• Directives anticipées

    Compte tenu de la vitesse à laquelle le virus Cvid-19 se propage,nous sommes confrontés à une situation exceptionnelle avec un afflux massif de patients dans les hôpitaux de soins aigus.En cas de pénurie de ressources, des décisions de rationnement sont incontournables. L'académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM)et la Société Suisse de Médecine Intensive (SSMI)ont publié des directives communes portant sur les décisions de rationnement dans les unités de soins intensifs.Elles ont été publiées le 20 mars 2020 afin que les mêmes critères d'admission et de maintien en soins intensifs soient appliqués dans l'ensemble de la Suisse.Ces directives complètent les directives de l'ASSM "Mesures de soins intensifs" (2013)et concernent uniquement une petite partie des patients atteints du coronavirus, à savoir le groupe de patients gravement malades ayant besoin d'un traitement intensif.

    Il est donc important de rédiger ses directives anticipées qui mentionnent ses dernières volontés quant à ce que nous désirons comme soins thérapeutiques en fin de vie.

    Le critère lié à l'âge n'en est pas un mais on doit tenir compte de celui du pronostic à court terme et des comorbidités.

    Nos directives anticipées sont donc très utiles pour la prise de décision du corps médical qui va tout faire pour lutter contre le Covid 19 tout en respectant notre volonté.

    Béatrice Deslarzes

    Médecin

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire
  • Un sorte de torture

    J'ai entendu dire que nos autorités voulaient prolonger le confinement des personnes âgées éventuellement jusqu'à la fin de l'année 2020. Je n'ai fait qu'un saut de révolte car je trouve cette décision inhumaine et complétement affolante. Nous les "vieux" nous n'avons plus beaucoup de temps à vivre et nous voulons le vivre pleinement selon nos moyens même si ils sont limités.

    Je reste persuadée que c'est une sorte de torture que nos autorités veulent nous imposer comme le prolongement d'une agonie par laquelle nous serions forcés de passer.

    C'est déjà tellement difficile d'être mis au ban de la société pour une seule raison c'est que l'on doit avoir plus de 65 ans mais cette prise d'otage ne doit pas se prolonger indéfiniment. Vous nous enlevez ce qui nous reste de petits plaisirs journaliers.

    Et de plus pourquoi vouloir à tout prix nous prolonger la vie même si souvent nous en avons marre de cet état  un peu trop végétatif.

    Laissez nous au moins le droit de choisir notre dernier chemin sans vouloir nous imposer celui du Conseil Fédéral qui ne voit pas  que par plus de confinement il ne fait que prolonger  notre agonie et nous prive des derniers moments de partage avec le reste du monde.

    Béatrice Deslarzes

    Médecin

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire
  • Une aberration scandaleuse

    Ce satané virus va mettre bien des gens à terre et surtout pas les plus gros.C'est en tous les cas ce que permet le Conseil Fédéral (CF) avec sa politique économique.

    Une honte qui n'a fait qu'un tour chez moi car la nouvelle que il serait possible qu'une aide financière soit envisagée par le CF à l'aéroport de Genève et même directement à certaines compagnies comme EasyJet .

    Cette compagnie qui vient juste de partager ses bénéfices à ses actionnaires! Un vrai scandale!

    Pendant ce temps des milliers d'indépendants ne touchent rien et certains d'entre eux ont vraiment peur de ne pas pouvoir finir le mois avec leur petites économies. Il faudrait surtout penser aux artistes (en particulier les jeunes)qui se trouvent devant des problèmes financiers insolubles.

    A quoi pense le CF en donnant la priorité aux "plus gros" et en laissant sur le carreau plein de "petits" qui n'intéressent pas car ils ne rapportent pas directement au "dieu économie".

    Il faut que l'on soutienne  tous les plus démunis afin qu'ils puissent passer cette lourde période un peu plus facilement.

    Faisons tout ce que l'on peut pour secouer nos autorités afin qu'elles prennent des décisions dans ce sens.

    Béatrice Deslarzes

    Présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes

    www.fondationbea.com

     

     

    .

    Lien permanent Catégories : Politique 0 commentaire