18/12/2011

Patate chaude

"Patate chaude", "cadeau empoisonné","département maudit".....tant de mots pessimistes dans la TDG pour qualifier le département de l'Intérieur qu'a refilé l'ancien Didier Burkhalter au petit  nouveau conseiller fédéral Alain Berset!

Mais non rétorque l'interessé dans "Le Matin Dimanche" en dissertant sur "Pourquoi j'ai choisi le Département de l'Intérieur" et en essayant tant bien que mal de nous persuader que c'est son propre choix et non pas un cadeau non désiré que Didier et tout le Conseil Fédéral lui ont imposé!

Alain Berset va peut-être représenté  un bon ministre qui, nous l'espèrons tous, réussira à mettre enfin un peu d'ordre et d'efficacité dans les dossies brûlants des assurances et  en solutionnant les problèmes que ses prédécesseurs ont plutôt péjorés!

Mais de là à dire que c'est un choix personnel il faut beaucoup d'imagination et passablement d'orgueil pour se donner le beau rôle.

Je pense que Alain Berset pratique la méthode Coué...qui, je l'espère, ne l'empêchera pas de voir la réalité en face car il y a un sacré boulot en particulier dans l'assurance maladie où la gabegie est totale et où certainement Pierre -Yves Maillard avait plus d'expèrience.

Nous assisterons peut-être à un joute socialiste lorsqu'il va s'agir de défendre la caisse unique publique?

De quel côté de la barrière se trouvera notre nouveau Conseiller Fédéral?

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale verte à Veyrier

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

15/12/2011

Moule...

Voilà c'est fait le parlement a désigné les Conseillers Fédéraux sans trop de surprises....On prend les mêmes et on recommence!

De plus pour le parti socialiste, on a choisi Alain Berset le vrai premier de classe avec tous les atouts pour entrer dans le moule du Conseil Fédéral avec les 6 autres sages tous d'ailleurs taillés dans le même moule. Nos parlementaires ont refusé de mettre un peu de pigment et de fantaisie avec l'autre candidat Pierre-Yves Maillard.

Pour moi, qui suis plutôt du gabarit de ce dernier, c'est à dire agissant avec passablement de feeling et de spontanéité mais avec autant d'efficacité, je regrette ce choix bien que je me demande si élu Pierre Yves ne se serait pas senti  dans une prison comme ligotté et étouffé par les règles qui régissent ceux qui nous gouvernent et laissent trés peu de liberté à ceux qui ne sont pas forcemment complétement comme eux!

Même si il va certainement faire un bon conseiller fédéral (ce qu'il espérait certainement depuis  longtemps) il manquera à Alain ce petit côté marginal qui a du défavoriser Pierre-Yves pour une telle tâche car il a toujours exprimé ses opignions haut et fort et combattu de nombreuses causes en dérangeant les politiciens bien dans leur costume-cravate!

La franchise et l'affrontement ne payent pas en politique il faut savoir se taire et surtout ne pas exprimer ses vrais sentiments. Il ne faut pas oublier que c'est un milieu où le mot hypocrisie n'est pas un inconnu!

Quand on ouvre trop sa gueule.....on vous la ferme!

Juste en passant ....heureusement que ce fut aussi le traitement de l'UDC qui elle,contrairement à Pierre-Yves, l'ouvre trop souvent pour ne rien dire!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg