27/11/2011

Alain ou Pierre-Yves

Voilà le parti socialiste a choisi le ticket Berset/Maillard pour briguer un siège au Conseil Fédéral le 14 décembre 2011.

Comme le dit la TDG c'est un ticket de poids lourds qui ont tous deux de grandes chances d'être élus... Oui mais comme ils sont 2 il faudra bien que l'un des 2 ne le soit pas! Car 2 socialistes au Conseil Fédéral ça ne ce fait pas! Même si ils sont tous deux excellents la droite ne laisserait pas faire une chose pareille.

Comme je suis assez bagareuse et que j'ai une âme plutôt révolutionnaire ma préférence (même si on s'en fout!) va à Pierre-Yves que je trouve nettement plus remuant et surtout plus humain qu'un Alain terriblement perfectionniste et ultraprofessionaliste ce qui, à mes yeux, le rend beaucoup moins sympathique et abordable que Pierre-Yves. Qualités qui risquent de le déservir car la sociètè préfére les gens bien coulés dans un moule et bien cravaté comme le sont en général les bien pensants.

Il paraît qu'ils ont tous les 2 pratiquement les mêmes chances mais je suis plus ou moins sûre que le Parlement est ,malheureusement, plus sensible au premier de classe bien dans la norme qu'est Alain...

Et pourtant un peu de marginalisation du Conseil Fédéral avec l'élection de Pierre-Yves lui ferait beaucoup de bien car il a plutôt tendance à s'endormir et à ronronner!

Je tiens donc les pouces pour Pierre-Yves même si je me pose la question : est-ce un cadeau à lui faire? Est-ce un cadeau que d'y être?

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

 

 

 

 

 

17:05 Publié dans Politique | Tags : conseil fédéral, berset, maillard, sociètè, socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

29/09/2011

primes maladie

Je ne crois pas nécessaire de revenir sur mon blog précédent concernant le problème de solidarité entre les assurés et le pouvoir des caisses maladie vous pouvez aller le relire...

Mais aujourd'hui la TDG publie les nouvelles primes dans une pleine page et je ne peux résister à reparler de cette problématique.

Car il y a bien un problème même si notre ministre responsable de la santé Didier Burkhalter clame partout que tout va pour le mieux puisque la hausse n'est pas trop élevée.

Mais Pierre-François Unger a bien raison d'être mécontent car les jeunes de Genève "vont à nouveau casquer" ce qui n'est vraiment pas normal.

Mais pourquoi nos magistrats responsables de la santé dans les cantons de Suisse Romande en particulier ce même Pierre-François Unger et pour le canton de Vaud le patron de la Santé Pierre-Yves Maillard ne sont pas plus efficaces dans la pratique même si ils clament haut et fort que c'est un scandale?

Comment en est-on arrivé là? lLe corps médical ne s'est pas défendu et laisse les caisses maladie grignoter les privilèges des assurés petit à petit.

Que dire encore du secret médical qui va passer à la trappe et du "forfait par cas" qui vont tous deux défavoriser les patients qui sont pris dans un engrenage irréverssible?

Pourquoi ce laxisme face aux caisses maladie?

Tout le monde constate que ce système ne fonctionne pas mais qu'est-ce qui fait qu'il continue et que  Didier Burkhalter fait son "cocorico" sur tous les toits?

De toutes façons on sait bien qu'en pèriode électorale toutes les promesses sont permises et nous sommes en plein dedans.

Attention au rebondissement des primes pour les années avenir!

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com