28/09/2011

"ça me saoule"

Beaucoup de politiciens qui se vendent, encore une pleine page pour DSK, une grande photo de Mauro Poggia, le secret médical mis à mal par le National dans la TDG d'aujourd'hui, mais ce qui a surtout attiré mon attention, c'est  un article intéressant sur le Théâtrochamp qui est un théâtre engagé qui, avec son spectacle actuel "ça me saoule" met en avant le problème soulevé par l'alcoolisme chez les jeunes.

Depuis quelques années,les chiffres sont effarants concernant les accidents et les abus liés à la consommation d'alcool chez les adolescents.

Il y a à Genève cinq comas éthyliques par semaine,des taux l'alcool dépassant les 3 pour mille et des alcooliques de moins de 12 ans.

Je trouve , pour ma part, extrêmement intéressant d'oser aborder ce problème crucial mais je doute de son efficacité réelle.

D'un côté une telle réalisation qui se veut préventive ou du moins sensibilisatrice et d'un autre côté on matraque les jeunes (et les adultes) avec des pubs spectaculaires pour la promotion des boissons alcooliques dans les journeaux et surtout à la TV.

Tous les soirs,sur la TSR, il y a au moins 3 pubs pour l'alcool en particulier pour des marques de bière qui incitent à être dans le vent si l'on consomme ce genre de boisson.

Au lieu de se mettre en avant et se pavaner en pleine campagne électorale,les politiciens devraient abolir ces pubs nocives et incitatrices en particulier pour les jeunes.

Faire des campagnes contre l'alcool serait plus efficace pour protéger notre jeunesse mais cela serait certainement moins rentable du point de vue financier.

Il paraît que l'argent n'a pas d'odeur mais dans ce cas là.... il pue parfois même la mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale

www.bea-music.com

 

 

 

 

01/08/2010

Souvenirs...Souvenirs...

J'ai entendu à la radio qu'il était éventuellement question d'envisager de déplacer la Fête Nationale du 1er Août ....j'ai ressenti un peu de vague à l'âme  et aussitôt pleins de souvenirs de mon enfance ont resurgis dans ma tête.

Que de 1er Août fêtés pendant des années au Mayens de Sion..Tous les bambins des environs ramassaient des tas de bois dans la forêt pour pouvoir faire le plus beau feu de la région...Les adultes nous aidaient aussi et surtout s'affairaient à préparer les pétards et autres merveilleux feux d'artifices....C'était un enthousiasme incroyable et très communicatif....

Et le soir venu on se réunissait tous devant le grand feu ( forcément le plus beau de tous) et on chantait l'hymne national tous ensemble....avec autour de nous les pétards et les feux d'artifices pourtant très modestes...

Je n'ai même pas besoin de fermer les yeux pour revoir ces moments pleins d'émotion et de ferveur....pas seulement patriotique....

Aujourd'hui je vais aller fêter ce 1er Août à Veyrier. Comme toute nouvelle conseillère municipale je participe à cette fête dans ce village genevois et j'aurai certainement un peu la larme à l'oeil en pensant à tous les 1er Août de ma jeunesse passés dans le canton du Valais!

Souvenirs....souvenirs.....

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte

www.bea-music.com/actus.html

 

 

 

17:27 Publié dans Politique | Tags : souvenir, fête nationale, jeunesse, feu | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

26/10/2009

Le rap des vieux


 

« Dans les années 80, on parlait du Baby-boum ; avec l’augmentation galopante du nombre de vieux dans notre société, on peut parler du papi et du mamie-boum ! »

 

Ils trottent tous comme des marionnettes

Ne sont plus que des ombres ou seulement quelques miettes

Tous ces petits vieux

Ce monde de vieux

Leurs yeux sont des grands puits de larmes

 

Ils se traînent tous comme des animaux blessés

Ils furent jadis des hommes ces monstres disloqués

Tous ces petits vieux

Ce monde de vieux

Leurs yeux cachent d’invicibles drames

 

Des êtres décrépits,bizarres et singuliers

Brisés,tordus,bossus et tous cassés

Tous ces petits vieux

Ce monde de vieux

Ils ont encore une âme,aimons les

 

Où sont passés les jeunes,mais où est la jeunesse

Dans ce monde malsain où est donc leur ivresse

Il n’y a plus de place pour eux

Dans ce monde de vieux

On a faussé toutes les cartes du jeu !

 

Tous et toutes grains de sable, impalpables dans le vent

Ils emprisonnent le future dans les cages du passé!

 

Vous pouvez écouter ce rap sur le site www.bea-music.com sous la rubrique CD "Rebelle".....

 

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

 

 

 

 

 

 

11:10 Publié dans Politique | Tags : rap, vieux, monde, jeunesse | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |