05/07/2012

secret médical

"Le secret médical aux bons soins des assureurs" un dernier pas qu'a franchi hier Alain Berset qui a choisi de se ranger du côté des assureurs plutôt que des patients!

Heureusement que le managed care n'a pas été accepté car cela aurait été la grosse goutte qui faisait déborder le vase concernant les droits des patients. Mais attention les assureurs préparent certainement un coup tordu pour défendre leur propres intérêts et non celui des patients.

On se demande de quel côté de la barrière se trouve le ministre de la santé qui a l'air de croire qu'il va solutionner l'ascension des coûts de la santé en se rapprochant et en défendant la cause des assureurs.

"Le secret du patient est enterré" clame l'éditorial de la TDG et il a bien raison car tout le pouvoir revient aux assureurs qui gagnent encore une manche dans le conflit qui existe bien entre la défense des assurés et ceux qui n'en finissent pas de les gouverner en faisant ce qu'ils veulent sans aucun contrôle.

Il n'y a bientôt plus aucun avantage du côté des assurés car les compagnies d'assurance détiennent tout les pouvoirs décisionnels.

Vivement la caisse unique pour qu'enfin on mette un peu d'ordre et de transparence dans les comptes des assureurs.

On arrivera alors probablement  à contrôler mieux l'explosion des coûts de la santé et surtout la hausse des primes.

Ne laissons pas les assureurs grignoter petit à petit notre sphère privée et bafouer le secret médical!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

19/06/2012

Tabagisme

Il y a déjà une initiative lancée par la Ligue Pulmonaire Suisse qui sera soumise au vote le 23 septembre "Protection contre le tabagisme passif" mais Jean Barth ne se contente pas de cela et lance une autre initiative "Protection de la Santé contre la fumée passive" qui va beaucoup plus loin puisqu'elle veut pratiquement interdire totalement le tabagisme.

D'un autre côté on parle de légaliser ou su moins dépénaliser le cannabis! C'est vraiment un énorme paradoxe car la consommation de cette drogue va le plus souvent de pair avec le tabac.

Comme spécialiste ORL j'ai pu constater les méfaits du tabagisme (très souvent liè à l'alcoolisme)en suivant des cancers ORL qui représentent l'une des tumeurs les plus défigurantes et résistantes aux différents traitements.

Il ne faut pas oublier que l'industrie du tabac est extrêmement puissante et qu'elle brasse des milliards. Donc elle n'est certainement pas prête à se laisser faire. De plus la cigarette est une véritable drogue qui entraîne  une forme de toxicomanie au même titre que toutes les autres drogues.

Mais de là à vouloir l'interdire totalement il y a une grand pas que, pour ma part, je suis persuadée que l'on arrivera pas à le franchir même si l'on sait très bien que c'est un produit très nocif et qu'il est vraiment mauvais pour la Santé.

Mais il y a une énorme lobby derrière ce petit bout de papier qui se consume et nous consume à petit feu.....

Béatrice Deslarzes

Médecin ORL

14/05/2012

Contre projet mensonger

Dans le dernier Bulletin Vert, le journal romand des Verts, le sujet sur "l'assistance au suicide en votation" m'a fait bondir car je ne suis pas du tout d'accord avec les Verts  qui ont  misé plutôt pour le contre projet du Conseil d'Etat et du Grand Conseil vaudois en prétendant que le texte du gouvernement apporte des garde-fous à l'initiative d'Exit concernant l'assitance au suicide dans les EMS vaudois.Ce ne sont pas des garde-fous mais des restrictions totales et une prise en otage des résidents en EMS.

Une phrase du chef du département de la santé Pierre Yves Maillard m'a profondemment déplu :"Ce contre-projet offre autant de garanties aux défenseurs de la vie qu'aux adversaires des interdictions" Ce serait donc un bon compromis!

N'oublions pas que nous parlons d'EMS et les défenseurs de la vie sont certainement avant tout des acharneurs thérapeutiques qui proposent de faire n'importe quoi pour prolonger cette vie qui souvent n'est plus qu'un cauchemar pour la plupart des résidents!

Le 17 juin 2012, il faut absolument voter pour l'innitiative d'EXIT avec laquelle on maintient son automomie jusqu'à la fin car le contre projet vise en fait à limiter les assistances au suicide en EMS en mettant en place un mécanisme qui aboutit à une tutelle médicale et institutionnelle.C'est une confiscation de l'autodétermination des résidents en EMS.

Le comité de l'association EXIT ADMD Suisse romande pour le droit de mourir dans la dignité invite tous les membres vaudois à soutenir son projet et à rejeter le contre-projet qui lui est opposé

Même dans un "EMS" : je veux pouvoir choisir ma mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin, conseillère municipale verte et ancienne vice présidente d'EXIT

 

affiche3_f4-1.jpg

 

11/01/2012

Voeux

Même si il y a de nombreux thèmes franchement politiques  dans l'actualité Suisse de ce début 2012 j'ai plutôt envie tout simplement d'envoyer sur mon blog (aprés quelques jours d'absence)tous mes voeux pour 2012:

1 an de santé

52 semaines d'amour

366 jours de joie

8 784 heures de satisfaction

527 041 minutes de prospèrité

31 622 400 secondes de bonnheur

 

Beatrice et la Fondation Bea pour Jeunes Artistes vous souhaitent le meilleur pour 2012.


Que cette annee realise tous vos desirs.


Beatrice Deslarzes


Mise-a-jour des sites:

www.fondationbea.com

www.bea-music.com



29/09/2011

primes maladie

Je ne crois pas nécessaire de revenir sur mon blog précédent concernant le problème de solidarité entre les assurés et le pouvoir des caisses maladie vous pouvez aller le relire...

Mais aujourd'hui la TDG publie les nouvelles primes dans une pleine page et je ne peux résister à reparler de cette problématique.

Car il y a bien un problème même si notre ministre responsable de la santé Didier Burkhalter clame partout que tout va pour le mieux puisque la hausse n'est pas trop élevée.

Mais Pierre-François Unger a bien raison d'être mécontent car les jeunes de Genève "vont à nouveau casquer" ce qui n'est vraiment pas normal.

Mais pourquoi nos magistrats responsables de la santé dans les cantons de Suisse Romande en particulier ce même Pierre-François Unger et pour le canton de Vaud le patron de la Santé Pierre-Yves Maillard ne sont pas plus efficaces dans la pratique même si ils clament haut et fort que c'est un scandale?

Comment en est-on arrivé là? lLe corps médical ne s'est pas défendu et laisse les caisses maladie grignoter les privilèges des assurés petit à petit.

Que dire encore du secret médical qui va passer à la trappe et du "forfait par cas" qui vont tous deux défavoriser les patients qui sont pris dans un engrenage irréverssible?

Pourquoi ce laxisme face aux caisses maladie?

Tout le monde constate que ce système ne fonctionne pas mais qu'est-ce qui fait qu'il continue et que  Didier Burkhalter fait son "cocorico" sur tous les toits?

De toutes façons on sait bien qu'en pèriode électorale toutes les promesses sont permises et nous sommes en plein dedans.

Attention au rebondissement des primes pour les années avenir!

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

17/09/2011

Primes maladie 2012

Il parait que les primes maladie seront plus stables pour 2012 sauf pour les jeunes qui verront, à nouveau,leur primes augmenter en particulier pour les jeunes adultes soit disant par solidarité visà vis des séniors.

Et pourquoi ne pas inverser cette solidarité et faire payer plus aux personnes âgées en particulier celles qui ont des revenus suffisants pour participer à des "croisières gériâtriques" ou à des sorties des aînés et qui pourraient donner un peu de leur surplus pour soutenir les jeunes en payant eux une prime maladie plus élevée!

J'ai toujours pensé que l'on faisait beaucoup (parfois même un peu trop) pour les personnes âgées au détriment des jeunes en particulier les jeunes chômeurs qui sont souvent dans la précarité voir la pauvreté en se débattant dans une situation financière difficile.

Les jeunes se sont l'avenir et ils ont besoin de soutien ce qui n'est vraiment pas le cas dans notre sociètè moderne.

Vue mon âge canonique je participerais bien à cette forme de solidaritè mais je crois que les "vieux" tiennent pratiquement tous à leur privilège et ne sont, pour la plupart, pas prêts à faire ce sacrifice en faveur des jeunes...

L'on emporte pas son argent dans la tombe autant le distribuer de son vivant!

De toutes façons les caisses maladie font ce qu'elles veulent et n'obéissent qu'à leur intèrêt financier; celui des assurés leur importe peu...

Il n'y a qu'à voir leur pub pleine page dans les différents journeaux de Suisse Romande et leur spots télévisés pour racoler les assurés si possible à bons risques...Ne pas oublier non plus leur téléphones envahissants pour recruter de nouveaux membres surtout à cette époque où les primes doivent être fixées.

Avec ce grand nombre de caisses on parle de bonne concurence mais au fait elle n'existe pas puisque les prestations sont partout les mêmes et qu'elles se tiennent entre elles.C'est un faux problème comme l'argument que l'on peut changer de caisse chaque année mais tout cela a,en réalité,un coût qui sera répercuté sur les primes....et en particulier des jeunes!

Comment faire pour changer ce sytème qui a bien démontré son manque d'efficacité?

Peut-être avez-vous une idée?

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

www.fondationbea.com

 

19/08/2011

Transparence

Deux initiatives concernant l’assurance maladie circulent actuellement et qui visent avant tout la transparence des caisses.

 

Toutes les deux veulent mettre fin à la domination des caisses maladie qui prennent un pouvoir innadmissible dans le domaine de la santé.

Ces initiatives permettraient, du moins en partie ,de freiner les coûts de la santé qui sont en réalité les coûts de la maladie.

« Halte à la confusion entre assurance de base et assurance complémentaire » prône l’une d’elles et l’autre propose une caisse maladie publique comme solution efficace et avantageuse.

De toutes façons le systéme actuel a prouvé son inéfficacité et permet aux caisses de faire de gros bénéfices dans un chaos total.

Il faut en tous les cas sortir des micsmacs des assureurs qui ne laissent pas de place à l’avis ni des médecins ni des assurés.

Surtout en plus que le système DRG (forfait par cas) va entrer en vigueur en janvier 2012 avec encore le problème de la transmission du dossier des patients aux assureurs !

Les différences assurances font également du racolage même par téléphone en cherchant surtout à ne prendre que les bons risques.

Dernièrement j’ai eu un téléphone d’Helsana qui me proposait de rentrer dans leur caisse mais lorsque j’ai parlé des différents petits problémes liés à mon âge….mon interlocutrice n’a plus insisté !

Unissons nous donc pour refuser le pouvoir des caisses maladie et soutenons ces initiatives.

31/08/2009

candidate verte au Grand Conseil

Maquille, maquille, maquille ton visage

Maquille, maquille, triche avec ton âme

Maquille, maquille pour cacher ta rage

Maquille, maquille, étouffe ta flamme

 

bea_verts.jpgC’est clair, pour moi le masque traduit l’hypocrisie du monde. J’ai fait cette chanson sur une musique africaine, parce que les masques ont une place centrale dans cette culture. Chez nous, on porte des masques pour se cacher. En société, on montre souvent un visage qui n’est pas le nôtre. Moi, je ne l’ai jamais fait. Je dis toujours ce que je pense, la vérité, ma vérité. J’exprime tout haut ce que les autres pensent tout bas. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui ne portaient pas de masque, ils montraient toujours leur vrai visage. Peut-être que ma manière brusque, parfois brutale, est une forme de masque ; cette agressivité sert à me protéger parce que je suis fragile. Beaucoup de gens portent cette sorte de masque parce qu’ils sont vulnérables. D’autres porteraient n’importe quel masque pour jouer un rôle dans la société. Il faut oser être ce que l’on est. Ne pas tricher.

 

Nom:

Prénom:

Lieu:

Profession:

Programme:

Deslarzes

Béatrice

Vessy / Veyrier

Médecin et Musicienne

  • Défendre la nature
  • Soutenir la culture
  • Promouvoir la santé

www.bea-music.com