05/07/2012

secret médical

"Le secret médical aux bons soins des assureurs" un dernier pas qu'a franchi hier Alain Berset qui a choisi de se ranger du côté des assureurs plutôt que des patients!

Heureusement que le managed care n'a pas été accepté car cela aurait été la grosse goutte qui faisait déborder le vase concernant les droits des patients. Mais attention les assureurs préparent certainement un coup tordu pour défendre leur propres intérêts et non celui des patients.

On se demande de quel côté de la barrière se trouve le ministre de la santé qui a l'air de croire qu'il va solutionner l'ascension des coûts de la santé en se rapprochant et en défendant la cause des assureurs.

"Le secret du patient est enterré" clame l'éditorial de la TDG et il a bien raison car tout le pouvoir revient aux assureurs qui gagnent encore une manche dans le conflit qui existe bien entre la défense des assurés et ceux qui n'en finissent pas de les gouverner en faisant ce qu'ils veulent sans aucun contrôle.

Il n'y a bientôt plus aucun avantage du côté des assurés car les compagnies d'assurance détiennent tout les pouvoirs décisionnels.

Vivement la caisse unique pour qu'enfin on mette un peu d'ordre et de transparence dans les comptes des assureurs.

On arrivera alors probablement  à contrôler mieux l'explosion des coûts de la santé et surtout la hausse des primes.

Ne laissons pas les assureurs grignoter petit à petit notre sphère privée et bafouer le secret médical!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

17/09/2011

Primes maladie 2012

Il parait que les primes maladie seront plus stables pour 2012 sauf pour les jeunes qui verront, à nouveau,leur primes augmenter en particulier pour les jeunes adultes soit disant par solidarité visà vis des séniors.

Et pourquoi ne pas inverser cette solidarité et faire payer plus aux personnes âgées en particulier celles qui ont des revenus suffisants pour participer à des "croisières gériâtriques" ou à des sorties des aînés et qui pourraient donner un peu de leur surplus pour soutenir les jeunes en payant eux une prime maladie plus élevée!

J'ai toujours pensé que l'on faisait beaucoup (parfois même un peu trop) pour les personnes âgées au détriment des jeunes en particulier les jeunes chômeurs qui sont souvent dans la précarité voir la pauvreté en se débattant dans une situation financière difficile.

Les jeunes se sont l'avenir et ils ont besoin de soutien ce qui n'est vraiment pas le cas dans notre sociètè moderne.

Vue mon âge canonique je participerais bien à cette forme de solidaritè mais je crois que les "vieux" tiennent pratiquement tous à leur privilège et ne sont, pour la plupart, pas prêts à faire ce sacrifice en faveur des jeunes...

L'on emporte pas son argent dans la tombe autant le distribuer de son vivant!

De toutes façons les caisses maladie font ce qu'elles veulent et n'obéissent qu'à leur intèrêt financier; celui des assurés leur importe peu...

Il n'y a qu'à voir leur pub pleine page dans les différents journeaux de Suisse Romande et leur spots télévisés pour racoler les assurés si possible à bons risques...Ne pas oublier non plus leur téléphones envahissants pour recruter de nouveaux membres surtout à cette époque où les primes doivent être fixées.

Avec ce grand nombre de caisses on parle de bonne concurence mais au fait elle n'existe pas puisque les prestations sont partout les mêmes et qu'elles se tiennent entre elles.C'est un faux problème comme l'argument que l'on peut changer de caisse chaque année mais tout cela a,en réalité,un coût qui sera répercuté sur les primes....et en particulier des jeunes!

Comment faire pour changer ce sytème qui a bien démontré son manque d'efficacité?

Peut-être avez-vous une idée?

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

www.fondationbea.com

 

12:28 Publié dans Politique | Tags : santé, jeunes, primes, maladie, socièté, séniors, sytéme de santé, vieux, chômage | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |