24/05/2012

Managed Care

Suite à l'emission TV de hier soir pour ma part je n'ai aucune hésitation quant à la votation du 17 juin 2012 concernant le Managed Care...

C'est un truc à nous rendre encore plus dépendants des Caisses Maladies qui , de toutes façons, ne payeront que les réseaux qui leur plaisent et qui contiennent le maximun de bons risques.

Ne vous laissez pas prendre par de belles promesses qui enchainent encore plus  les patients qui ne pourront plus choisir leur médecin et seront pris en otage par les assurances.

Gardons notre liberté de choix pour tous et non pas seulement pour les plus privilégiés qui peuvent payer plus cher pour concerver leur droit de choisir.

Non à une médecine à deux vitesses!

Soyons solidaires et votons NON le 17 juin 2012!

managed care.pngBéatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.non-a-la-loi-managed-care.ch

 

16/04/2012

Encore le suicide assisté

Un petit articlee dans la TDG d'aujourd'hui a attiré mon attention "Succés problématique du suicide assisté".

Une critique non dissimulée de ce mode de faire en laissant soupçonner que certains suicides assistés seraient hors la loi parcequ'ils ne respectent pas que la personne qui fait ce choix ne soit pas encore "un légume" qui attend la mort naturelle comme ce qui est la plupart des cas dans les soins palliatifs.

Pourquoi attendre cet état qui est le plus souvent accompagné d'un état confusionnel qui ne permet plus aucune décision ni aucun choix et qui laisse la patient complétement dépendant du corps médical?

Les cas recensés ont passé de 50 à 300 en l'espace de vingt ans mais ne font que suivre notre espèrance de vie car nous devenons trop vieux et nous ne sommes , le plus souvent, pas faits pour devenir centenaire et végéter dans un  EMS en attendant la mort.

Cet article est une forme d'hypocrisie qui ne veut pas voir la réalité en face : dans notre monde moderne la vieillesse pleine de pertes souvent innacceptables existe et de nombreuses personnes ne sont pas prêtes à vivre trop longtemps ou plutôt à seulement  survivre avec bien souvent des polymorbidités plus invalidentes qu'une maladie létale.

De toutes façons ce nombre va encore augmenté puisque nous subissons les "progrés" de la médecine qui souvent  s'acharnent et nous empêchent de mourir.

A chacun de faire son choix et de le faire savoir en remplissant ses directives anticipées qui vont devenir contraignantes dés le début de l'année prochaine.

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'Exit Suisse Romande.

www.fmh.ch

 

 

 

 

09/11/2011

Piège

bea_signature2_pol_2011.jpgArticle intéressant sur les assurances maladie dans la TDG de ce lundi....Mais pas de réponse à la question que je me pose depuis des années:Pourquoi changer de caisse maladie ?

Ce va et vient d'une caisse à l'autre non seuleument est plein de pièges qu'énumére très bien cet article mais il côute très cher par rapport aux réserves amassées par les caisses. De plus comment peut-on faire  confiance à des structures qui nous mentent et pour qui seul le profit compte?Preuve les annonces et les pubs qui fleurissent partout surtout à cette époque!

Pourquoi même certaines associations et non des moindres recommandent de le faire? Même la FRC encourage ce genre de démarche et pourtant elle est censé protéger les intérêts des assurés.

Les patients que nous sommes devraient rester dans leur assurance car le système de concurrence prôné par les caisses n'existent pas en réalité.Il faudrait plutôt trouver un système pour les saboter!

De plus actuellement la Caisse Unique fait beaucoup parler d'elle et cela pousse les assureurs à faire des soit-disant cadeaux pour tout simplement attirer les bons risques qui leur côutent moins et donc leur rapportent plus.

De plus elles veulent prendre tous les pouvoirs en particulier en supprimant le libre choix du médecin et en mélangeant l'assurance de base et les assurances complémentaires. Il n'y a donc aucune transparence des coûts ce qu'elles refusent depuis des années.

Il y a plusieurs initiatives et référendums qui circulent actuellement n'oubliez pas de les signer car ils défendent tous les intérêts des assurés donc les nôtres!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

 

 

17/09/2011

Primes maladie 2012

Il parait que les primes maladie seront plus stables pour 2012 sauf pour les jeunes qui verront, à nouveau,leur primes augmenter en particulier pour les jeunes adultes soit disant par solidarité visà vis des séniors.

Et pourquoi ne pas inverser cette solidarité et faire payer plus aux personnes âgées en particulier celles qui ont des revenus suffisants pour participer à des "croisières gériâtriques" ou à des sorties des aînés et qui pourraient donner un peu de leur surplus pour soutenir les jeunes en payant eux une prime maladie plus élevée!

J'ai toujours pensé que l'on faisait beaucoup (parfois même un peu trop) pour les personnes âgées au détriment des jeunes en particulier les jeunes chômeurs qui sont souvent dans la précarité voir la pauvreté en se débattant dans une situation financière difficile.

Les jeunes se sont l'avenir et ils ont besoin de soutien ce qui n'est vraiment pas le cas dans notre sociètè moderne.

Vue mon âge canonique je participerais bien à cette forme de solidaritè mais je crois que les "vieux" tiennent pratiquement tous à leur privilège et ne sont, pour la plupart, pas prêts à faire ce sacrifice en faveur des jeunes...

L'on emporte pas son argent dans la tombe autant le distribuer de son vivant!

De toutes façons les caisses maladie font ce qu'elles veulent et n'obéissent qu'à leur intèrêt financier; celui des assurés leur importe peu...

Il n'y a qu'à voir leur pub pleine page dans les différents journeaux de Suisse Romande et leur spots télévisés pour racoler les assurés si possible à bons risques...Ne pas oublier non plus leur téléphones envahissants pour recruter de nouveaux membres surtout à cette époque où les primes doivent être fixées.

Avec ce grand nombre de caisses on parle de bonne concurence mais au fait elle n'existe pas puisque les prestations sont partout les mêmes et qu'elles se tiennent entre elles.C'est un faux problème comme l'argument que l'on peut changer de caisse chaque année mais tout cela a,en réalité,un coût qui sera répercuté sur les primes....et en particulier des jeunes!

Comment faire pour changer ce sytème qui a bien démontré son manque d'efficacité?

Peut-être avez-vous une idée?

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

www.fondationbea.com

 

12:28 Publié dans Politique | Tags : santé, jeunes, primes, maladie, socièté, séniors, sytéme de santé, vieux, chômage | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |