jeu

  • Finale

    Je viens de fermer mon poste de télévision complétement scotchée par la finale de l'Open d'Australie...Je me dis que c'est terrible de passer une grande partie de son dimanche plantés devant la télé...mais je pense que je ne suis certainement pas la seule.

    Match de tennis vraiment exceptionnel entre Nadal et Djokovic...plus de cinq heures de jeu...et tous les deux capables encore de faire des points spectaculaires à la fin de ce tournoi!

    Bien calée dans mon canapé je me suis demandée si ce combat entre gladiateurs modernes n'était pas une image indirecte de la vie, de la lutte journalière que nous devons mener pour arriver à obtenir ce que nous désirons: crocher et toujours y croire pour réussir à atteindre nos buts, ne pas lâcher ce que l'on entreprend dans n'importes quelles situations.

    Cette ténacité des deux joueurs m'a paru être une sorte d'exemple à suivre si l'on veut mener à bien nos projets et faire de notre vie une certaine forme de réussite.

    Et de me demander ce dont l'être humain est capable lorsqu'il va au delà ce ses limites!

    Voilà j'avais tout simplement envie de philisopher un peu.....même si j'ai perdu une grande partie de ma journée...

    Béatrice Deslarzes

    Médecin, Musicienne

    www.bea-music.com

     

  • Votation du 29 novembre

    Un petit morceau au sujet des exportations d'armes fabriquées en Suisse ......au sujet des méfaits de la guerre qu'elles engendrent.....

     

    On ne sait pas l’apprivoiser

    Elle pue,elle pue la mort jusqu’au fonds de ses yeux

    Ne la regardez pas, car, par coquetterie

    Elle peut vous séduire par son jeu

     

    On ne sait pas la rassasier

    Personne n’échappe à ses folles orgies

    Vivante ou morte seule le gout de la chair

    Sert de festin à ce monstre affamé

     

    On ne sait pas la faire taire

    Elle blesse,elle tue,elle fauche aveuglément

    Cette garce cette chienne que l’on nomme la guerre

    Son seul bain c’est le sang….son seul bain c’est le sang….

     

    Toujours à écouter sous le titre "On ne sait pas" sur mon site sous la rubrique CD"REBELLE" www.bea-music.com

    Béatrice Deslarzes

    Médecin et Musicienne

     

    Lien permanent Catégories : Politique 7 commentaires