23/03/2012

Tuerie

Quel déploiment de forces de police pour assièger ce forcené qui a largement "mérité" cette balle dans la tête qui a mis fin à ses idées de fou furieux.

Imaginez un moment que l'on aurait pu le prendre vivant pour qu'il puisse rendre des comptes sur ses activités au sein d'Al-Qaida.Cela permettait éventuellement de mieux connaître ce réseau mais cela aurait côuté une fortune avec un procés que ne méritait pas un tel individu.

Il voulait mourir les armes à la main et bien, lui qui n'a pas hésité de tirer sur les policiers et d'en blesser plusieurs, n'a eu que ce qu'il voulait.

Pourquoi perdre du temps en jugeant cette sorte de tueurs sans limites qui n'hésitent pas à abattre des innocents sans défense.

Pourquoi ne pas faire de la prévention en surveillant de trés prés ce genre d'individus de plus si ils sont connus de la police?

Et bien entendu maintenant c'est à Sarkozy de faire de belles promesses qu'il n'a pas tenues pendant ses cinq années et qu'il ne tiendra de nouveau pas si il est élu. De toutes façons c'est en coeur que les autres candidats à la présidencielle reprennent ce sujet surtout en critiquant celui qui est encore en place.....mais feront-ils mieux?

Affaire à suivre comme au cinéma!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale

www.bea-music.com

 

 

01/03/2012

Moi qui n'ai jamais aimé...

Hier il y en avait partout de ces uniformes gris à la prestation de serment des nouveaux agents de police municipaux des communes de Carouge,Genève,lancy.Onex, Plans-les Ouates Thônex et Vernier à l'école de Bois-Gourmand dans la commune où je suis conseillère municipale.

Il y avait aussi de nombreuses autorités des communes concernées et une bonne partie du gratin politique pour faire les discours encourageants les nouveaux policiers et des personnalités des différents corps de police parés de leur plus beaux atours.

J'ai relevé surtout le discours de Mr. Maudet qui a avoué aimer les uniformes et se sentir heureux hier soir pour cette raison.

Moi qui pourtant ai porté la blouse blanche une bonne partie de ma vie(une sorte d'uniforme), je me suis permise de le contredire et de lui avouer mon peu d'amour,en particulier, pour ce genre de costume gris souris.

Cela doit venir de l'admiration sans réserve qu'avait mon père pour n'importe quel uniforme en particulier militaire et qui a du provoquer chez ses enfants un véritable rejet pour ce genre de tenue.

J'aurais peut-être du me sentir en sécurité hier soir mais cette réaction de rejet ne m'a pas quittée et j'ai retrouvé ce sentiment qui m'envahissait, face aux gardiens, lorsque je consultais à la prison de Champ-D'ollon moi qui ai toujours été "Du côté de Robin des Bois et des culs terreux" comme le dit l'un des chapîtres de mon livre "Rebelle malgré moi" qui raconte plusieurs épisodes de ma vie (à commander sur mon site...).

Je dois enfin passer aux aveux : moi qui n'aime pas les flics , hier soir j'étais servie!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music..com