02/07/2012

Fondation Bea pour jeunes Artistes

L’année prochaine, notre fondation fêtera ses 10 ans d’existence, une période riche en événements et en rencontres avec des artistes, mais aussi avec tout ce monde qui les entoure. Ces années nous ont permis d’apporter notre aide à plus de 150 jeunes talents dans les domaines des arts visuels, des musiques actuelles et des nouveaux médias. Notre présence veut se situer à un moment crucial de leur carrière, pour ceux des arts visuels à la sortie du cocon de l’école et pour les musiciens lors de leur début sur les scènes de la Suisse romande.

Au printemps 2012, la fondation a signé avec l'ECAV (Ecole cantonale d'art du Valais) et la HEAD (Haute école d'art et de design) une convention réglant le partenariat avec ces deux écoles d'art pour un prix annuel.
Les prix viennent d'être attribués...à voir sur le site de la Fondation BEA pour jeunes Artistes

www.fondationbea.com

Béatrice Deslarzes

Présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes

HEAD_REMISEPRIX_5.jpg

 

01/04/2012

Choisir sa mort

Hier samedi 31 mars 2012 Assemblée générale de l'Association suisse romande d'EXIT à Genève.

Belle présentation du Dr. Sobel président avec 2 conférences celle de la Dresse Sandra Burkardt et du journaliste Claude Torracinta intitulèe "L'ultime liberté".

Ce fut surtout l'occasion de rappeler la votation du 17 juin dans le canton de vaud concernant l'initiative d'EXIT sur l'assistance au suicide dans les EMS et du contre-projet du gouvernement vaudois.

Il faut absolument voter pour l'innitiative d'EXIT avec laquelle on maintient son automomie jusqu'à la fin car le contre projet vise en fait à limiter les assistances au suicide en EMS en mettant en place un mécanisme qui aboutit à une tutelle médicale et institutionnelle.C'est une confiscation de l'autodétermination des résidents en EMS.

Le comité de l'association EXIT ADMD Suisse romande pour le droit de mourir dans la dignité invite tous les membres vaudois à soutenir son projet et à rejeter le contre-projet qui lui est opposé

Même dans un "EMS" : je veux pouvoir choisir ma mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'EXIT

www.bea-music.com

22/03/2012

Fable

La dernière pièce musicale :une fable de La Fontaine en musique électronique:"La Mort et le Bûcheron"....

Il y a heureusement des personnes qui choisissent une autre voie,Elles désirent mourir dans la dignité et n'acceptent pas de vivre à n'importe quel prix.

C'est bientôt l'AG d'Exit Suisse Romande réservée aux membres et programmée pour le samedi 30 mars 2012.Elle aura lieu à Genève cette année.

Béatrice Deslarzes

Ancienne vice -présidente d'Exit

www.bea-music.com

17/12/2011

Ouragan

bea_signature2_pol_2011.jpgUn véritable ouragan s'est abattu sur notre pays hier toute la journée et la nuit. Il a balayé la Suisse Romande en long et en large cassant tout sur son passage en arrachant des toits et des arbres en particulier dans le Jura.

Vous me direz que tout le monde a pu s'en rendre compte et que mom propos n'a rien de sensationnel!

Mais une image s'est rapidement imposée à moi politiquement parlant : ce Yoachim, comme on le nomme m'a fait penser à la vague de terreur qui a déferlé sur l'un des partis politiques de notre Conseil National qui semblait vraiment être sous l'influence d'une tornade de mauvaises décisions pris dans une sorte de bourasque incontrôlable. Plus le temps avancait  plus ce parti s'est ridiculisé comme mu par un instinct d'auto destruction incompréhensible!

Je suis certaine qu'une sorte de tempête s'est abattue sur l'UDC mercredi 14 décembre en faisant des dégats dans ce parti comparables (et peut-être même plus forts) que Yoachim. La différence essentielle  c'est que ce dernier est de passage tandisque celui de mercredi passé va laisser de nombreuses séquelles probablement inguérissables.

Entre nous ce ne serait pas une grande perte si ce parti aux idées destructrices agonisait!

On peut toujours rêver!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte

www.bea-music.com

 

 

 

 

24/03/2011

Fondation

Aujourd'hui j'avais seulement l'envie de vous présenter notre petite fondation : la Fondation Bea pour Jeunes Artistes que nous avons créée mon compagnon et moi-même en 2003 pour aider et soutenir des artistes au début de leur carrière, pour leur donner un petit coup de pouce bien modeste financièrement mais bienvenu à chaque fois.

Au total nous avons déjà financé plus d'une centaine de projets.

La fondation propose d'encourager et de soutenir de jeunes artistes par l'octroi de prix et par des soutiens ponctuels dans le domaine de l'art contemporain: musiques actuelles,arts visuels et nouveaux médias. Elle collabore de préférence avec des institutions publiques ou privées en Suisse Romande.

Elle est alimentée financièrement uniquement avec nos propres fonds; nous ne bénéficions d'aucune subvention même si elle est reconnue d'utilité publique donc sans but lucratif.

Au lieu de faire ce que j'appelle , non sans une certaine critique, les" croisières gériatriques" ou les sorties avec  les clubs des aînés nous avions plus envie de "voyager" à travers la créativité en particulier avec les jeunes. C'est un véritable partage le plus souvent très riche et fructueux.

Vous pouvez aussi apporter votre aide sous forme de don ou en mettant la Fondation en relation avec des partenaires poursuivant les mêmes buts; ils pourraient ainsi concrétiser leur projet à travers notre fondation et lui apporter, en même temps, un soutien financier.

J'espère vous avoir donné envie de consulter notre site mis à jour régulièrement par un jeune web-master que nous avons soutenu en 2005 pour l'un de ces projets et qui travaille chaque semaine avec moi.

Tous les renseignements et les activités de cette Fondation vous les trouverez sur ce site : www.fondationbea.com

Béatrice Deslarzes

Médecin, fondatrice et présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes

www.bea-music.com

23/11/2010

Le plus intelligent

Dans le "combat" qui déchire toute la Suisse Romande , les médecins à Genève, les politiciens en Valais et Bernard Rappaz qui poursuit sa grève de la faim on se demandait qui allait céder du terrain et cesser d'alimenter cette polémique.

Le Valais en particulier est resté sur sa position et n'a pas été capable de faire le moindre effort alors qu'il s'agit de la vie d'un homme même si c'est celle d'un prisonnier ( plus ou moins injustement condamné à mon avis).

Les médecins (avec lesquels je suis tout à fait d'accord) maintenaient leur décision de ne pas nourrir de force Bernard Rappaz au nom de la déontologie médical et pour respecter le droit d'un patient de choisir son traitement selon les directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM).

Qui allait lâcher prise et faire le premier pas pour essayer de solutionner ce problème qui paraissait de plus en plus insoluble.

Et bien c'est Bernard Rappaz lui-même qui a fait ce pas et qui a , le premier, tendu la perche aux politiciens valaisans qui, je l'espère vivement, accepterons sa proposition ce qui les rendrait enfin un peu plus humains  si ce n'est plus intelligents!

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

 

 

 

27/09/2010

Un tel fossé

Suite à la votation concernant l'assurance chômage j'ai été frappée par la discordance entre la Suisse Romande et la Suisse Allemande et je me suis posée une multitude de questions dont la principale est : Comment pouvons nous être réunis sous une même bannière (suisse bien entendu)alors que nous avons eu de tels extrêmes au niveau de cette votation? Plus de 70% de oui dans le canton d'Appenzel alors que le Jura arrive à plus de 70% de non.

Comment deux cantons peuvent-ils cohabiter avec de telles différences fondamentales? Comment peuvent-ils défendre les mêmes intérêts d'un pays en exprimant un désaccord aussi profond?

Pourquoi sommes nous toujours obligés de subir la domination du "Schwizertütsch" puisqu'ils sont bien plus nombreux donc bien plus gros que nous les "Welchs"?

Samedi soir j'ai regardé à la TV l'élection de Miss Suisse qui avait lieu à Zürich....Vous me direz aucune ressemblance avec la votation...

Et moi je n'ai pu m'empêcher de faire un certain rapprochement lorsqu'à la fin il ne restait plus qu'une Suisse Allemande et une Suisse Romande (d'un petit village appelé Veyrier) pour l'obtention de la couronne....comme c'est le public qui votait ..Qui a à nouveau gagné?..où se trouve le plus grand nombre de votants donc pas besoin d'un dessin....et voilà le tour est joué.....un peu comme dans la votation de dimanche....

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

 

11/08/2010

Presque une victoire!

La conseillère fédérale en charge de la Justice Eveline Widmer-Schlumpf devra revoir sa proposition de nouvelle réglementation pour l'assistance au suicide jugée inadéquate par la plupart  des partis qui trouvent inutile de réviser le droit en vigueur; avis que rejoint les instances médicales en particulier l'Académie Suisse des Sciences Médicales organe de référence des médecins.

L'aide au suicide ne doit donc pas être limité aux personnes "dont l'issue sera fatale à brève échéance"mais étendue aux malades souffrants de maladies chroniques en partie invalidantes; la nécessité d'obtenir l'avis de deux médecins indépendants à aussi été vivement critiquée.

En tant qu'ancienne vice-présidente d'EXIT Suisse Romande, je ne peux que me réjouir de cette nouvelle avec les associations actuelles qui peuvent continuer à apporter leur aide aux patients qui le demandent dans les conditions strictes et précises, en les accompagnants jusqu'au bout de leur vie.

La bataille n'est pas encore gagnée mais c'est déjà une petite victoire pour tous ceux qui respectent la volonté des patients en particulier dans le choix de leur mort.

Béatrice Deslarzes

Médecin et médecin conseil d'Ex-International

www.bea-music.com/actus.html