19/06/2012

Tabagisme

Il y a déjà une initiative lancée par la Ligue Pulmonaire Suisse qui sera soumise au vote le 23 septembre "Protection contre le tabagisme passif" mais Jean Barth ne se contente pas de cela et lance une autre initiative "Protection de la Santé contre la fumée passive" qui va beaucoup plus loin puisqu'elle veut pratiquement interdire totalement le tabagisme.

D'un autre côté on parle de légaliser ou su moins dépénaliser le cannabis! C'est vraiment un énorme paradoxe car la consommation de cette drogue va le plus souvent de pair avec le tabac.

Comme spécialiste ORL j'ai pu constater les méfaits du tabagisme (très souvent liè à l'alcoolisme)en suivant des cancers ORL qui représentent l'une des tumeurs les plus défigurantes et résistantes aux différents traitements.

Il ne faut pas oublier que l'industrie du tabac est extrêmement puissante et qu'elle brasse des milliards. Donc elle n'est certainement pas prête à se laisser faire. De plus la cigarette est une véritable drogue qui entraîne  une forme de toxicomanie au même titre que toutes les autres drogues.

Mais de là à vouloir l'interdire totalement il y a une grand pas que, pour ma part, je suis persuadée que l'on arrivera pas à le franchir même si l'on sait très bien que c'est un produit très nocif et qu'il est vraiment mauvais pour la Santé.

Mais il y a une énorme lobby derrière ce petit bout de papier qui se consume et nous consume à petit feu.....

Béatrice Deslarzes

Médecin ORL

01/06/2012

Encore le suicide assisté

Puisque les différents journeaux en redemandent du suicide assisté je ne peux non plus résister moi aussi à une certaine forme de répétition puisque c'est un sujet qui me préoccupe et je me permets aussi de défendre ma position et celle d'EXIT.

Les partisants  qui ont  misé plutôt pour le contre projet du Conseil d'Etat et du Grand Conseil vaudois prétendent que le texte du gouvernement apporte des garde-fous à l'initiative d'Exit concernant l'assitance au suicide dans les EMS vaudois.Ce ne sont pas des garde-fous mais des restrictions totales et une prise en otage des résidents en EMS.

Certains opposants à l'assistance qu suicide ,en particulier les églises,au nom de la préservation de la vie à n'importe quel prix vont même plus loin en proposant un double non en prônant avant tout les soins palliatifs. Il ne faut pas oublier que les demandes d'assistance au suicide se font presque toujours lorsque les patients ont épuisé toutes les formes de traitement y compris les soins palliatifs qui bien souvent ne font que prolonger innutilement une vie qui n'en est plus une.

N'oublions pas que nous parlons d'EMS et les défenseurs de la vie sont certainement avant tout des acharneurs thérapeutiques qui proposent de faire n'importe quoi pour prolonger cette vie qui souvent n'est plus qu'un cauchemar pour la plupart des résidents!

Le 17 juin 2012, il faut absolument voter pour l'initiative d'EXIT avec laquelle on maintient son automomie jusqu'à la fin car le contre projet vise en fait à limiter les assistances au suicide en EMS en mettant en place un mécanisme qui aboutit à une tutelle médicale et institutionnelle.C'est une confiscation de l'autodétermination des résidents en EMS.

Le comité de l'association EXIT ADMD Suisse romande pour le droit de mourir dans la dignité invite tous les membres vaudois à soutenir son projet et à rejeter le contre-projet qui lui est opposé

Même dans un "EMS" : je veux pouvoir choisir ma mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin, conseillère municipale verte et ancienne vice présidente d'EXIT

 

affiche3_f4-1.jpg

 

17:18 Publié dans Politique | Tags : ems, suicide, assistance, exit, conseil d'etat, grand conseil, vaudois, résidents, initiative, tat | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

13/04/2012

Utopie ou idiotie

Décidemment on est pas encore sorti de l'accumulation de bétises!

Aprés Isabelle Rochat avec sa proposition complétement farfelue d'alouer la somme de CHF 4000.- pour que les multi récidivistes retournent dans leur pays ce qui , à mon avis, va augmenter la délinquance pour pouvoir plus vite toucher la somme promise voilà qu'une initiative est lancée pour donner à chacun un revenu de base inconditionnel de CHF 2500.- sous prétexte que l'argent ne doit pas forcemment rimer avec travail.

Comment peut-on lancer une telle idée alors que les Suisses viennent de refuser 6 semaines de vacances lors de la dernière votation ce qui devrait faire réfléchir un peu plus les initiants?

En pleine crise financière où va-ton prendre l'argent pour pouvoir mener à bien ces idées tellement peu réalistes dont le côut se monterait à 200 milliards pour l'initiative et certainement pas trés loin de cette somme pour la proposition d'Isabelle Rochat.

Le suisse est un travailleur né et le proverbe "Tout travail mérite salaire" se traduit pour la plupart des citoyens en "Tout salaire mérite travail" comme le relève si bien, Herrmann, le caricaturiste de la TDG.

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

 

15:23 Publié dans Politique | Tags : utopie, idiotie, initiative, argent, travail, salaire, tdg, isabelle rochat, herrmann, milliards, vacances | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

01/04/2012

Choisir sa mort

Hier samedi 31 mars 2012 Assemblée générale de l'Association suisse romande d'EXIT à Genève.

Belle présentation du Dr. Sobel président avec 2 conférences celle de la Dresse Sandra Burkardt et du journaliste Claude Torracinta intitulèe "L'ultime liberté".

Ce fut surtout l'occasion de rappeler la votation du 17 juin dans le canton de vaud concernant l'initiative d'EXIT sur l'assistance au suicide dans les EMS et du contre-projet du gouvernement vaudois.

Il faut absolument voter pour l'innitiative d'EXIT avec laquelle on maintient son automomie jusqu'à la fin car le contre projet vise en fait à limiter les assistances au suicide en EMS en mettant en place un mécanisme qui aboutit à une tutelle médicale et institutionnelle.C'est une confiscation de l'autodétermination des résidents en EMS.

Le comité de l'association EXIT ADMD Suisse romande pour le droit de mourir dans la dignité invite tous les membres vaudois à soutenir son projet et à rejeter le contre-projet qui lui est opposé

Même dans un "EMS" : je veux pouvoir choisir ma mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'EXIT

www.bea-music.com

18/03/2012

Double jeu

Le Valais pleure, gémit,crie, menace mais ne vous inquiétez pas car le Valais a malheureusement des ressourses pour détourner l'initiative contre les résidences secondaires.

Les habitants de mon canton d'origine ont l'habitude de jouer avec le lois et de trouver des combines (surnommées parfois des magouilles) pour continuer à démolir les paysage valaisan.Je crois d'ailleurs que les quelques promoteurs qui se sont enrichis grassement ces dernières années en construisant des chalets hors de prix ne vont pas rester les bras balants!

Je pense que si le Conseil Fédéral veut que cette loi soit respectée il devrait particulièrement surveiller le Valais de prés et ouvrir tout grand les oreilles et les yeux surtout dans certains villages de montagne qui sont déjà bien au-dessus des 20% autorisés.

Méfiez vous de leur arguments mensongers dont ils ont usés pendant la campagne; ce sont de mauvais perdants!

Béatrice Deslarzes

Valaisanne de coeur et conseillère municipale verts à Veyrier.

www.bea-music.combellevue_4.jpg

 

 

 

27/02/2012

Mensonge

Une pleine page dans la TDG de jeudi passé m'a trottée dans le tête tout le week-end passé en Valais face aux Dents du Midi dans un paysage féérique mais malheureusement envahi par les grues qui construisent de plus en plus de résidences secondaires dans Morgins complétement défiguré par de nombreuses constructions dans un style qui ne respecte pas du tout les anciens chalets si pleins de charme et qui de plus restent le plus souvent chauffées toute l'année.

Un carton rouge à la TDG pour avoir accepté cette pub mensongère venant du Comité indépendant à Sion probaIMG_4705.jpgblement soutenu et financé par le plus grand promoteur qui sévit dans mon beau canton, le fameux Fournier qui s'est enrichi sur le dos des Valaisans et qui pourrait continuer à la faire si le non à cette initiative devait passer.

L'image d'un horrible bonhomme qui détruit un chalet à grands coups de marteau et une liste d'arguments plus faux et surtout plus tendentieux les uns que les autres!

Faire peur aux gens d'une telle façon alors qu'en Valais depuis des années une poignée de promoteurs détruit le paysage en le grignotant de plus en plus.

J'espère bien que ce genre de promotion a choqué plein de monde qui va s'empresser de voter OUI à cette initiative sur les résidences secondaires.

Béatrice Deslarzes

Valaisanne et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

11:52 Publié dans Politique | Tags : tdg, initiative, résidences secondaires, dents du midi, morgins, valais, sion | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

21/10/2011

Caisse publique

Plusieurs pages annonçant la mort de Kadhafi (enfin) maisbea_signature2_pol_2011.jpg en nommant les libérateurs de la Lybie des "rebelles" mot utilisé pratiquement toujours par les journalistes en parlant de ceux qui ont rendu la liberté à la Lybie.Ce ne sont pas des "rebelles" mais éventuellement des insurgés car le rebelle c'est bien Kadhafi ce "despote fantasque et dangereux"....

Mais je ne vais pas m'étaler très longuement sur ce sujet car quelques pages plus loin il y a un autre titre qui a retenu mon attention et dont il est peut-être plus utile de parler:

"Succés de l'initiative pour la caisse publique"...

C'est une véritable victoire pour la gauche qui a lancé cette initiative en février de cette année. C'est aussi une victoire pour tous les patients que nous sommes car nous aurons fini avec les magouilles des caisses maladie qui n'ont aucune transparence quant à leur finances et qui dilapident notre argent en publicité mensongére et en rabatage téléphonique pour dénicher les "bons risques".

On peut peut-être parler de concurrence entre les caisses mais surtout pour faire le maximum de bénéfices sur notre dos!

La caisse publique ne résoudra probablement pas tous les problèmes du coût de la maladie (et non de la santé) mais elle permettra au moins une certaine transparence ce qui n'existe pas du tout dans le système actuel car les caisses refusent de communiquer leur comptes. De plus elles mélangent la LAMal et les complémentaires ce qui ne permet pas de savoir où vont les primes. La caisse publique permettra aussi de bien différencier ces deux types d'assurance.

Comme vous l'avez fait pour soutenir la caisse publique n'oubliez pas de soutenir la gauche lors des prochaines élections car elle s'occupe des vrais problèmes qui touchent la population!

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale verte

www.bea-music.com

19/08/2011

Transparence

Deux initiatives concernant l’assurance maladie circulent actuellement et qui visent avant tout la transparence des caisses.

 

Toutes les deux veulent mettre fin à la domination des caisses maladie qui prennent un pouvoir innadmissible dans le domaine de la santé.

Ces initiatives permettraient, du moins en partie ,de freiner les coûts de la santé qui sont en réalité les coûts de la maladie.

« Halte à la confusion entre assurance de base et assurance complémentaire » prône l’une d’elles et l’autre propose une caisse maladie publique comme solution efficace et avantageuse.

De toutes façons le systéme actuel a prouvé son inéfficacité et permet aux caisses de faire de gros bénéfices dans un chaos total.

Il faut en tous les cas sortir des micsmacs des assureurs qui ne laissent pas de place à l’avis ni des médecins ni des assurés.

Surtout en plus que le système DRG (forfait par cas) va entrer en vigueur en janvier 2012 avec encore le problème de la transmission du dossier des patients aux assureurs !

Les différences assurances font également du racolage même par téléphone en cherchant surtout à ne prendre que les bons risques.

Dernièrement j’ai eu un téléphone d’Helsana qui me proposait de rentrer dans leur caisse mais lorsque j’ai parlé des différents petits problémes liés à mon âge….mon interlocutrice n’a plus insisté !

Unissons nous donc pour refuser le pouvoir des caisses maladie et soutenons ces initiatives.

03/05/2011

La monnaie de la pièce

Le débat sur l'assistance au suicide reprend de plus belle car le 15 mai 2011 Zurich va voter pour 2 initiatives le concernant.

Toutes deux sont restrictives par rapport à la loi actuelle et leur acceptation serait catastrophique pour les associations Exit, Dignitas et Ex International.

Espérons que les Zurichois et les Zurichoises donneront une réponse claire et nette en rejetant ces 2 initiatives qui visent surtout à interdire l'accès à l'assistance au suicide aux étrangers!

En Suisse nous avons la chance d'avoir aujourd'hui une législation très libérale et précurseure par rapport aux pays qui nous entourent  et ainsi de pouvoir offrir aux habitants de ces différents pays une solution acceptable dans leur détresse.

A ce sujet on a peut-être raison de se rappeler le "tourisme gynécologique" que pratiquaient  nos Suissesses qui pouvaient bénéficier de l'avortement dans des conditions acceptables en particulier en Angleterre alors qu'il était limité à des indications purement médicales donc inaccessibles pour la majorité des femmes en Suisse jusqu'en 2002! Il fallait 7 initiatives dont la première en 1971 pour aboutir à cette victoire de la femme!

N'oublions pas non plus les valaisannes et les fribourgeoises qui se rendaient à Genève pour avorter il y a encore quelques années.

En acceptent d'aider les étrangers pour l'assistance au suicide nous ne faisons peut-être que de leur rendre  la monnaie de la pièce?

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex International

www.bea-music.com