accepté de me voir et c'est dans son petit appartement des Paquis que j'ai eu le plaisir de papoter avec elle et d'écouter une partie de ses aventures concernant la défense des prostituées; elle a même accepté de venir assister à mon concert à l'AMR pour venir écouter ce morceau "en live". Ce fut un vrai moment de grâce que de chanter cet hymne en sa présence car à la date fixée elle se trouvait dans la salle comme elle me l'avait promis.

Je l'ai revu ensuite à plusieurs reprises en particulier lorsqu'elle était malade et une sorte d'amitié s'est installée entre nous grâce à cette chanson dont je vous joins les paroles ci-dessous. Vous pouvez aussi l'écouter sur mon site; elle fait partie de mes CDs "Rebelle"et "Rebelle remixed"

Je l'ai écrite en l'honneur de celles que l'on appelle des "putains" et qui doivent souvent rester sur leur faim de tendresse.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

Hymne aux putains

 

Je réponds à vos désirs

A tous vos plaisirs

A vos angoisses et vos peurs

Vos rires et vos pleurs

Pourtant je suis une putain

Quand vous quittez le repas

Pourquoi? Pourquoi?

Moi j'ai encore faim


De l’amour à vendre

J’ai beaucoup d’amour à vendre

Je peux vous faire un rabais

Si vous êtes interessés

A cet amour à vendre

 

 

De l’amour à prendre

J’ai beaucoup d’amour à prendre

Même si vous l’avez payé

Vous l’avez souvent volé

Cet amour à prendre


De l’amour à rendre

Vous avez beaucoup d’amour à rendre

On ne fait plus de rabais

C’est à vous de partager

Cet amour à rendre…Cet amour à me rendre…

 

 

 

 

 

 

 

17:34 Publié dans Politique | Tags : stéle, griselidis, rencontre, putains, prostituées, cambat, amr, chanson, hymne | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/09/2009

Hymne aux putains

Pour une politique généreuse qui vise l'intégration de tous et renonce à l'exclusion!

De l’amour à vendre

J’ai beaucoup d’amour à vendre

Je peux vous faire un rabais

Si vous êtes interessés

A cet amour à vendre

De l’amour à prendre

J’ai beaucoup d’amour à prendre

Même si vous l’avez payé

Vous l’avez souvent volé

Cet amour à prendre

De l’amour à rendre

Vous avez beaucoup d’amour à rendre

On ne fait plus de rabais

C’est à vous de partager

Cet amour à rendre…Cet amour à me rendre…

Quand j'ai écrit cette chanson, les paroles me sont venues dans la rue en chantonnant ; je la voyais déjà devenie l'hymne officiel des prostituées. Et j'avais hâte, mélée à une étrange curiosité, de rencontrer Giselidis Real, l'écrivaine mais aussi la mère de 4 enfants et, surtout, celle qui défendait les filles de joie.Elle m'a reçu dans son appartement des Pâquis, entourée de ses deux petits chiens.Elle m'a offert un verre, parlé de son passé et de ce qu'elle avait fait pour les prostituées.

Elle est venue ensuite m'écouter lorsque j'ai fait un concert à l'AMR. J'étais très émue de chanter devant elle,mais elle restait très calme sans trop de signe évident d'émotion; moi, j'avais les larmes aux yeux.

Béatric e Deslarzes

Candidate Verte au Grand Conseil Genevois

www.bea-music.com

 

15:27 Publié dans Politique | Tags : hymne, putains, excluision, intégration, masque | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |