16/08/2012

Tabagisme passif

Je me demande ce que pense et fait notre ministre de la santé Alain Berset qui "juge l'initiative antitabac prématurée" et recommande de rejeter le texte sur la fumée passive: "Protection contre le tabagisme passif" le 23 septembre prochain.

Quand est-ce que nos autorités arrêteront de soutenir une industrie dont on connait parfaitement bien les effets nocifs sur la santé probablement parcequ'elle rapporte beaucoup financièrement dans les caisses de l'Etat?

De nombreuses sociétés médicales et associations ont beau dénoncer le caractère dangereux du tabac mais elles n'obtiennent aucun soutien des autorités politiques qui ,en toute connaissance de cause, se contentent de faire inscrire sur le paquet de cigarettes "Le tabac tue"mais laisse ce produit dangereux en vente libre en particulier chez les jeunes.

Il ne faut pas oublier que le tabac est une drogue et que la nicotine rend complétement dépendants ceux qui fument avec les effets sur leur santé mais aussi sur l'entourage qui ne fume pas et qui doit subir ce danger complétement passivement.

D'un côté on développe des techniques de pointe pour lutter contre les maladies et de l'autre on fait une sorte de promotion pour des produits nuisibles : quelle aberration!

C'est ce fonctionnement de notre socièté qui permet aussi que chaque soir on doit subir sur la TV plusieurs pubs pour différentes bières alors que l'on sait très bien qu'elles poussent les jeunes à consommer de l'alcool avec les conséquences que cela implique!

Au point où nous en sommes ....à quand la vente libre des autres drogues et pourquoi pas leur pub dans les différents médias!

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne collaboratrice au Service de Santé de la Jeunesse à Genève

www.bea-music.com