28/02/2012

On a eu sa peau

On ne parle plus que de ça et Mark Muller est à la une puisqu'il s'est vu "contraint de démissionner"du Conseil d'Etat Genevois.

Dans son  interview à la radio et à la TV il continue à se faire passer pour une victime à cause de l'acharnement des politiques et des médias.

Il ne peut d'en prendre qu'à lui-même car si dés le début il avait reconnu avoir aggressé le barman je suis pratiquement sûre que la faute aurait été pardonnée.Mais il a menti et c'est ce comportement qui a fait perdre la confiance en sa parole de la part de tout le monde. On dit "faute avouée, à moitié pardonnée" mais cet aveu a été trop tardif et il s'est empétré dans des versions trés différentes.

On ne va tout de même pas trop le plaindre surtout pas les succésseurs qui se pressent déjà au portillon : que la curée commence ils sont déjà tous prêts.....

Pas trop de problème non plus pour son avenir car il choisit de retourner dans le privé et de faire valoir ses connaissaces dans l'immobilier

Peut-être a-t-il choisi de faire de la colocation car son appartement est assez grand pour loger quelques étudiants qui ne trouvent pas de logement à Genéve et cela peut arrondir ses fins de mois puisqu'il n'aura plus sa rente de ministre.

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale à Veyrier

P.S. Peut-être que le Conseil Municipal de Veyrier pourra discuter plus ouvertement au sujet des Grands Esserts avec son succésseur?

www.bea-music.com

 

23/02/2012

Tête d'ange

Aujourd'hui dans le TDG la photo d'un Mark Muller à qui on donnerait (comme on le dit en Valais) le Bon Dieu sans confession. Une vraie tête de victime qui essaye d'attendrir le lecteur en lui faisant oublier qu'il est plutôt le bourreau dans cette affaire.

Je ne peux en plus m'empêcher de faire un parallèle (peut-être osé) entre l'affaire MM et celle de DSK. L'une est vraiment beaucoup plus sous la ceinture mais l'autre sait si bien mentir. Ce sont tous les deux des hommes en vue et ayant un rôle politique donc susceptible d'être blanchis; pour DSK ce ne serait pas la première fois.

Il est fort probable que MM a acheté le silence du barman et que l'indemnité versée ne couvre  pas que les frais. Lorsque l'on est puissanst on peut acheter le silence de pratiquement tout le monde. C'est aussi ce qu'à certainement déjà fait DSK et ce qu'il va encore faire dans la nouvelle affaire du Carlton de Lille.

Peu de scrupules chez ces deux messieurs qui défrayent la chronique chacun à sa manière.

Dans la nouvelle affaire DSK logiquement  devrait être condamné car cette dernière histoire confirme son goût démesuré pour le sexe si possible un peu pervers. Je tremble à l'idée qu'il aurait pu devenir président de la France.Le peuple français l'a échappé belle.

Qu'adviendra-t-il de notre ministre à nous? Je suis persuadée que malgré l'insistance du président du Conseil d'Etat rien ne va filtrer et MM pourra continuer à sévir comme par exemple pour les Grands Esserts à Veyrier.

Deux hommes trés différents et pourtant si proches dans une partie de leur trajectoire :l'un est un gros cochon et l'autre un petit menteur.

Béatrice Deslarzes

Présidente de la section du parti des Verts de Veyrier

www.bea-music.com

 

 

10/02/2012

Le ver de la pomme

Je ne peux pas m'empêcher de revenir sur "l'affaire"!

C'est avec un certain plaisir que j'ai lu dans la TDG d'aujourd'hui le doute qui plâne sur l'affaire Mark Muller sobrement appelée "l'affaire MM"!

Même le Conseil d'Etat se pose des questions et veut des comptes.

On ne connait toujours pas la somme exacte de "l'arrangement à l'amiable" mais de toutes façons si MM a menti une fois il peut bien recommencer une autre fois sur la somme qu'il a versé au barman pour qu'il retire sa plainte c'est à dire pour le faire taire.

On articule Frs 50.000 ou 70.000 mais on devrait  se poser la question d'où vient cette somme en se demandant si ce n'est pas éventuellement de l'argent du contribuable. Et oui j'ose me poser cette question car au point où on en est, on peut tout imaginer.

C'est au fonds une sordide affaire de mensonges et qui nous certifie que cette girouette de ministre ne va pas mentir encore une fois pour sauver la face.

La confiance est vraiment entamée et j'espère que le PLR et le Conseil d'Etat sauront prendre les décisions qui semblent s'imposer.

Un dicton dit "il faut enlever le ver de la pomme avant qu'elle ne pourisse"......

Béatrice Deslarzes

Simple citoyenne (plutôt de gauche!)

www.bea-music.com

09/02/2012

Peut-on encore mourir?

ferme.jpgCes jours je serais très tentée de suivre les critiques de gauche et même celle de notre maire de Veyrier concernant l'attitude de Mark Muller qui, sans aucun doute pour moi,a menti en donnant deux versions des faits....Un arrangement il fallait le prévoir car il faut sauver la peau de ce ministre et à n'importe quel prix!

Mais mon attention a été dertournée hier soir à la TSR par l'émission 36'9 concernant le coma réversible ou pas!

J'ai été particulièrement frappée par une forme d'acharnement intellectuel et même thérapeutique à se poser trop de questions concernant cet état de fin de vie et décidé par des confréres médecins qui ne savent plus où s'arrêter dans une certaine forme de recherche, toujours au détriment du patient.

On s'acharne à tel point que l'on ne peut plus revenir en arrière et un geste actif pour donner la mort n'est plus évitable donc condamnable selon la loi en vigueur actuellement.

C'est vraiment aller beaucoup trop loin dans la prolongation d'un vie qui va subir des sequelles innévitables: les exemples cités le montraient d'ailleurs trés bien.

J'ai la nette impression que ces médecins ont peur de la mort et qu'à la longue ils ne nous laisserons plus mourir.

Un fantasme conduisant à des abus et faisant croire à l'éternité de l'être humain!

N'oublions pas que nous sommes tous mortels et laissons nous le droit de mourir simplement mais dignement!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

22/01/2012

Caricature

J'ai eu la chance hier de pouvoir rencontrer Bénédicte une jeune femme pleine d'idées et qui se consacre à ce qu'elle appelle "des dessins humoristiques" en particulier dans le Courrier un journal que je lis (à part la Tribune)depuis quelque temps.D'ailleurs je me demande si j'ai le droit d'en parler dans les blogs essentiellement dédiés à des articles de cette même Tribune!

Y-a-t-il concurrence entre ces deux journeaux genevois ou complémentarité? L'un(Le Courrier) aurait plutôt tendance à se pencher vers la gauche alors que l'autre (La Tribune) pourrait bien développer plutôt des idées de droite et essentiellement Genevoises!

Mais tout cela pour vous dire que les caricatures d'Herman dans la Tribune et celles de Bénédicte dans Le Courrier sont extrêmement drôles et sans trop de couleur politique...enfin je crois!

Je me demande d'ailleurs ce qu'ils feraient si ils s'inspiraient de nos affaires banquaires ou des frasques de nos élus politiques qui pour ma part se prêtent  non seulemment à la caricature mais qui en sont!

Cette fin d'année 2011 et ce début 2012 ne sont pas trop brillants non seulement pour Genève mais aussi pour toute la Suisse marquèe par des faits pas très reluisants comme l'affaire Mark Muller et celle de la BNS par l'intermédiaire de son président déchu.

Souhaitons tous ensemble que le reste de l'année sera plus constructif!

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

 

04/08/2011

Mégalo ou pas?

D'aprés la TDG de hier : Carouge se sent trahi par Mark Muller qui leur a fait plein de promesses qu'il ne semble pas tenir.

Je ne sais pas s'il faut faire confiance à ce politicien qui a également surpris notre commune de Veyrier en présentant un énorme projet de construction aux Grands Esserts sans tenir compte de l'avis des autorités locales qui ne veulent pas d'une citée satellite sur leur territoire.

Pour Mark Muller rien ne semble l'arrêter dans son plan de développement du canton même quitte à déformer complétement un paysage.

Mais on peut avoir des doutes sur la parole d'un homme qui s'est arrangé pour obtenir un appartement de 8 pièces pour un loyer défiant toute concurrence. Pour ma part je pencherais plutôt du côté de Carouge quant à la véracité de ces faits.

Je serais presque complétement d'accord avec le président actuel de notre Conseil Municipal qui a osé (ou peut-être même eu le courage) de traiter dans son discours du 1er août Mark Muller de mégalomane et ceci devant un parterre à majorité de droite (libérale et PDC) qui n'a guère apprécié cet acte de bravoure!

Je crois que dorénavent je comprends très bien les autorités de Carouge qui vont se méfier pour les projets à venir et ne pas laisser tomber leurs atouts trop vite.

Je suggérerais à notre Conseil Administratif de Veyrier de faire de même.

Attention à la mise à l'enquête des Grands Esserts qui ne va certainement pas tarder!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrierbea_signature2_pol_2011.jpg

www.bea-music.com