artistes

  • Pussy Riot 2

    Et voilà les punkettes ont été condamnées à 2 ans de Goulag malgré les protestations internationales et le scandale que cela a soulevé.

    Comme je le disais dans mon précédent blog , à mon avis elles ont peut-être encore une petite chance de s'en sortir c'est que Poutine les gracie.

    Pour cela il faut continuer le combat tant au niveau des artistes mais aussi des politiques ;il ne faut pas arrêter de protester et peut-êtrer qu'une levée de bouclier constante et générale va le pousser à faire ce geste symbolique au nom de sa toute puissance!

    Serrons les pouces et élévevons nous tous contre ce pouvoir maléfique et archaïque qui règne en Russie.Ce serait un précédent qui pourrait être un exemple pour d'autres emprisonnements futurs injustifiés qui sont nombreux dans ce pays.

    Mobilisons nous pour obtenir cette grâce pour ces trois musiciennes qui ont eu ,je le répéte, le courage de dénoncer ce gouvernement totalitaire.

    Béatrice Deslarzes

    Médecin et musicienne

    www.bea-music.com

     

     

     

     

  • Fondation Bea pour jeunes Artistes

    L’année prochaine, notre fondation fêtera ses 10 ans d’existence, une période riche en événements et en rencontres avec des artistes, mais aussi avec tout ce monde qui les entoure. Ces années nous ont permis d’apporter notre aide à plus de 150 jeunes talents dans les domaines des arts visuels, des musiques actuelles et des nouveaux médias. Notre présence veut se situer à un moment crucial de leur carrière, pour ceux des arts visuels à la sortie du cocon de l’école et pour les musiciens lors de leur début sur les scènes de la Suisse romande.

    Au printemps 2012, la fondation a signé avec l'ECAV (Ecole cantonale d'art du Valais) et la HEAD (Haute école d'art et de design) une convention réglant le partenariat avec ces deux écoles d'art pour un prix annuel.
    Les prix viennent d'être attribués...à voir sur le site de la Fondation BEA pour jeunes Artistes

    www.fondationbea.com

    Béatrice Deslarzes

    Présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes

    HEAD_REMISEPRIX_5.jpg

     

  • RAAC

    Je n'ai pas envie d'entrer dans les domaines trop techniques de la politique culturelle à Genève ce qui est largement commenté par les différents journeaux (TDG et le Courrier en particulier) mais plutôt de dire que ce fut un week-end extrêment enrichissant et qui, je l'espère, a permis et surtout va permettre de rapprocher positivement les artistes et acteurs culturels des politiques puisque "Art et Politique" fut le thème du 4em Forum du RAAC le vendredi soir et toute la journée de samedi.

    Les trois conférences brillantes du vendredi soir et les discours politiques de Sami Kanaan et Charles Beer n'ont pas empêché les sketchs drôles et  plein d'humour et de critiques virulentes  entrecoupants le sérieux des discussions qui furent plutôt moroses concernant l'avenir de la culture dans la ville et le canton de genève en cette période de crise financière!

    J'ai bien envie de souligner l'intervention de Sami Kanaan qui a osé aborder les différetes questions avec beaucoup de sincérité (ce qui ne va certainement pas lui faire des amis parmi les politiciens en général) et celle de Charles Beer, au langage toujours aussi volubile et beaucoup plus politique c'est-a-dire plein de belles promesses pas très claires!

    L'absence de la majorité des différents partis (pourtant invités) m'a fait réalisé que ce n'est pas seulement à Veyrier que la culture est un peu "chiche" mais que malheureusement elle n'intéresse que très peu de politiciens en particulier la droite.

    Les communes étaient également très peu représentées malgré les propos engagés des représentants de Plan- Les- Ouates, de Lancy et de Meyrin.

    Il y a encore beaucoup de travail pour défendre la CULTURE.

    Une idée: engagez-vous  avec le RAAC pour faire avancer les choses et défendre les artistes à Genéve!

    Béatrice Deslarzes

    Médecin Musicienne et Conseillère Municipale verte à Veyrier

    www.raac.ch

    Cliquer sur la photo pour voir le blog de Demir Sönmez

    raac.jpg

     

     

  • Opulence et précarité

     

    Un peu de calme aprés ma polémique au sujet de l'affaire DSK qui a suscité tant de commentaires.

    Peu avant Noël 2008, mon mari et moi-même étions, une fois de plus, dégoûtés par le faste et le luxe ostentatoires de la ville de Genève. À cette même période, nous avions l’occasion de vivre quelques moments derrière cette façade trompeuse au sein du vestiaire social dans le quartier des Eaux-Vives et du C.A.R.E., sorte de resto du cœur genevois. Le nombre de Genevois et de migrants dépendant de telles institutions nous laissait sans voix !

    Nous nous sommes posé la question du bien-fondé de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes que nous avons crééer en 2003: notre aide visait-elle les bonnes personnes?

    A l’initiative de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes, 37 étudiant-e-s en Communication visuelle de la HEAD – Genève se sont penchés sur la perception de l’opulence et de la précarité en ville de Genève. Les photographies présentées dans le cadre de cette exposition au Pont de la Machine font appel à différents registres visuels (portrait, mise en scène, photo documentaire ou de studio) et illustrent la diversité de leurs approches. A la fois singulières et d’une grande acuité, ces images font s’entrechoquer cette réalité pour en proposer une lecture à entrée multiple.

    Le catalogue des photos sera en vente pendant l'exposition en faveur de l'association PARTAGE.

    "Opulence et précarité: apprenons à partager"
    Du 7 septembre au 23 octobre 2011

    Espace ExpoSIG 
    Pont de la Machine
    Du lundi au vendredi de 9h à 18h 
    Samedi et dimanche de 10h à 17h

    Béatrice Deslarzes
    Présidente
    Fondation Bea pour Jeunes Artistes

    www.fondationbea.com

     

     

    fondation_bea_head_thumb1.jpgfondation_bea_head_thumb2.jpg

  • Art&Life

    Allocution de Béatrice pour le festival Art&Life le 11 juin 2011

     

     

    En 2003 j’ai créé avec mon compagnon Pierre Schaefer la Fondation Bea pour Jeunes Artistes.

    Cette fondation m’apporte beaucoup de plaisir par les rencontres qu’elle occasionne surtout avec les jeunes artistes et elle demande aussi, comme présidente, pas mal de disponibilité pour les tâches administratives et sa représentation publique malgré son budget limité.

    Ce contact régulier avec de jeunes artistes me permet de m’ouvrir vers d’autres horizons, en particulier musicaux, et de mieux comprendre les difficultés qu’un jeune musicien doit affronter dans le monde actuel.

    Depuis sa création nous avons déjà soutenu plus d’une centaine d’artistes dans le domaine de l’art contemporain : musiques actuelles, arts visuels et nouveaux médias.

    Lorsque Nicolas Baehler m’a contacté nous avons très vite été enthousiamés par ce petit festival qui de plus se fait en Valais et à Sion la capitale où je suis née.

    Il y a encore une circonstance qui nous a fait accepter de soutenir les orchestres de cette petite scéne c’est que nous avons un très beau et très gros projet avec la ville de Sion.

    La fondation Bea pour Jeunes Artistes a accepté de soutenir la nouvelle salle de musiques actuelles pour jeunes musiciens prévue non loin d’ici à Chandoline dont le projet est déjà bien avancé et dont la réalisation commencera très probablement encore cette année.

    C’est un soutien important pour lequel la Fondation Bea pour Jeunes artistes a fait un gros effort financier dont je suis fière.

    Je tiens à vous signaler également que nous avons un site mis à jour régulièrement sur lequel vous pouvez suivre toutes nos activités depuis 2003  et sur lequel vous trouverez aussi les conditions de soutien: www.fondationbea.com

    Nous tenons à votre disposition une petite carte de présentation des buts de la fondation ainsi que son logo , son site et ses cordonnées bancaires si vous désirez lui apporter un soutien financier.

    Je vous rappelle que nous sommes une fondation sans but lucratif ne recevant aucune subvention et alimentée financièrement uniquement par les deux fondateurs qui préférent passer leur temps à soutenir la création plutôt que de faire ce que j’appelle «  des croisières gériâtriques »

     

    Je vous souhaite un bon festival. Mettez vous plein des oreilles de musique en écoutant les excellents groupes qu’ont choisis pour vous les organisateurs d’Art&Life.

    Béatrice Deslarzes

    Médecin et présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes.

    www.fonadationbea.com

     

    IMG_3986.jpg

  • Fondation

    Aujourd'hui j'avais seulement l'envie de vous présenter notre petite fondation : la Fondation Bea pour Jeunes Artistes que nous avons créée mon compagnon et moi-même en 2003 pour aider et soutenir des artistes au début de leur carrière, pour leur donner un petit coup de pouce bien modeste financièrement mais bienvenu à chaque fois.

    Au total nous avons déjà financé plus d'une centaine de projets.

    La fondation propose d'encourager et de soutenir de jeunes artistes par l'octroi de prix et par des soutiens ponctuels dans le domaine de l'art contemporain: musiques actuelles,arts visuels et nouveaux médias. Elle collabore de préférence avec des institutions publiques ou privées en Suisse Romande.

    Elle est alimentée financièrement uniquement avec nos propres fonds; nous ne bénéficions d'aucune subvention même si elle est reconnue d'utilité publique donc sans but lucratif.

    Au lieu de faire ce que j'appelle , non sans une certaine critique, les" croisières gériatriques" ou les sorties avec  les clubs des aînés nous avions plus envie de "voyager" à travers la créativité en particulier avec les jeunes. C'est un véritable partage le plus souvent très riche et fructueux.

    Vous pouvez aussi apporter votre aide sous forme de don ou en mettant la Fondation en relation avec des partenaires poursuivant les mêmes buts; ils pourraient ainsi concrétiser leur projet à travers notre fondation et lui apporter, en même temps, un soutien financier.

    J'espère vous avoir donné envie de consulter notre site mis à jour régulièrement par un jeune web-master que nous avons soutenu en 2005 pour l'un de ces projets et qui travaille chaque semaine avec moi.

    Tous les renseignements et les activités de cette Fondation vous les trouverez sur ce site : www.fondationbea.com

    Béatrice Deslarzes

    Médecin, fondatrice et présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes

    www.bea-music.com

  • Voix de Fête Interview de Béa

    "...Bea est un personnage attachant et énergique. Elle et son mari sont médecins à la retraite et ils ont décidé de mettre leur temps et une partie de leur argent au service de l’art et, surtout, des jeunes artistes. Bea s’occupe plutôt de la musique, c’est notamment une passionnée de jazz (qu’elle a pratiqué) et d’electro (qu’elle pratique encore). Pour la cinquième année, la Fondation Bea pour Jeunes Artistes récompensera les jeunes talents de Voix de Fête. En jeu, un prix du public doté de 2′500 francs et un prix des professionnels avec 3′000 francs à la clé. Mais la Fondation œuvre aussi dans les arts visuels et ailleurs. Bea, surnommée la Mamie de l’electro, est passée par l’Hôtel des artistes le vendredi 5 mars dans le tram pour nous expliquer ses nombreuses actions et aussi ses projets..."

    Pour écouter l’entretien avec Pascal Schouwey, c’est ici Interview de Bea

    Concours des jeunes talents: samedi 13 mars 2010 au Casino-Théâtre dès 14h (entrée gratuite) et le soir au Palladium.

    VDF2010-TRAM.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Béatrice Deslarzes

    Médecin et Musicienne

    www.bea-music.com

     

    Lien permanent Catégories : Musique 0 commentaire
  • La culture aussi....

    J'ai envie aujourd'hui de vous parler culture. C'est clair en tant que musicienne j'en connais un bout mais je voulais vous présenter La Fondation Bea pour Jeunes Artistes que nous avons créée en 2003 avec mon compagnon pour vous encourager tous à soutenir la culture comme je voudrais la soutenir si je suis élue au Grand Conseil dans quelques jours.

    La Fondation Bea pour Jeunes Artistes propose de soutenir de jeunes artistes par l'octroi de prix, de bourses et par des soutiens ponctuels dans le domaine de l'art contemporain: musiques actuelles,arts visuels et nouveaux médias. Elle est sans but lucratif et ne bénéficie d'aucune subvention.

    Nous avons déjà soutenu de nombreux artistes et nous collaborons avec plusieurs institutions de Suisse Romande.

    Allez visiter le site qui reflète bien son activité passée (archives) et actuelle.(www.fondationbea.com)

    Béatrice Deslarzes

    Médecin et Musicienne

    Candidate verte au Grand Conseil (liste No5)

    www.bea-music.com

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Politique 1 commentaire