25/07/2012

Aminona

"Toujours plus d'opacité dans le projet d'Aminona" titre la TDG du 25 juillet!

Depuis déjà pas mal de temps je voulais m'insurger contre ce méga-projet qui va dénaturer toute une région du Valais.

Je croyais encore à l'acceptation des différents recours déposés par les associations de la défense de la nature mais voilà que le Tribunal Fédéral vient de débouter les opposants et que le début des travaux peut démarrer officiellement.

Mais il y a heureusement un mais puisque il y a pas mal de flou quant au financement et que le directeur de l'ALRV, un nom pour le moins barbare et prétencieux ,Aminona Luxury Resort and Village SA, n'est pas du tout à fait clair à ce sujet.

Rien que le nom du projet devrait dégoûter les autorités valaisannes de la région mais ,comme le dit si bien le dicton "L'argent n'a pas d'odeur".C'est une certaine forme de prostitution devant des devises étrangères d'où quelles proviennent.....

J'espère vivement que Franz Weber qui dit vouloir s'occuper de cette affaire "leur foncera dans le cadre" et réussira à faire échouer "cette balafre qui va détruire le paysage"

Pour ma part il y a tellement d'argent en jeu  qu'il faudrait probablement un miracle pour faire capoter cette horreur.

Mais le Christ n'est plus là....peut-être que Franz Weber pourrait le remplacer!

Béatrice Deslarzes

conseillère municipale verte à Veyrier mais valaisanne de coeur

www.bea-music.com

 

 

 

 

20/12/2010

Grève de la faim

Suite à l'article paru dans la TDG de samedi-dimanche 18.19 décembre 2010.

Lire la suite

18:21 Publié dans Politique | Tags : comité, jean ziegler, tribunal fédéral, justice valaisanne, vivre, international | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

27/10/2010

Déontologie médicale

Voilà que l'on reparle de "l'affaire Rapaz"...qui se trouve sous la décision du Tribunal Fédéral qui donne l'ordre aux médecins d'alimenter le prisonnier malgré son refus.

Comme médecin j'espère vivement que mes confrères resteront fidèles à notre code de déontologie qui donne le pouvoir de décision au patient.

Si les médecins obéissent à cet ordre  on met en doute toute la crédibilité des directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM) dont fait partie essentiellement le choix du patient quant à son traitement.

Tous les médecins soyons solidaires pour soutenir nos confrères qui se trouvent devant ce dilemme difficile pour qu'ils ne tombent pas dans le piège tendu par le Tribunal Fédéral et pour qu'ils continuent de choisir la solution compatible avec le respect de la volonté du patient.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

 

 

15:13 Publié dans Politique | Tags : assm, tribunal fédéral, piège, code, déontologie, directives médecins, solidaires | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |