15/12/2011

Moule...

Voilà c'est fait le parlement a désigné les Conseillers Fédéraux sans trop de surprises....On prend les mêmes et on recommence!

De plus pour le parti socialiste, on a choisi Alain Berset le vrai premier de classe avec tous les atouts pour entrer dans le moule du Conseil Fédéral avec les 6 autres sages tous d'ailleurs taillés dans le même moule. Nos parlementaires ont refusé de mettre un peu de pigment et de fantaisie avec l'autre candidat Pierre-Yves Maillard.

Pour moi, qui suis plutôt du gabarit de ce dernier, c'est à dire agissant avec passablement de feeling et de spontanéité mais avec autant d'efficacité, je regrette ce choix bien que je me demande si élu Pierre Yves ne se serait pas senti  dans une prison comme ligotté et étouffé par les règles qui régissent ceux qui nous gouvernent et laissent trés peu de liberté à ceux qui ne sont pas forcemment complétement comme eux!

Même si il va certainement faire un bon conseiller fédéral (ce qu'il espérait certainement depuis  longtemps) il manquera à Alain ce petit côté marginal qui a du défavoriser Pierre-Yves pour une telle tâche car il a toujours exprimé ses opignions haut et fort et combattu de nombreuses causes en dérangeant les politiciens bien dans leur costume-cravate!

La franchise et l'affrontement ne payent pas en politique il faut savoir se taire et surtout ne pas exprimer ses vrais sentiments. Il ne faut pas oublier que c'est un milieu où le mot hypocrisie n'est pas un inconnu!

Quand on ouvre trop sa gueule.....on vous la ferme!

Juste en passant ....heureusement que ce fut aussi le traitement de l'UDC qui elle,contrairement à Pierre-Yves, l'ouvre trop souvent pour ne rien dire!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

 

27/11/2011

Alain ou Pierre-Yves

Voilà le parti socialiste a choisi le ticket Berset/Maillard pour briguer un siège au Conseil Fédéral le 14 décembre 2011.

Comme le dit la TDG c'est un ticket de poids lourds qui ont tous deux de grandes chances d'être élus... Oui mais comme ils sont 2 il faudra bien que l'un des 2 ne le soit pas! Car 2 socialistes au Conseil Fédéral ça ne ce fait pas! Même si ils sont tous deux excellents la droite ne laisserait pas faire une chose pareille.

Comme je suis assez bagareuse et que j'ai une âme plutôt révolutionnaire ma préférence (même si on s'en fout!) va à Pierre-Yves que je trouve nettement plus remuant et surtout plus humain qu'un Alain terriblement perfectionniste et ultraprofessionaliste ce qui, à mes yeux, le rend beaucoup moins sympathique et abordable que Pierre-Yves. Qualités qui risquent de le déservir car la sociètè préfére les gens bien coulés dans un moule et bien cravaté comme le sont en général les bien pensants.

Il paraît qu'ils ont tous les 2 pratiquement les mêmes chances mais je suis plus ou moins sûre que le Parlement est ,malheureusement, plus sensible au premier de classe bien dans la norme qu'est Alain...

Et pourtant un peu de marginalisation du Conseil Fédéral avec l'élection de Pierre-Yves lui ferait beaucoup de bien car il a plutôt tendance à s'endormir et à ronronner!

Je tiens donc les pouces pour Pierre-Yves même si je me pose la question : est-ce un cadeau à lui faire? Est-ce un cadeau que d'y être?

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

 

 

 

 

 

17:05 Publié dans Politique | Tags : conseil fédéral, berset, maillard, sociètè, socialiste | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/02/2011

Néocolonialisme?

Dans la TDG de mardi un petit article a retenu mon attention : un voyage en Tunisie de quelques élus de gauche avec le but de montrer notre soutien au peuple tunisien et de glorifier la démocratie et les droits de l'homme.

Ce n'est pas la première fois que des élus plutôt de gauche (socialistes et verts) se déplacent dans des pays en guerre ou en révolution pour les soutenir.Même si je fais partie des verts de plus, candidate aux municipales de cette année à Veyrier, je trouve que ces voyages ne sont pas carrément  du néocolonialisme comme le prétend la droite mais plutôt une certaine forme de voyeurisme que je ne trouve pas très bien placé et inutile..

Ces voyages pourraient se faire beaucoup plus discrètement sans s'en vanter en remplissant des pages dans les médias.Je me demande si ce n'est pas aussi une forme d'électoralisme, une façon de se montrer même si,connaissant bien Antonio Hodgers, je suis persuadée qu'il est tout à fait sincère.

Je trouve que nous avons suffisamment à "balayer devant notre porte" pour ne pas se permettre d'apporter notre bonne parole à d'autres peuples mais de garder une certaine modestie en refusant d'être un donneur de leçons.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

 

22:07 Publié dans Politique | Tags : tunisie, voyage, socialiste, veerts, médias, électoralisme, néocolonialisme | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |